Versión clásicaVersión móvil

Le Lexique des émotions

 | 
Iva Novakova
, 
Agnès Tutin

Introduction

Iva Novakova y Agnès Tutin

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

La Rochefoucauld disait dans ses Maximes : « Si nous résistons à nos passions, c’est plus par leur faiblesse que par notre force » (1665). Nous sommes donc plus forts que nos émotions car nous pouvons les maîtriser. C’est aussi le point de vue de Descartes, dans son célèbre Traité des passions de l’âme (1649), selon lequel l’homme peut acquérir un pouvoir absolu sur ses passions. Descartes, qui appelle passions ce qu’il est aujourd’hui communément admis d’appeler émotions, montre qu’elles peuvent être ramenées à la combinaison de six primitives : l’admiration, l’amour, la haine, le désir, la joie et la tristesse. Or, être rationnel ne signifie pas ignorer ses émotions. Comme l’indique Antonio R. Damasio (1995), le cerveau qui pense, qui calcule, qui décide n’est pas autre chose que celui qui rit, qui pleure, qui aime, qui éprouve du plaisir ou du déplaisir. Autrement dit, l’absence d’émotions et de sentiments empêche d’être vraiment rationnel, comme le montrent les acquis récents en...

© UGA Éditions, 2019

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search