Desktop versionMobile Version

La lettre enseignée

 | 
Nathalie Denizot
, 
Christophe Ronveaux

Les variations du genre

La vision du genre épistolaire dans la collection « Modèles français » destinée à l’enseignement secondaire catholique en Belgique francophone durant un siècle : constances et évolution

Olivier Dezutter

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Introduction

Quand on examine l’histoire de l’école, en s’intéressant en particulier aux objets d’enseignement associés à la classe de français, on découvre très vite que la lettre a fait partie des objets privilégiés autour desquels se sont longtemps construits les apprentissages en écriture et en lecture. Merlet, auteur de l’article sur l’épistolaire dans le fameux Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire de Ferdinand Buisson, considère que « l’art d’écrire une lettre doit compter parmi les plus essentiels résultats essentiels de toute éducation » (1882-1887, p. 674). Cet art d’écrire suppose un apprentissage qui passe par la lecture et l’étude de modèles rédigés à des fins didactiques ou empruntés à des auteurs exemplaires.

Avant d’entrer à l’école, la pratique épistolaire était réservée, au même titre qu’une série d’autres techniques de l’écrit, à des professionnels. Si l’institution scolaire a choisi de prendre à son compte l’apprentissage de ce savoir-faire et de l’in...

© UGA Éditions, 2019

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search