Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Flaubert savait-il écrire ?

 | 
Gilles Philippe

Compléments bibliographiques

Texte intégral

Le lecteur trouvera une bibliographie exhaustive et des perspectives permettant d’évaluer l’ensemble des enjeux mis en évidence dans cette anthologie en se reportant à :

Philippe Gilles, Sujet, verbe, complément. Le moment grammatical de la littérature française (1890-1940), Gallimard, coll. Bibliothèque des idées, 2002.

On pourra situer la place du débat sur le style de Flaubert dans l’ensemble de la critique sur cet auteur à partir de :

Colwell D. J., Bibliographie des études sur Flaubert, Egham, Runnymede Books, 1988 (pour les années 1921-1959) et 1989 (pour les années 1837-1920).

On trouvera ci-dessous quelques références d’un intérêt immédiat pour l’objet de ce volume :

Alden Douglas W., « Proust and the Flaubert Controversy », Romanic Review, XXVIII, 1937, p. 232-240 ; repris dans Benjamin F. Bart, Madame Bovary and the Critics, New York University Press, 1966, p. 65-72.

Balibar Renée, Les Français fictifs. Le rapport des styles littéraires au français national, Hachette, 1974.

Compagnon Antoine, La Troisième République des lettres, Seuil, 1983.

— (éd.), Marcel Proust, Sur Flaubert, Baudelaire et Morand, Bruxelles, Complexe, 1987.

Galateria Daria, « Proust e Flaubert “grammairien” », Micromegas, X-1, janvier 1983, p. 73-85

Genette Gérard, « Flaubert par Proust », L’Arc, no 79, 1980, p. 3-17.

Marx William, Naissance de la critique moderne (1889-1945). La littérature selon Eliot et Valéry, Arras, Artois Presses Université, 2002.

Mauriac-Dyer Nathalie, « Défense de Flaubert : 1919-1922 », Bulletin d’informations proustiennes, 1999, no 30, p. 29-48.

Maurois André, « Thibaudet et le style de Flaubert », Nouvelle Revue française, XLVII-274, 1er juillet 1936, p. 66-70.

Meizoz Jérôme, L’Âge du roman parlant (1919-1939). Écrivains, critiques, linguistes et pédagogues en débat, Genève, Droz, 2001.

Naturel Mireille, « “À ajouter à Flaubert” : une énigme », Bulletin d’informations proustiennes, no 23, 1992, p. 7-12.

—, Proust et Flaubert. Un secret d’écriture, Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1999.

Philippe Gilles, « Sartre, la grammaire et le style de Flaubert », La Lecture littéraire, Reims, février 2002, p. 149-163.

—, « 1890-1940 : le moment grammatical de la littérature française ? », Le Débat, no 120, mai-août 2002, p. 109-118.

— « Le discours scolaire sur la littérature et le style au début du xxe siècle », dans Ruth Amossy et Dominique Maingueneau, L’Analyse du discours : un tournant dans les études littéraires ?, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2003, p. 377-386.

Pour l’analyse du discours polémique, on consultera en priorité :

Dascal Marcelo, « Observations sur la dynamique des controverses », Cahiers de linguistique française, Genève, no 17, 1995, p. 104.

Declercq Gilles, Murat Michel, Dangel Jacqueline (sous la direction de), La Parole polémique, Champion, 2003.

Gelas Nadine, Kerbrat-Orecchioni Catherine (sous la direction de), Le Discours polémique, Presses universitaire de Lyon, 1980.

Maingueneau Dominique, Sémantique de la polémique, Lausanne, L’Âge d’homme, 1983.

—, « Les deux ordres de contraintes de la polémique », dans M. Ali Bouacha et Fr. Cossutta, La Polémique en philosophie, Éditions universitaires de Dijon, 2000, p. 153-165.

Roellenbleck Georg (sous la direction de), Le Discours polémique, Tübingen/Paris, Gunter Narr/Jean-Michel Place, 1985.

© UGA Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540