Version classiqueVersion mobile

Le mythe littéraire de l’Atlantide (1800-1939)

 | 
Chantal Foucrier

Première partie. Le scénario romanesque

Le scénario romanesque

Texte intégral

1La question du passage du mythe au roman ne se pose pas pour l’Atlantide dans les mêmes termes que pour les traditions orales étudiées par les anthropologues. On sait qu’à leur propos, Claude Lévi-Strauss assure que celles-ci se dégradent et se dépouillent de leur contenu structural dès lors que la littérature s’en empare. Or, le récit de Platon possède un statut bien particulier : à mi-chemin entre l’obscure source orale et le témoignage irréfutable, c’est en fait un petit chef-d’œuvre de la littérature écrite. En outre, les données intrinsèques de ce récit (mystère des « origines », polysémie du thème symbolique de la « perte », inachèvement du texte) ne vouent pas ce dernier à la mort, mais au contraire au développement, à l’explication, à la continuation.

2Tout le problème est de savoir comment chaque époque a su adapter ces éléments fondamentaux au goût de son public et à ses attentes. Pourquoi, aussi, tel ou tel genre narratif s’est révélé plus apte qu’un autre à intégrer ces mêmes éléments. Pour tenter d’éclairer ces questions, on évoquera principalement les diverses formes du récit d’aventures, tel qu’on le vit s’épanouir, au tournant du siècle, des deux côtés de l’océan Atlantique. Transposée dans une littérature fondée sur l’évasion, l’exploit héroïque et la découverte de l’étrange, l’antique tradition de l’Atlantide prit alors un visage totalement neuf et fort attrayant. À l’origine de cet attrait, on trouve en priorité l’heureuse rencontre entre une thématique inlassablement déclinée, l’« énigme de l’Atlantide », et une écriture bien adaptée à un tel sujet. De Jules Verne à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, les composantes du suspens romanesque (conflits politiques, péripéties, intrigue amoureuse) se sont avérées propres à renforcer ce topos du mythe atlantidien : entre légende et réalité, entre fiction et vérité, l’Atlantide n’est peutêtre qu’un beau mirage mais, depuis des siècles, ce mirage nourrit des histoires qui font illusion.

© UGA Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search