Version classiqueVersion mobile

Le Lexique des émotions

 | 
Iva Novakova
, 
Agnès Tutin

3. Autour de quelques sentiments/émotions

L’aspectualité des constructions verbo-nominales de sentiment en français et en russe

Elena Melnikova

Résumé

Le présent article est consacré à l’étude contrastive des paramètres de la catégorie de l’aspectualité en russe et en français. L’aspectualité dans les constructions verbo-nominales est très peu étudiée, ce qui peut tenir à la fois à la nouveauté de la recherche et à sa problématique. L’étude a pour objectif, d’une part, d’étudier les moyens d’expression de l’aspectualité dans les constructions verbo-nominales en russe et en français et, d’autre part, de montrer que l’aspect affecte aussi le nom, contrairement à l’idée largement répandue selon laquelle l’aspect est une catégorie essentiellement verbale. L’enjeu scientifique de notre travail est de contribuer à l’étude de l’aspectualité des systèmes verbaux et nominaux du russe et du français.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Introduction

Cet article est consacré à l’étude des paramètres aspectuels dans les constructions verbo-nominales (CVN) exprimant des sentiments en russe et en français. L’aspect – qui a été toujours considéré comme une catégorie verbale – peut également affecter la classe nominale, notamment les noms de sentiment (N_sent). L’étude poursuit un double objectif : d’une part, étudier les moyens d’expression de l’aspectualité dans les CVN en russe et en français. D’autre part, montrer que l’aspect affecte aussi le nom (Anscombre, 2005 ; G. Gross, 1996 ; Kossakovskaïa, 2002 ; Pazelskaïa, 2003), contrairement à l’idée largement répandue selon laquelle l’on considère que l’aspect est une catégorie essentiellement verbale (Cohen, 1989).

Le calcul des valeurs aspectuelles des CVN relève de l’analyse de leur combinatoire syntaxique et lexicale, composée de différents paramètres (les propriétés aspectuelles du verbe, les temps verbaux, les phases, les structures binominales, la détermination)....

Auteur

Laboratoire de Linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles (Lidilem), université Stendhal, Grenoble 3 et département de Langue française, université d’État d’Astrakhan, Russie

© UGA Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search