Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Atto primo

p. 241-256


Extrait

Salotto nel castello di Roccabruna. Mobiglie antiche. Ritratti di antenati, appesi alle pareti. Porta in fondo. Quattro porte laterali. A sinistra, un tavolino con due sedie: a destra altro tavolino, con due sedie. Nel mezzo, un seggiolone.

— Scena I —

1Giuliano Giuliani, seduto al tavolino a sinistra, che disegna colla matita su d’un foglio di carta. Conte Francesco di Staubach che lo sta spiando alle spalle, indi Felicita dal fondo.

Conte Francesco: (con gravità ironica) Molto bene, signore.

Giuliano: (con sorpresa, nascondendo il foglio) Oh!

Conte Francesco: (come sopra) Tiri innanzi, non si sgomenti. Fattore il bisavolo, fattore favolo, fattore il padre... È troppo giusto ch’ella voglia crearsi una posizione indipendente, e dividere le moderne utopie dei cervelli balzani. La manderemo all’accademia di belle arti a dipingere palloni a vento e castelli in aria.

Giuliano: (con timore ed imbarazzo) L’eccellenza vostra ha a sapere (entra Felicita dal fondo, e si ferma non vista sulla

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.