Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des « passeurs » entre science, histoire et littérature

 | 
Gilles Bertrand
, 
Alain Guyot

Ramond de Carbonnières

Éléments pour une bibliographie

Texte intégral

1. Principaux écrits de Ramond cités dans cet ouvrage (par ordre de première publication)1

  • 1 Pour une bibliographie complète des écrits de Ramond, voir Cuthbert Girdlestone, Louis-François Ram (...)

1Les Dernières aventures du jeune d’Olban, Fragment des amours alsaciennes, Yverdon, Imprimerie de la Société littéraire et typographique, 1777 [publié sans nom d’auteur] ; réédition et notice de Charles Nodier, Paris, Techener, 1829.

2Élégies, Yverdon, Imprimerie de la Société littéraire et typographique, 1778 [publié sans nom d’auteur].

3La Guerre d’Alsace pendant le grand schisme d’Occident, Bâle, J. -J. Thurneisen le jeune, 1780 [publié sans nom d’auteur].

4Lettres de M. W. Coxe à M. Melmoth sur l’état politique, civil et naturel de la Suisse, traduites de l’anglais et augmentées des Observations faites par le Traducteur dans le même pays, Paris, Belin, 1781, 2 vol. [publié sans nom d’auteur].

5Observations faites dans les Pyrénées, pour servir de suite à des Observations sur les Alpes, Paris, Belin, 1789 [publié sans nom d’auteur].

6Voyages au Mont-Perdu et dans la partie adjacente des Hautes-Pyrénées, Paris, Belin, an IX [1801] ; réédition avec une notice biographique de Charles Avocat, Genève, Slatkine, 1978 ; réédition Pau, Princi Negue/Librairie des Pyrénées et de Gascogne, 2002.

7« Voyage au sommet du Mont-Perdu », Journal des Mines, n° 83, thermidor an XI [1803] ; réédition avec une introduction de Paul Dubié, Pau, Garet-haristoy, 1914 ; réédition précédée de « La conquête du Mont-Perdu », Pau, Princi Negue/Librairie des Pyrénées et de Gascogne, 2002,

8Mémoires sur la formule barométrique de la mécanique céleste et les dispositions de l’atmosphère qui en modifient les propriétés, Clermont-Ferrand, Landriot, 1811.

9Lettres inédites à M. Roger Lacassagne, Toulouse, Devers, 1834.

10« Une autobiographie du baron Ramond, membre de l’Académie des sciences » [reproduction d’une lettre inédite à Saint-Amans du 19 février 1827], Journal des Savants, mars 1905, 3 e année, p. 121-130.

11Carnets pyrénéens (1792-1795), édition de Louis Le Bondidier, Lourdes, éditions de l’échauguette, 1931-1939, 4 vol.

2. Principales études consacrées à Ramond (par ordre de première publication)2

  • 2 Pour une bibliographie complète des études consacrées à Ramond jusqu’en 1968, voir Cuthbert Girdles (...)

12Cuvier Georges, Éloge historique de Louis François Élisabeth, baron Ramond […], prononcé en séance publique le 16 juin 1828, Paris, Didot, [s. d.].

13Sainte-Beuve, Charles-Augustin, « Ramond, le peintre des Pyrénées » [articles publiés les 4, 11 et 18 septembre 1854 dans Le Moniteur universel], dans Causeries du lundi, Paris, Garnier, 1855, t. 10, p. 362-403, (4e édition revue et corrigée, p. 446-496).

14Bulletin de la Société Ramond, Bagnères-de-Bigorre, 1866-2009.

15Spach Louis, « Ramond de Carbonnières, naturaliste », dans Œuvres choisies, t. 5, Paris/Strasbourg, Berger-Levraut, 1871, p. 129-160.

16Heymach Ferdinand, « Ramond de Carbonnières. Ein Beitrag zur Geschichte der Sturm-und Drangperiod », dans Jahresbericht des Fürstlich Waldeckschen Gymnasiums zu Corbach für das Schuljahr 1886-1887, Mengeringhausen, Weigel’sche hofbuchdrückerei, 1887, p. 3-20.

17Beraldi Henri, Cent Ans de Pyrénées, vol. 1, Ramond. La littérature pyrénéiste de l’Empire et de la Restauration. Les officiers géodésiens, Paris, Danel, 1898.

18Reboul Jacques, Un grand précurseur des romantiques : Ramond, Nice, éditions de la Revue des Lettres et des Arts, 1909.

19Faguet Émile, « Ramond », La Revue, n° 80, 1911, p. 44-56.

20Beraldi Henri, Le Passé du pyrénéisme, Paris/Lille, Danel, 1911-1920 (vol. 1, Les Pyrénées avant Ramond, 1911 ; vol. 2, Ramond avant les Pyrénées, 1913 ; vol. 3, Le Sentiment de la montagne en 1780, 1917 ; vol. 4, Ramond de Carbonnières : le cardinal de Rohan, Cagliostro, 1919 ; vol. 5, Ramond de Carbonnières : procès du Collier, la débâcle de Cagliostro, 1920).

21—, Le Sommet des Pyrénées, Paris/Lille, Lahure/Danel, 1923-1925 (vol. 1, Les Cent et Un Pics, 1923 ; vol. 2, Tuquerouye, 1924 ; vol. 3, Du Mont-Perdu au Néthou, 1925) ; réédition Oloron-Sainte-Marie, Monthélios, 2008-2009.

22Monglond André, « La jeunesse de Ramond », Chronique des Lettres françaises, n° 23-24, sept. -déc. 1926, p. 561-704 ; repris en volume, Mâcon, Protat, 1927 ; puis augmenté sous le titre « Les amours de Carbonnières », dans Jeunesses, Paris, Grasset, 1933.

23Beraldi Henri, La Carrière posthume de Ramond, Paris/Lille, Danel, 1927.

24Boyer Justine, Ramond et l’Auvergne, Clermont-Ferrand, Vissouze, 1930.

25Engel Claire-éliane, « Ramond », dans La Littérature alpestre en France et en Angleterre au XVIIIeet XIXesiècles, Chambéry, Dardel, 1930, p. 79-94 ; réédition Montmélian, La Fontaine de Siloé, 2009.

26Ernst Fritz, « Ramond de Carbonnières. zur Geschichte des Alpinismus », dans Iphigenia und andere Essais, Munich/Berlin/zurich, Oldenbourg, 1933 ; repris dans Essais, zurich, Fretz-Wasmuth, 1946, t. 3, p. 96-123.

27Fourcassié Jean, « Le préromantisme pyrénéen. Ramond de Carbonnières (1755-1827) », dans Le Romantisme et les Pyrénées, Paris, Gallimard, 1940, p. 23-36 ; réédition Toulouse, Esper, 1990.

28Faure François et Pitangue François (dir.), Catalogue de l’exposition Ramond au Musée pyrénéen, Pau, Marimpouey, 1953.

29Cornet Lucien, Ramond durant la tempête révolutionnaire. Notes chronologiques. 1789-1795, Pau, Marimpouey, 1955.

30Orlando Francesco, L’opera di Louis Ramond, Milan, Feltrinelli, 1960.

31Girdlestone Cuthbert, Louis-François Ramond (1755-1827), sa vie, son œuvre littéraire et politique, Paris, Lettres modernes Minard, 1968.

32Briffaud Serge, Naissance d’un paysage. La montagne pyrénéenne à la croisée des regards, XVIe-XIXesiècle, Tarbes/Toulouse, AGM/CIMA-CNRS, 1994.

33Cabanès Jean-Louis, « “Lueurs célestes”, “cadavres de montagnes”. La géographie lyrique de Ramond », Eidôlon, n ° 45, déc. 1995, p. 33-47.

34Reichler Claude, « Carbonnières avec et contre William Coxe », dans François Moureau (dir.), Le Second Voyage ou le déjà vu, Paris, Klincksieck, 1996, p. 39-48.

35Salerni Paola, « “S’égarer, marcher, s’élever”. Tensioni spaziali in Ramond de Carbonnières et Loaisel de Trégoate », dans Franco Piva (dir.), La Sensibilité littéraire au XVIIIesiècle, Fasano/Paris, Schena/Didier, coll. « érudition », 1998, p. 305-327.

36Briffaud Serge, « écrire la science. Ramond de Carbonnières et les Pyrénées », dans Jean-Claude Pont et Jan Lacki (dir.), Une cordée originale. Histoire des relations entre science et montagne, Chêne-Bourg, Georg, 2000, p. 344-354.

37Trevisan Silvio, « Ramond et ses amis agenais », Revue de l’Agenais, n° 128, 2001, p. 335-347.

38Reichler Claude, La Découverte des Alpes et la question du paysage, Chêne-Bourg, Georg, 2002.

39Guyot Alain, « Le “laboratoire montagnard” : la littérature au service de la connaissance. L’exemple de Deluc et de Ramond de Carbonnières », dans Sophie Linon-Chipon et Daniela Vaj (dir.), Relations savantes, voyage et discours scientifiques, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2006, p. 287-296.

40—, « Ramond de Carbonnières “observateur de la nature” : un prototype du poète romantique ? », dans Marie-Rose Corredor (dir.), Stendhal et les romantismes, Grenoble, Ellug, à paraître en 2011.

Notes

1 Pour une bibliographie complète des écrits de Ramond, voir Cuthbert Girdlestone, Louis-François Ramond (1755-1827), sa vie, son œuvre littéraire et politique, op. cit., p. 533-541.

2 Pour une bibliographie complète des études consacrées à Ramond jusqu’en 1968, voir Cuthbert Girdlestone, Louis-François Ramond (1755-1827), sa vie, son œuvre littéraire et politique, op. cit., p. 542-546. Pour une analyse de certaines d’entre elles, voir Francesco Orlando, L’opera di Louis Ramond, op. cit., p. 12-16.

© UGA Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540