Version classiqueVersion mobile

De l’émerveillement dans les littératures poétiques et narratives des xixe et xxe siècles

 | 
Julie Anselmini
, 
Marie-Hélène Boblet

Cinquième partie. S'émerveiller, penser l'Histoire

De l’émerveillement à la catharsis libératrice. Alejo Carpentier, El reino de este mundo1 (Le Royaume de ce monde) et El siglo de las luces2 (Le Siècle des Lumières), Daniel Maximin, L’Isolé Soleil3

Dominique Diard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quand le Mandingue Mackandal du Royaume de ce monde d’Alejo Carpentier est livré au bûcher, il se dresse et semble de la sorte échapper aux flammes. Les siens, la communauté des esclaves de Saint-Domingue, le croient sauvé alors qu’il est repris puis réduit en cendres. Carpentier utilisera cet épisode très connu de son roman pour définir le « réel merveilleux » en précisant qu’il présuppose une foi, cette foi en Mackandal et en ses pouvoirs de « l’autre rive » : au-delà de la mort, il poussera les siens à se révolter et s’affranchir de l’esclavage. Or cette foi en Mackandal ne fut pas donnée d’emblée : dans les premières pages, le personnage de Ti Noël contemple, fasciné, le portrait d’un roi d’Afrique, émerveillement prémonitoire lui-même enclenché par le souvenir des moments d’émerveillement suscités par les récits fabuleux du mandingue. Écrasé par la négativité de l’histoire, l’homme semble, dans les deux romans de Carpentier Le Royaume de ce monde et Le Siècle des Lumières, pouv...

Auteur

Maître de conférences en littératures comparées à l’université de Caen (LASLAR, EA 4256), elle a travaillé sur les représentations de l’Amérique latine dans la littérature française de la première moitié du xxe siècle et les échanges entre les deux continents. Elle se consacre aujourd’hui plus spécifiquement aux écritures de la Caraïbe francophones et hispanophones. Les poétiques de la Caraïbe (poétiques baroques et néobaroques, poétiques de l’émancipation, poétiques du fragment et de « la Relation »), et la recherche et la définition de formes littéraires nouvelles, les problématiques du roman du Nouveau Monde, les réécritures de l’Histoire ou la représentation des « héros » nourrissent une large part de ses analyses. À ce titre, elle a dirigé le cahier de la MRSH de Caen La Ville caraïbe : baroque et créolité. Son travail compte à ce jour une soixantaine de publications.

© UGA Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search