Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le mythe littéraire de l’Atlantide (1800-1939)

 | 
Chantal Foucrier

Bibliographie

Texte intégral

Une bibliographie plus complète figure dans la thèse d’État de l’auteur : Le Mythe littéraire de l’Atlantide. Avatars du mythe dans le récit en prose de Platon à la Deuxième Guerre mondiale, Université de Paris-Sorbonne, 1996.

Sources mythiques : Timée et Critias de Platon

Timée/Critias, traduction, introduction et notes de Luc Brisson, Paris, Garnier-Flammarion, 1992.

Critias. L’Atlantide, traduction, introduction et notes de Jean-François Pradeau, Belles Lettres, coll. « Classiques en poche », 2000.

Fictions principalement étudiées

Bacon Francis, La Nouvelle Atlantide (New Atlantis, 1627), traduction de Michèle Le Dœuff et Margaret Llasera, introduction, notes, bibliographie et chronologie par Michèle Le Dœuff, Paris, Garnier-Flammarion, 1995.

Benoit Pierre, L’Atlantide (1919), Paris, Livre de poche, 1994.

Čapek Karel (Tchapek), La Guerre des salamandres (Válka s Mloky, 1936), Verviers, Marabout, 1969.

Carrère Jean, La Fin d’Atlantis ou le Grand Soir (1926), dans Atlantides, les îles englouties, Paris, Omnibus, 1995.

Coblentz Stanton Arthur, The Sunken World (1928), Los Angeles, Fantasy Publishing Co., 1948.

Danville Gaston, Le Parfum de volupté, Paris, Mercure de France, 1905.

Dominik Hans, Atlantis (1925), Munich, Wilhelm Heyne Verlag, 1985.

Doyle Arthur Conan, Le Gouffre Maracot (The Maracot Deep, 1929), traduction de Gilles Vauthier, dans Œuvres complètes, t. XII des Histoires extraordinaires, Paris, Laffont, 1956-1959. Traduction rééditée sous le titre La Ville du gouffre, Lausanne, Rencontre, 1970.

Eulenburg Karl zu, Die Brunnen der Großen Tiefe, Leipzig, Fr. Wilhelm Grunow, 1926.

Foster George C., The Lost Garden, Londres, Chapman and Hall’s, 1930.

France Anatole, L’Île des pingouins (1908), Paris, Calmann-Lévy, 1980.

Hauptmann Gerhart, Atlantis (1912), dans Sämtliche Werke, vol. V, Hans Egon Hass éd., Darmstadt Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1962. Traduction française : L’Atlantide, dans Œuvres de Gerhart Hauptmann, L’Atlantide, Un carnaval, Le Garde-Barrière, La Chatte de mer, traduit de l’allemand par René Lasne, Paris, Flammarion, coll. « La Rose des vents », 1952.

Hoffmann Ernst Theodor Amadeus, Le Vase d’or (Der Goldene Topf, 1814), traduit et présenté par Paul Sucher, Paris, Aubier-Montaigne, 1977.

Hyne Charles John Cutcliffe Wright, Le Continent perdu (The Lost Continent, 1899), traduction de Gilles Dupreux, dans Atlantides, les îles englouties, Paris, Omnibus, 1995.

Kiss Edmund, Das Gläserne Meer, Leipzig, Koehler und Amelang, 1930.

—, Die Letzte Königin von Atlantis, chez le même éditeur, 1931.

—, Frühling in Atlantis, chez le même éditeur, 1933.

—, Die Singschwäne aus Thule, Leipzig, Hase und Koehler, 1939.

Laurie André (Paschal Grousset), Atlantis, dans Magasin d’éducation et de récréation, Paris, Hetzel, 1895.

Lovecraft Howard Phillips, L’Appel de Cthulhu (The Call of Cthulhu, 1926), Le Descendant (The Descendant, 1926), et Le Temple (The Temple, 1920), nouvelles respectivement publiées dans les tomes I (pour les deux premières) et II (pour la troisième) de l’édition française des Œuvres de Lovecraft, présentée et établie par Francis Lacassin, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 3 vol., 1991-1992.

Mader Friedrich, Der Letzte Atlantide, et Die Tote Stadt, Stuttgart, Union Deutsche Verlagsgesellschaft, 1923.

Magué Charles, Les Survivants de l’Atlantide, Paris, Tallandier, coll. « Bibliothèque des grandes aventures », 1929.

—, La Cuve aux monstres, chez le même éditeur, 1930.

—, L’Archipel des demi-dieux, chez le même éditeur, 1931.

Merritt Abraham, Le Visage dans l’abîme (The Face in the Abyss, 1923-1930), traduction de Paul Chwat, Paris, J’ai lu, 1984.

Mitchell James Leslie (Lewis Grassic Gibbon), Three Go Back, Londres, Jarrolds, 1932. Réédition : New York, Galaxy Publishing Corporation, 1953.

Mowbray Henry, La Pyramide des Atlantes, Tours, Mame, 1931.

Novalis (Friedrich von Hardenberg), Henri d’Ofterdingen (Heinrich von Ofterdingen, 1802), traduit et présenté par Marcel Camus, Paris, Aubier-Montaigne, 1942.

Parry David Mclean, The Scarlet Empire, New York, Grosset & Dunlap, 1906. Réédition : New York, Arno Press, 1971.

Roger Noëlle, Le Soleil enseveli, Paris, Calmann-Lévy, 1928.

Rohmer Sax, La Lumière de l’Atlantide (The Light of Atlantis, 1932), dans La Malédiction des mille baisers, traduction de R.P. Castel, Paris, UGE, 1981.

Ryner Han (Henri Ner), Les Pacifiques, Paris, E. Figuière, 1914.

Smith Clark Ashton, La Dernière Incantation (The Last Incantation, 1930), et La Mort de Malygris (The Death of Malygris, 1934), dans L’Empire des nécromants, nouvelles traduites par Yves Le Brun, Françoise Levie, Jean Marigny, Dominique Mols et France-Marie Watkins, Paris, Nouvelles éditions Oswald (NéO), 1986.

Spitzmüller Georges et Barbier-Daumont J.A., Héliodora en Atlantide, Paris, France Éditions, 1923.

Tolstoï Alexis, Aélita, ou le déclin de Mars (Aelita, 1922), traduction de Luda, Paris, Éditions Romans pour la jeunesse, Sélection « Lire », 1955.

Verne Jules, L’Éternel Adam (1910), dans Hier et demain, Paris, Livre de poche, 1967.

—, Vingt mille lieues sous les mers (1869), Paris, Livre de poche, 1966.

Wheatley Dennis, La Découverte de l’Atlantide (They found Atlantis, 1936), traduit de l’anglais par A.H. Ponte, Paris, Nouvelles éditions Oswald (NéO), 1984.

Commentaires et interprétations

Quelques commentaires anciens du mythe de l’Atlantide

Baër Friedrich Karl, Essai historique et critique sur les Atlantiques, dans lequel on se propose de faire voir la conformité qu’il y a entre l’histoire de ce peuple et celle des Hébreux, Paris, chez Michel Lambert, 1762.

Bailly Jean-Sylvain, Lettres sur l’Atlantide de Platon et sur l’ancienne histoire de l’Asie, pour servir de suite aux Lettres sur l’origine des sciences adressées à M. de Voltaire, Londres, M. Elmesly, et Paris, Debures, 1779.

Bartoli Giuseppe, Essai sur l’explication historique que Platon a donnée de sa République et de son Atlantide, dans Réflexions impartiales sur le progrès réel ou apparent que les sciences et les arts ont fait dans le xviiie siècle en Europe (livre I), Stockholm, et Paris, chez Couturier père, 1779-1780.

Bory de Saint-Vincent Jean-Baptiste, Marcellin, Essais sur les Isles Fortunées et l’antique Atlantide, ou Précis de l’histoire générale de l’archipel des Canaries, Paris, Baudouin, an XI (1803).

Carli Gian Rinaldo, Lettres américaines, dans lesquelles on examine l’Origine, l’État civil, politique, militaire et religieux, les Arts, l’Industrie, les Sciences, les Mœurs, les Usages des anciens Habitants de l’Amérique, les grandes époques de la Nature, l’ancienne communication des deux Hémisphères et la dernière Révolution qui a fait disparaître l’Atlantide (Le Lettere americane, premier volume, Florence, 1780), avec des observations et additions du traducteur, Lefebvre de Villebrune, 2 vol., Boston et Paris, chez Buisson, 1788.

Condorcet Jean-Antoine, Nicolas, Caritat Marquis de, Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain, suivi de : Fragment sur l’Atlantide (1804), Paris, Garnier-Flammarion, 1988.

Delisle de Sales Jean-Baptiste, Claude, Isoard, Histoire des Atlantes, première partie (t. I, II, III) de l’Histoire nouvelle de tous les peuples du monde, réduite aux seuls faits qui peuvent instruire et piquer la curiosité, ou Histoire des hommes, 41 vol., Paris, 1779-1785.

Eurenius (Johan Euren), Atlantica orientalis (1751), Berolini (Berlin), apud T.A. Langium, 1764.

Ficin Marsile, Compendium Marsilii Ficini in Timaeum. Critias vel Atlanticus, Marsilii Ficini Argumentum (1484).

Martin Thomas-Henri, Dissertation sur l’Atlantide, dans Études sur le Timée de Platon (1841), Paris, Vrin, 1981.

Olivier Claude-Mathieu, Dissertation sur le Critias de Platon, dans Continuation des Mémoires de Littérature et d’Histoire de Mr de Salengre, Paris, chez Simart, 1726.

Proclus, Commentaire sur le Timée, traduction et notes de A.J. Festugière, Paris, Vrin, 1966.

Rudbeck Olof l’Ancien, Olavi Rudbeckii Atlantica Sive Manheim […], Olof Rudbecks Atland eller Manheim […], Upsalae, 1679-1702.

Sarmiento de Gamboa Pedro, Historia de los Incas (Segunda Parte de la Historia general llamada Yndica, 1572), Madrid, Miraguano Ediciones, 2001.

Études hellénistes sur le mythe platonicien de l’Atlantide

Brisson Luc, « De la philosophie politique à l’épopée : le Critias de Platon », Revue de métaphysique et de morale, no 75, Paris, A. Colin, 1970.

Detienne Marcel, « La double écriture de la mythologie (entre le Timée et le Critias) », dans L’Écriture d’Orphée, Paris, Gallimard, 1989.

Gessman Albert M., « Plato’s Critias : literary fiction or historical narrative ?», Language Quarterly, no 7, 1968.

Gill Christopher, « The Genre of the Atlantis Story », Classical Philology, vol. 72, no 1, janvier 1977.

—, « Plato’s Atlantis story and the birth of fiction », Philosophy and Literature, no 3, 1979.

Mattéi Jean-François, Platon et le miroir du mythe. De l’âge d’or à l’Atlantide, Paris, PUF, coll. « Thémis », 1996.

Pradeau Jean-François, Le Monde de la politique. Sur le récit atlante de Platon, Timée (17a-27b) et Critias, coll. « International Plato Studies », no 8, Sankt Augustin, Academia Verlag, 1997.

Vidal-Naquet Pierre, « Athènes et l’Atlantide. Structure et signification d’un mythe platonicien », Revue des études grecques (no 364-365, janvier-juin 1964), et repris dans Le Chasseur noir, Paris, Maspero, 1981, éd. revue et corrigée, Paris, La Découverte, 1983 et 1991.

—« De l’Atlantide à Masada. Réflexions sur querelle, mythe, histoire et politique », Sigila, no 10, Gris-France, automne-hiver 2002.

Ouvrages généraux sur la mythologie de l’Atlantide

Atlantides imaginaires. Réécritures d’un mythe, textes réunis par Chantal Foucrier et Lauric Guillaud, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle, 20-30 juillet 2002, Paris, Michel Houdiard éd. (à paraître avec une préface de Pierre Vidal-Naquet).

Boura Olivier, Les Atlantides. Généalogie d’un mythe, Paris, Arléa, 2003.

de Camp Lyon Sprague, Lost Continents. The Atlantis Theme in History, Science, and Literature (1954), New York, Dover Publications, 1970.

Deloux Jean-Pierre et Guillaud Lauric, L’Atlantide et autres civilisations perdues de A à Z, Paris, e-dite, 2001.

Guillaud Lauric, L’Éternel Déluge, Paris, e-dite, 2000.

Imbelloni José et Vivante Armando, Le Livre des Atlantides (El Libro de las Atlantidas, 1935), traduit de l’espagnol par F. Gidon, Paris, Payot, 1942.

Jordan Paul, The Atlantis Syndrome, Phoenix Mill, Sutton Publishing, 2001 (rééd. 2004).

Ramage Edwin S. (éd.), Atlantis, fact or fiction ?, Bloomington, Indiana University Press, 1978.

Vidal-Naquet Pierre, « L’Atlantide et les nations », dans La Démocratie grecque vue d’ailleurs, Paris, Flammarion, coll. « Champs », 1990, rééd. 1996.

—, « Hérodote et l’Atlantide : entre les Grecs et les Juifs. Réflexions sur l’historiographie du siècle des Lumières », Quaderni di Storia, no 16, Bari, juillet-décembre 1982. Étude reprise dans Les Grecs, les historiens, la démocratie : le grand écart, Paris, La Découverte, 2000.

Le lieu en question : quelques théories et hypothèses scientifiques

Berlioux Étienne-Félix, Les Atlantes. Histoire de l’Atlantis et de l’Atlas primitif, ou Introduction à l’histoire de l’Europe, dans Annuaire de la Faculté des lettres de Lyon, fascicule I, Paris, Ernest Leroux éditeur, 1883.

Collina-Girard Jacques, « L’Atlantide devant le détroit de Gibraltar ? Mythe et géologie », dans Compte rendu de l’Académie des sciences de Paris, Sciences de la terre et des planètes/Earth and Planetary Sciences 333, Paris, Elsevier, 2001.

Donnelly Ignatius, Atlantis : the Antediluvian World (1882), San Francisco, Harper and Row, 1981.

—, Atlantide, monde antédiluvien, traduit par Georges de Saint Merri, Paris, e-dite, 2001.

Frobenius Leo, Mythologie de l’Atlantide (1921-1922), traduit de l’allemand par F. Gidon, Paris, Payot, 1949.

Galanopoulos Angelos George et Bacon Edward, L’Atlantide, la vérité derrière la légende (Atlantis, the Truth behind the Legend, 1969), traduction française de Tanette Prigent, Paris, Albin Michel, 1969.

Luce John Victor, L’Atlantide redécouverte (The End of Atlantis, 1969), traduction française d’André Ravaute, Paris, Tallandier, 1969.

Marinatos Spiridon, Some Words about the Legend of Atlantis, Athènes, Rhodi Bros, 1969.

Scott-Elliott Walter, L’Histoire de l’Atlantide, esquisse géographique, historique et ethnologique (The Story of Atlantis, a Geographical, Historical and Ethnological Sketch, 1896), Paris, Publications théosophiques, 1901.

Spanuth Jürgen, Le Secret de l’Atlantide, l’empire englouti de la mer du Nord (Die Atlanter, 1976), traduit de l’allemand par François Ponthier, Paris, Copernic, 1977.

Zangger Eberhard, The Flood from Heaven : Deciphering the Atlantis Legend, New York, William Morrow & Co., 1992.

Références théoriques : le mythe littéraire et ses réécritures

Brémond Claude, Logique du récit, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1973.

Brunel Pierre (éd.), Dictionnaire des mythes littéraires, Monaco, Éditions du Rocher, 1988 (rééd. 1994).

Brunel Pierre, Mythocritique. Théorie et parcours, Paris, PUF, coll. « Écriture », 1992.

—, (éd.), Mythes et littérature, Recherches actuelles en littérature comparée, vol. VI, Presses de l’université de Paris-Sorbonne, 1994.

Chauvin Danièle, Siganos André et Walter Philippe (éd.), Questions de mythocritique, dictionnaire, Paris, Imago, à paraître en janvier 2005.

Compagnon Antoine, La Seconde Main ou le travail de la citation, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1979.

Dällenbach Lucien, Le Récit spéculaire. Essai sur la mise en abyme, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1977.

Deremetz Alain, « Petite histoire des définitions du mythe. Le mythe : un concept ou un nom ? », dans Mythe et création, textes réunis par Pierre Cazier, Presses universitaires de Lille, 1994.

Durand Gilbert, Les Structures anthropologiques de l’imaginaire (1960), Paris, Bordas, 1969 (rééd. Dunod, 1992).

—, Figures mythiques et visages de l’œuvre, Paris, Berg International, 1979 (rééd. Dunod, 1992).

Eigeldinger Marc, Lumières du mythe, Paris, PUF, coll. « Écriture », 1983.

Eliade Mircea, Aspects du mythe, Paris, Gallimard, 1963 (rééd. Folio Essais, 2002).

Genette Gérard, Palimpsestes. La littérature au second degré, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1982 (rééd. Points Essais, 1996).

Jolles André, Formes simples (Einfache Formen, 1930), traduit de l’allemand par Antoine-Marie Buguet, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1972.

Sellier Philippe, « Qu’est-ce qu’un mythe littéraire ? », Littérature, no 55, Paris, Larousse, octobre 1984.

Todorov Tzvetan, Théories du symbole, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 1977.

© UGA Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540