Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Stendhal « romantique » ?

 | 
Marie-Rose Corredor

5. « Traverser l'Europe »

La logique des écarts : espaces romantiques en France et en Hongrie (Stendhal et Eötvös)

Aniko Adam

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour saisir l’essentiel de ce qui est commun aux esthétiques romantiques, nous nous proposons de partir des réflexions nées à l’époque – surtout au tournant du xviiie et du xixe siècle – en France et en Hongrie, au sujet de la nature, de l’espace et de l’histoire. On s’approche ainsi de la notion de romantisme à la fois comme vision philosophique et esthétique, et comme une certaine période historique de l’Europe. Même s’il nous paraît malaisé d’établir les limites entre l’époque des Lumières et le romantisme, il est évident que beaucoup d’éléments du romantisme à venir, avant de devenir une école où une idéologie comme Chateaubriand le lui reproche très vite, sont déjà présents dans la deuxième moitié du xviiie siècle, notamment en ce qui concerne la sensibilité.

D’après notre hypothèse, la Révolution fait ressentir profondément aux romantiques français le drame de la contradiction entre les anciennes valeurs et la nouvelle morale. Comprendre le présent par le retour vers le passé h...

Auteur

© UGA Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540