Version classiqueVersion mobile

Building New Bridges - Bâtir de nouveaux ponts

 | 
Jeff Keshen
, 
Sylvie Perrier

7 – Rigueur et sensibilité dans un parcours historien

Hubert Watelet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’exposé comprend deux parties. La première traite d’exigences de rigueur dans une thèse sur la révolution industrielle dans un bassin houiller belge. Conçue dans les années 1950-1970, elle s’inscrit dans le contexte des belles thèses françaises d’histoire économique régionale de l’époque. Cependant c’est aussi une étude de business history, qui relevait plutôt d’historiens britanniques ou de Harvard. À cet égard, elle se différencie de l’historiographie française. Le titre du livre signale cette originalité en annonçant la spécificité de la région étudiée et l’approfondissement d’une entreprise1. La recherche fut pensée très tôt selon les thèses d’État encore en cours en France à l’époque ; ou les « grandes thèses », comme on les qualifiait parfois en milieu anglo-saxon. Mais on l’a dit, on se limitera ici à certaines exigences de rigueur – et d’interdisciplinarité – caractéristiques du travail.

La seconde partie évoquera un tout autre domaine, qui fait partie de mes intérêts actuel...

Auteur

Professeur émérite de l’Université d’Ottawa et ancien codirecteur de la revue Histoire sociale/Social History. Ses publications ont d’abord porté sur l’industrialisation européenne des XIXe et XXe siècles, et notamment sur l’industrie minière, les petites entreprises et l’archéologie industrielle. Aujourd’hui, il s’intéresse davantage à l’histoire socio-culturelle et celle des sentiments d’une part, mais aussi à l’épistémologie de la connaissance historique et l’historiographie

© Les Presses de l’Université d’Ottawa | University of Ottawa Press, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search