Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Stendhal et Winckelmann

 | 
Catherine Mariette
, 
Chantal Massol

Introduction

Catherine Mariette et Chantal Massol

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Textes de Stendhal : éditions de référence et abréviations utilisées

HPI : Histoire de la peinture en Italie, V. Del Litto (éd.), Paris, Gallimard, « Folio », 1996.

OI : OEuvres intimes, t. I et II, V. Del Litto (éd.), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1981-1982.

« Stendhal et Winckelmann : encore ? » se demande Francis Claudon en manière d’ouverture au présent ouvrage. La question des liens qui unissent l’historien d’art allemand et l’écrivain français, lui-même historien d’art à ses heures, n’est pas, certes, inexplorée. Mais ces travaux déjà menés ont révélé, contre toute une tradition critique qui se bornait à opposer terme à terme ces deux auteurs, voire éludait tout bonnement le sujet de leurs possibles relations, la pertinence — et l’importance — de cette interrogation, et ouvert une réflexion à laquelle des chercheurs allemands, italiens et français, ici réunis, tentent d’apporter un prolongement.

Ces liens tiennent d’abord à des raisons conjoncturelles, biograph...

Auteurs

Professeur de littérature française à l’université Grenoble Alpes, et membre de l’UMR Litt& Arts. Spécialiste du xixe siècle, elle travaille essentiellement sur Stendhal, George Sand et la littérature féminine. Elle participe actuellement à l’édition du IIIe tome des Journaux et papiers de Stendhal après avoir fait paraître une édition critique, Napoléon de Stendhal (Stock, 1998) et publié de nombreux articles sur cet auteur. Elle a, par ailleurs, édité Simon pour les Œuvres complètes de George Sand (Honoré Champion, 2010) et dirigé des ouvrages collectifs parmi lesquels La Tradition des romans de femmes xviiie-xixe siècles (Honoré Champion, 2012), L’Expérience romanesque au xixe siècle (Romanesques, no 5, Garnier, 2013) et Stendhal historien (Recherches & Travaux, no 90, 2017). Elle prépare un ouvrage intitulé Stendhal romanesque.

Professeur de littérature française à l’université Grenoble Alpes, et appartient à l’UMR Litt& Arts. Ses travaux portent sur le roman balzacien et le récit romantique, mais elle s’intéresse également à l’imaginaire du politique et aux réceptions du xixe siècle par les écrivains contemporains. Elle a notamment publié Une poétique de l’énigme. Le récit herméneutique balzacien (Droz, 2006), procuré une édition de La Femme de trente ans (Livre de poche classique, 1991) et codirigé, entre autres ouvrages collectifs, Voyager en France au temps du romantisme. Poétique, esthétique, narratologie (avec A. Guyot, ELLUG, 2003) et Adelphiques. Sœurs et frères dans la littérature française du xixe siècle (avec Cl. Bernard et J.-M. Roulin, Kimé, 2010). Elle a dirigé également l’ouvrage collectif Balzac contemporain, en cours de publication aux éditions Classiques Garnier.

© UGA Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540