Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Lexique des émotions

 | 
Iva Novakova
, 
Agnès Tutin

2. Combinatoire syntaxique et lexicale du lexique des émotions

La combinatoire lexicale des noms de sentiment en grec moderne

Aggeliki Fotopoulou, Marianna Mini, Mavina Pantazara et Argyro Moustaki

Résumé

L’étude que nous présentons ici fait partie de l’élaboration d’une grammaire des sentiments en grec moderne, dans le cadre du lexique-grammaire. C’est une étude de la combinatoire des noms de sentiment (environ 85 items) avec des verbes spécifiques exprimant des modalités diverses (aspect, intensité, contrôle, manifestation ou expression verbale). Après avoir défini trois classes des noms de sentiment à partir de leurs propriétés syntaxico-sémantiques, nous nous proposons de vérifier notre classification générale en termes de combinatoire lexicale. L’examen détaillé des phrases recensées met en évidence les restrictions que les noms imposent sur le choix lexical des verbes. Il s’avère que, dans la majorité des cas, ces restrictions sont corrélées avec les propriétés définitionnelles de nos classes syntaxiques. Ces relations combinatoires entre verbes et noms nous amèneront à reconsidérer la question du figement de ces expressions.

This study is part of elaborating a grammar of nouns denoting feelings in Modern Greek, in the Lexicon-Grammar framework. It is about the combinatorial properties of nouns denoting feelings (approximately 85 items) with specific verbs expressing diverse modalities (aspect, intensity, control, manifestation or verbal expression). Having defined three classes of nouns denoting feelings based on their syntactical and semantic properties, we proceed to verify our classification in terms of lexical combinatorics. The detailed examination reveals the restrictions the nouns impose on the lexical choice of verbs. It is concluded that, in most cases, these restrictions are correlated with the defining properties of our syntactical classes. These combinational relations between verbs and nouns lead us to reconsider the matter of fixedness of these expressions.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Introduction

L’étude que nous présentons ici fait partie de l’élaboration d’une grammaire des noms de sentiment en grec moderne. Elle s’apparente à des travaux déjà réalisés sur des noms prédicatifs et des verbes dits psychologiques du français et du grec. Pour mémoire, nous rappelons les études sur les constructions verbales (Ruwet, 1972, 1994, 1995 ; Mathieu, 1999), ainsi que sur les constructions nominales (voir, entre autres, pour le français : Anscombre, 1995 ; Leeman, 1995 ; M. Gross, 1995 ; Balibar-Mrabti, 1995 ; Tutin et al., 2006 ; Buvet et al., 2005 ; et pour le grec : Gavriilidou, 2001 ; Valetopoulos, 2005a). Elle se rattache au programme de description d’une grammaire locale de l’expression des sentiments dans le cadre méthodologique du lexique-grammaire (M. Gross, 1975, 1981).

Dans Pantazara et al. (2008), nous avons mis l’accent sur la délimitation des noms de sentiment à partir de critères formels et nous avons établi trois classes syntaxiques pour les noms recensés....

Auteurs

Institut for Language and Speech Processing (ILSP), Athènes, Grèce

Institut for Language and Speech Processing (ILSP), Athènes, Grèce

Société Neurolingo, Athènes, Grèce

Département de Langue et Littérature françaises, université d’Athènes, Grèce

© UGA Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540