Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écriture, performance et théâtralité dans l'œuvre de Georges Sand

 | 
Catherine Nesci
, 
Olivier Bara

Bibliographie

Texte intégral

Nous reprenons ci-après les références bibliographiques mobilisées dans le présent volume ; cette bibliographie ne prétend à aucune forme d’exhaustivité. Pour les ouvrages collectifs suivants, nous n’indiquons que les sigles correspondants dans les références bibliographiques :

FJGS : Bernard-Griffiths Simone et Levet Marie-Cécile (dir.), Fleurs et jardins dans l’œuvre de George Sand, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Révolutions et romantismes », no 10, 2006.

GSART : Vandekerkhove-Caors Marielle (dir.), George Sand et les arts, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Révolutions et romantismes », no 9, 2005.

GSC : George Sand critique (1833-1876). Textes de George Sand sur la littérature, présentation, édition et annotations sous la direction de Christine Planté, Tusson, Du Lérot, 2007.

GSCA : Bara Olivier et Planté Christine (dir.), George Sand critique. Une autorité paradoxale, Saint-Étienne, Presses de l’université de Saint-Étienne, coll. « Le xixe siècle en représentation(s) », 2011.

GSPI : Diaz Brigitte et Hoog Naginski Isabelle (dir.), George Sand. Pratiques et imaginaires de l’écriture, Caen, Presses universitaires de Caen, 2006.

LCCR : Hecquet Michèle et Planté Christine (dir.), Lectures de « Consuelo », « La Comtesse de Rudolstadt » de George Sand, Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. « Littérature et idéologies », 2004.

A. Sources imprimées

1. Œuvres de George Sand1

1.1. Textes narratifs (romans, nouvelles, autobiographie)

Le Château des Désertes [1851], édition de Joseph-Marc Bailbé, Grenoble, Éditions de l’Aurore, 1985.

Le Château des Désertes, dans Vies d’artistes, édition de Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Omnibus, 1992, nouvelle édition : 2004, p. 850-954.

La Confession d’une jeune fille, publié dans la Revue des Deux Mondes : 1er août-1er novembre 1864.

La Confession d’une jeune fille, Clermont-Ferrand, Éditions Paleo, coll. « La collection de sable », 2007.

Consuelo, 3 vol., Paris, Calmann-Lévy, 1882, 3 vol.

La Comtesse de Rudolstadt [1844], 2 vol., Paris, Charpentier, 1845.

Consuelo, La Comtesse de Rudolstadt (1842-1844), édition de Simone Vierne et René Bourgeois, 3 vol., Meylan, Éditions de l’Aurore, 1983-1991.

Consuelo, La Comtesse de Rudolstadt, édition de Robert Strick, 2 vol., Paris, Phébus, coll. « Libretto », 1999.

Les Couperies, dans Œuvres autobiographiques, édition de Georges Lubin, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. II, 1971, p. 571-581.

Les Couperies, dans Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume 1829-1831, George Sand avant « Indiana », édition de Yves Chastagnaret, 2 vol., Paris, Honoré Champion, 2008, t. I, p. 579-583.

Les Dames vertes, édition d’Éric Bordas, Jaignes, La Chasse au Snark, 2002.

La Dernière Aldini [1837], dans Vies d’artistes, édition de Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Omnibus, 1992, nouvelle édition : 2004, p. 129-254.

La Fille d’Albano, dans Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume 1829-1831, George Sand avant « Indiana », édition de Yves Chastagnaret, 2 vol., Paris, Honoré Champion, 2008, t. I, p. 689-713.

Flamarande, paru en 7 livraisons dans la Revue des Deux Mondes : 1er février 1875-1er mai 1875.

Histoire de ma vie, dans Œuvres autobiographiques, édition de Georges Lubin, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I et II, 1970-1971 (abrégé tout au long de cet ouvrage en HV).

Histoire de ma vie, édition de Damien Zanone, 2 vol., Paris, Flammarion, coll. « GF », 2001.

L’Homme de neige, édition de Joseph-Marc Bailbé, 2 vol., Grenoble, Éditions de l’Aurore, 1990.

L’Homme de neige, édition de Martine Reid, Arles, Actes Sud, coll. « Babel », 2005.

Horace, édition de Nicole Courrier et Thierry Bodin, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1982.

Indiana, édition de Béatrice Didier, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 1984.

Isidora, édition de Ève Sourian, Paris, Des femmes/Antoinette Fouque, 1980.

Légendes rustiques, dans Œuvres complètes, Genève, Slatkine Reprints, 1979-1980, t. XX.

Lélia [1833], édition de Pierre Reboul [1960], Paris, Garnier, « Classiques Garnier », 1985, réédition : Gallimard, coll. « Folio classique », 2003.

Lettres d’un voyageur, dans Œuvres, Bruxelles, Meline, Cans et Cie, t. I, 1837.

Lettres d’un voyageur, dans Œuvres autobiographiques, édition de Georges Lubin, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. II, 1971, p. 645-943 (abrégé tout au long de cet ouvrage en LV).

Lucrezia Floriani, dans Vies d’artistes, édition de Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Omnibus, 1992, nouvelle édition : 2004, p. 679-847.

Les Maîtres Sonneurs, édition de Marie-Claire Bancquart, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1979.

La Mare au diable, édition de Léon Cellier, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1973.

La Marquise [1832], dans Vies d’artistes, édition de Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Omnibus, 1992, nouvelle édition : 2004, p. 7-34.

La Marquise, Lavinia, Metella, Mattea, édition de Martine Reid, Arles, Actes Sud, coll. « Babel », 2002.

Mauprat, édition de Jean-Pierre Lacassagne, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1981.

Mauprat, édition de Nicole Mozet, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 2008.

Nanon, édition de Nicole Mozet, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1987.

Nanon, édition de Nicole Mozet, Saint-Cyr-Sur-Loire, Christian Pirot, 2005.

Nanon, édition de Nicole Savy, Arles, Actes Sud, coll. « Babel », 2005.

Le Péché de Monsieur Antoine, édition de Jean Courrier et Jean-Hervé Donnard, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1982.

La Petite Fadette, édition de Martine Reid, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 2004.

Le Piccinino, édition de René Bourgeois, 2 vol., Grenoble, Glénat, 1994.

Pierre qui roule suivi de Le Beau Laurence, édition de Olivier Bara, Orléans, Éditions Paradigme, coll. « Hologramme », 2007.

Rose et Blanche, dans George Sand, Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume 1829-1831, George Sand avant « Indiana », édition de Yves Chastagnaret, 2 vol., Paris, Honoré Champion, 2008, t. II, p. 1199-1578.

Simon, La Marquise, Monsieur Rousset, Mouny-Robin, Les Sauvages de Paris, dans Œuvres de George Sand, Paris, Michel Lévy frères, 1869.

Simon, édition de Michèle Hecquet, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1991.

Teverino [1846], dans Vies d’artistes, édition de Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Omnibus, 1992, nouvelle édition : 2004, p. 565-677.

Teverino, édition de Martine Reid, Arles, Actes Sud, coll. « Babel », 2003.

La Tour de Percemont, publié en 3 livraisons dans la Revue des Deux Mondes, 1er décembre 1875, 15 décembre 1875 et 1er janvier 1876.

Valentine, édition d’Aline Alquier, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1988.

Valentine, dans Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume 1832, Indiana, Valentine, édition de Damien Zanone, Paris, Honoré Champion, 2008, p. 427-744.

Valvèdre, Paris, Michel Lévy frères, 1863.

1.2. Romans dialogués, proverbes, œuvres dramatiques2

L’Autre, Paris, Michel Lévy frères, 1870.

Cadio, drame en 5 actes et 8 tableaux, par George Sand et Paul Meurice, Paris, Michel Lévy, 1868.

Le Chevalier de Tintignac ou l’Émigré, manuscrit conservé à Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Fonds Sand, cote no O34.

Le Diable aux champs, Paris, Michel Lévy, 1875.

Le Diable aux champs, dans Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume Le Diable à Paris, 1845-1846, Le Diable aux champs, 1857, édition de Jeanne Goldin, Paris, Honoré Champion, 2009, p. 192-257.

Gabriel, édition de Janis Glasgow, Paris, Des femmes/Antoinette Fouque, 1988.

Gabriel, traduction en anglais et introduction de Gay Manifold, Westport et Londres, Greenwood Press, 1992.

Gabriel, traduction en anglais et introduction de Kathleen Robin Hart, New York, the Modern Language Association, 2010.

Les Mississipiens, proverbe, publié en deux livraisons dans la Revue des Deux Mondes : « Prologue », 15 mars 1840, p. 840-856 ; actes I-III, 1er avril 1840, p. 39-99.

Le Pavé, dans Théâtre de Nohant, Paris, Michel Lévy frères, 1865, p. 159-208.

Lucie, dans Théâtre, Paris, Michel Lévy frères, 1860, t. II, p. 103-144.

Théâtre complet, 4 vol., Paris, Michel Lévy frères, 1866-1867.

Théâtre complet, 4 vol. Paris, Calmann-Lévy éditeur, 1876.

Le Théâtre des marionnettes de Nohant, dans Œuvres autobiographiques, édition de Georges Lubin, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. II, 1971, p. 1249-1276.

Un bienfait n’est jamais perdu, proverbe, publié dans la Revue des Deux Mondes : 15 février 1872, p. 911-931.

Une conspiration en 1537, scène historique, dans Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume 1829-1831, George Sand avant « Indiana », édition de Yves Chastagnaret, 2 vol., Paris, Honoré Champion, 2008, t. I, p. 715-786.

1.3. Préfaces et critique littéraire

« Arts. Théâtre de la République » et « Arts. Théâtre de l’Opéra », La Cause du Peuple, 9 et 16 avril 1848, repris dans Questions d’art et de littérature, édition d’Henriette Bessis et Janis Glasgow, Paris, Des femmes/Antoinette Fouque, 1991, p. 173-187, et dans GSC, p. 365-374, présentés et annotés par Olivier Bara.

Autour de la table, Paris, Michel Lévy frères, 1876.

« Madame Hortense Allart », Courrier de Paris, 23 décembre 1857.

« Mon Théâtre », préface à Théâtre complet, dans Œuvres complètes, Genève, Slatkine reprints, 1980, t. XXXIII, repris dans Pierre qui roule, édition de Olivier Bara, Orléans, Éditions Paradigme, coll. « Hologramme », 2007, p. 319-327.

« Préface », dans Hortense Allart, Les Enchantements de Prudence, Paris, Michel Lévy frères, 1873.

« Préface », dans Gustave Haller [Wilhelmine-Joséphine Fould], Le Bleuet, Paris, Michel Lévy frères, 1875.

« Préface à Werther » [janvier 1845], présenté et annoté par Olivier Bara, dans GSC, p. 291-301.

Préface à Maître Favilla, dans Théâtre complet, 4 vol., Paris, Michel Lévy frères, 1866-1867, t. III.

Questions d’art et de littérature, édition d’Henriette Bessis et Janis Glasgow, Paris, Des femmes/Antoinette Fouque, 1991. « Le Théâtre-Italien et Mlle Garcia », Revue des Deux Mondes, 15 février 1840.

1.4. Agendas, bibliothèque, correspondances, journal intime

Agendas, édition de Anne Chevereau, 5 vol., Paris, Jean Touzot, t. I, 1852-1856, 1990, t. II, 1857-1861, 1991, t. III, 1862-1866, 1992, t. IV, 1867-1871, 1993, t. V, 1872-1876, 1993.

Catalogue de la bibliothèque de Mme George Sand et de M. Maurice Sand, Paris, Librairie des amateurs A. Ferroud, 1890.

Correspondance, édition de Georges Lubin, t. I à XXV, Paris, Garnier, 1964-1991, t. XXVI, Tusson, Du Lérot, 1995 (abrégé tout au long de cet ouvrage en Corr.).

Journal intime. Texte intégral, Paris, Seuil, 1995.

Lettres retrouvées, édition de Thierry Bodin, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 2004.

2. Autres œuvres littéraires et dramatiques ; Essais

Adam Juliette, Mes sentiments et nos idées, Paris, Lemerre, 1905.

Agoult Marie d’, Mémoires, souvenirs et journaux, édition de Charles F. Dupêchez, 2 vol., Paris, Mercure de France, 1990.

Balzac Honoré de, La Peau de chagrin, édition de Pierre Citron, dans La Comédie humaine, sous la direction de Pierre-Georges Castex, 12 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. X, 1979.
—, Modeste Mignon, édition de Maurice Regard, dans La Comédie humaine, sous la direction de Pierre-Georges Castex, 12 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1976.
—, Le Père Goriot, édition de Rose Fortassier, dans La Comédie humaine, sous la direction de Pierre-Georges Castex, 12 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. II, 1976.
—, Illusions perdues, édition de Roland Chollet, dans La Comédie humaine, sous la direction de Pierre-Georges Castex, 12 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. V, 1977.
—, « Des Artistes », dans Œuvres diverses, sous la direction de Pierre-Georges Castex, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. II, 1996, p. 707-720.

Barbey dAurevilly Jules Amédée, Les Œuvres et les hommes, t. V, Les Basbleus [1878], réédition en fac-similé : Genève, Slatkine Reprints, 1968.
—, Les Vieilles Actrices. Le Musée des antiques, Paris, Librairie des auteurs modernes, 1884.

Baudelaire Charles, Petits Poèmes en prose, dans Œuvres complètes, édition de Claude Pichois, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1975.
—, « Du vin et du hachisch », dans Les Paradis artificiels, édition de Jean-Luc Steinmetz, Paris, Le Livre de Poche, 2000.
—, « Richard Wagner et Tannhäuser à Paris », dans Œuvres complètes, édition de Jacques Crépet, Paris, Louis Conard, t. III, 1923.
—, Journaux intimes : Fusées, Mon cœur mis à nu, Paris, Crès, 1920.

Carmontelle [Louis Carrogis], Proverbes dramatiques, 8 vol., Paris, Lejay, 1773.

Champfleury Jules, Les Vignettes romantiques : histoire de la littérature et de l’art (1825-1840), Paris, E. Dentu, 1883.

Colet Louise, Lui. Roman contemporain, Paris, Librairie nouvelle, 1860.

Coste Maurice et Belle Alfred, Le Mari d’un bas-bleu, Paris, Librairies des auteurs, 1867.

Diderot Denis, Œuvres, édition de Laurent Versini, 5 vol, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1996.

Dumas Alexandre, La Dernière Année de Marie Dorval, Paris, Librairie Nouvelle, 1855.

Florian Jean-Pierre Claris de, Essai sur la pastorale, Paris, Ladrange et Furne, 1829.

Gautier Théophile, « Excellence de la poésie » [1837], dans Fusains et eauxfortes, Paris, Charpentier, 1880.

Genlis Stéphanie Félicité Madame de, La Mère rivale, dans Théâtre de société, Maestricht, chez Jean-Edmé Dufour & Phil. Roux, Imprimeurs-Libraires associés, t. I, 1782, p. 4-123.

Goncourt Edmond et Jules de, Journal. Mémoires de la vie littéraire, 3 vol., Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins, 1989.

Guaïta Stanislas de, Essais de sciences maudites, t. II, Le Serpent de la Genèse, livre I, Le Temple de Satan, Paris, G. Carré, 1891.

Haller Gustave [Wilhelmine-Joséphine Fould], Le Bleuet, Paris, Michel Lévy frères, 1875.

Hugo Victor, « Préface » à Cromwell, dans Théâtre complet, Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1963, p. 409-454.

Jacob P. L. [Paul Lacroix], La Perle, ou les Femmes littéraires : choix de morceaux en vers et en prose composés par les femmes depuis le quinzième siècle jusqu’à nos jours, précédé d’un aperçu historique sur les femmes littéraires de la France, Paris, Louis Janet, s. d. [1832].

Kératry Auguste Hilarion de, Examen philosophique des considérations sur le sentiment du sublime et du beau, dans le rapport des caractères, des tempéraments, des sexes, des climats et des religions, d’Emmanuel Kant, Paris, Bossange frères, 1823.

La Fontaine Jean de, Fables, contes et nouvelles, dans Œuvres Complètes, édition de Jean-Pierre Collinet, Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1991.

Lamber Juliette [Juliette Adam], Récits d’une paysanne, Paris, Lévy, 1867.

Lamennais Félicité de, Essai sur l’indifférence en matière de religion, 4 vol., Paris, Garnier, s. d., 8e édition.

Langlé Ferdinand et Devilleneuve Ferdinand, Un bas-bleu, comédievaudeville en un acte, Paris, Marchant, 1842.

Lautréamont Isidore Ducasse comte de, Poésies 1, dans Œuvres complètes, édition de Pierre-Olivier Walzer, Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1970.

Mallarmé Stéphane, Œuvres complètes, édition de Bertrand Marchal, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. II, 2003.

Meurice Paul, « Préface » à Cadio, drame en 5 actes et 8 tableaux de George Sand et Paul Meurice, Paris, Michel Lévy frères, 1868.

Michelet Jules, Histoire de la Révolution française, édition de Gérard Walter, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1952.

Musset Alfred de, Lorenzaccio, suivi de Une conspiration en 1537 de George Sand, édition d’Emmanuel Martin, Paris, Pocket, 1998.

Ovide, Les Métamorphoses, traduction de Danièle Robert, Arles, Acte Sud, 2001.

Péladan Joséphin, La Science de l’amour, Paris, Albert Messein, 1911.

Ponsard François, Lucrèce, Paris, Calmann Lévy, 1894.

Rodrigues Olinde, « L’artiste, le savant et l’industriel », dans Œuvres complètes de Saint-Simon et d’Enfantin, Paris, E. Dentu, 1867, t. X.

Rousseau Jean-Jacques, Œuvres complètes, édition de Bernard Gagnebin et Marcel Raymond, 5 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1959-1969.
—, « Lettre à d’Alembert, sur son article “Genève” dans le VIIe volume de l’Encyclopédie », édition de Bernard Gagnebin, dans Œuvres complètes, Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. V, 1995.

Sade Donatien Alphonse François marquis de, La Philosophie dans le boudoir ou les Instituteurs immoraux, édition d’Yvon Belaval, Paris, Gallimard, 1976.

Sainte-Beuve Charles-Augustin, Œuvres, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1960.

Saint-Just Louis-Antoine, « De la nature, de l’état civil, de la cité ou les règles de l’indépendance, du gouvernement », Œuvres complètes, édition de Michèle Duval, Paris, Champ Libre, 1984.

Sand Maurice, Masques et bouffons, préface de George Sand, 2 vol., Paris, Michel Lévy, 1860.

Sarcey Francisque, Quarante ans de théâtre (Feuilletons dramatiques), 8 vol., Paris, Bibliothèque des Annales politiques et littéraires, 1900-1902.

Sévigné marquise de, Lettres de Madame de Sévigné, Paris, Hachette, 1863.

Shakespeare William, Hamlet, traduction, introduction et notes d’André Lorant, Paris, Aubier-Montaigne, coll. « Bilingue des classiques étrangers », 1988.

Staël-Holstein Germaine de, De L’Allemagne, dans Œuvres complètes, Genève, Slatkine Reprints, 1967, t. II.
—, Corinne ou l’Italie, édition de Simone Balayé, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 1985.

Stendhal, « La comédie est impossible en 1836 », dans Du Rire. Essai philosophique sur un sujet difficile et autres essais, Paris, Payot et Rivages, coll. « Rivages poche/Petite Bibliothèque », 2005, p. 159-180.
—, Le Rouge et le Noir, édition d’Yves Ansel, dans Œuvres romanesques complètes, édition d’Yves Ansel et Philippe Berthier, 3 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 2005.
—, Racine et Shakespeare, dans Œuvres complètes, édition de Victor Del Litto et Ernest Abravanel, Paris, Cercle du Bibliophile, 1970.

Tristan Flora, Union ouvrière, Paris, Prévot, 1843.

Vitet Ludovic, Les Barricades, Paris, Brière, 1826.

Suzanne [Suzanne Voilquin], La Femme nouvelle. Émancipation des femmes, no 13, [1833].

Zola Émile, Nos Auteurs dramatiques, Paris, Charpentier, 1889.

3. Correspondances

Agoult Marie et Sand George, Correspondance, édition de Charles F. Dupêchez, Paris, Bartillat, 1995.

Chopin Frédéric, Correspondance, édition et traduction de Bronislaw Edward Sydow en collaboration avec Suzanne et Denise Chainaye, 3 vol., Paris, Richard Masse, coll. « La Revue musicale », 1981.

Flaubert Gustave, Correspondance, édition de Jean Bruneau, avec Yvan Leclerc pour le t. V, 5 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1973-2007.

Flaubert Gustave et Sand George, Correspondance, édition d’Alphonse Jacobs, Paris, Flammarion, 1981.

Marix-Spire Thérèse, Lettres inédites de George Sand et de Pauline Viardot (1839-1849), notes et introduction de Thérèse Marix-Spire, Paris, Nouvelles éditions latines, 1959.

Sand George et Dorval Marie, Correspondance inédite, édition de Simone André-Maurois, Paris, Gallimard, 1953.

Vigny Alfred de, Correspondance, édition de Madeleine Ambrière, 5 vol., Paris, PUF, t. II-III, 1991-1994.


4. Critique littéraire, journaux

Anonyme, « Confidences », Gazette des femmes, vol. 1, no 3, 1er septembre 1836.
—, « Confidences », Gazette des femmes, vol. 2, no 3, 1er mars 1837.
—, « Échos et nouvelles », Les Gauloises, vol. 4, no 26, 1er juin 1876.
—, « Gustave Haller », Le Monde illustré, 25 décembre 1870.

Belcour E., « Courrier de Paris », Le Papillon, 25 février 1861.

Bernard Charles de, « La canne de M. de Balzac, par Mme Émile de Girardin », La Chronique de Paris, 22 mai 1836, p. 234-236.

Charton Édouard, Le Magasin pittoresque, Paris, 1875.

Damville Héloïse de, « George Sand », Gazette des femmes, no 19, 16 octobre 1841.

J. A., « Nouveautés littéraires d’auteurs féminins - Le Bleuet, par Gustave Haller », Les Gauloises, 1er janvier 1876.

Janin Jules, « George Sand », Gazette des femmes, vol. 1, no 4, 1er octobre 1836.
—, « La semaine dramatique - Le Médecin des dames », Le Journal des Débats, 31 janvier 1870.

Lers Raoul de, « Derniers enchantements - Gertrude, par Mme P. de Samans L’Esbatx », Les Gauloises, 1874, p. 46.

Liszt Franz, « De la situation des artistes et de leur condition dans la société », dans Pages romantiques, édition de Jean Chantavoine, Paris, Félix Alcan, 1912, p. 1-46, première publication : Gazette musicale de Paris, 26 juillet 1835.

Mirbeau Octave, « Auteur et critiques », Le Gaulois, 9 février 1885.

Nodier Charles, « La femme libre ou de l’émancipation des femmes », L’Europe littéraire, vol. 1, no 2, 4 mars 1833.

Vallès Jules, « Les livres nouveaux. Un mariage scandaleux et Une vieille fille d’André Léo », Le progrès de Lyon, 10 octobre 1864, dans Œuvres, édition de Roger Bellet, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1975.
—, « Les livres nouveaux. Les Deux filles de M. Plichon d’André Léo », Le Progrès de Lyon, 6 décembre 1864, dans Œuvres, édition de Roger Bellet, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1975.

Vieuxbois marquise de, « Les bas-bleus de France, peints par Frédéric Soulié », Gazette des femmes, no 20, 23 octobre 1841.

5. Dictionnaires, physiologies, études de mœurs

Courtepaille [Edmond Dardenne Bernard], Anthologie hospitalière et latinesque : recueil de chansons de salle de garde anciennes et nouvelles, entrelardées de chansons du Quartier latin, fables, sonnets, charades, élucubrations diverses, etc., Paris, Bichat, t. I, 1911.

Dictionnaire de la conversation et de la lecture, publié sous la direction de M. W. Duckett, 68 vol., Paris, Belin-Mandar, 1832-1851.

Dictionnaire des professions ou Guide pour le choix d’un état, Édouard Charton (dir.), Paris, Librairie Hachette et Cie, 1880.

Dufour Émile, « Le défenseur officieux en justice de paix », dans Théophile Gautier et al., Les Français peints par eux-mêmes. Types et portraits humoristiques à la plume et au crayon. Mœurs contemporaines, Paris, J. Philippart, libraire-éditeur, s. d., t. III, p. 49-56.

Janin Jules, « Mme George Sand », dans Alfred de Montferrand (dir.), Biographie des femmes auteurs contemporaines, Paris, Armand-Aubrée, 1836.

Larousse Pierre, Grand Dictionnaire universel du xixe siècle, français, historique, géographique, mythologique, bibliographique, littéraire, artistique, scientifique [etc.], 17 vol., Paris, 1866-1879, réédition en fac-similé : Genève, Slatkine Reprints, 1982.

Privat d’Anglemont Alexandre, Voyage à travers Paris. Le Prado, Paris, Maulier, 1846, repris dans : Paris au bal. Treize physiologies de la danse, édition d’Alain Montandon, Paris, Honoré Champion, 2002.

Pyat Félix, « Les artistes », dans Nouveau tableau de Paris au xixe siècle, t. IV, Paris moderne, Paris, Librairie Charles-Béchet, 1834, p. 1-21.

Richard de Radonvillier Jean-Baptiste, Enrichissement de la langue française. Dictionnaire de mots nouveaux [1842], Paris, Léautey éditeur, 1845 [2e édition].

Soulié Frédéric, Physiologie du bas-bleu, vignettes de Jules Vernier, Paris, Aubert et Lavigne, s. d. [1842].

Texier Edmond, Tableau de Paris, Paris, Paulin et Le Chevalier, t. I, 1852.

Vitu, Auguste et Farnèse Paul, Physiologie de la Polka, Paris, Le Gallois, 1844, repris dans : Paris au bal. Treize physiologies de la danse, édition d’Alain Montandon, Paris, Honoré Champion, 2002.

B. Bibliographie critique

1. Artistes et arts du spectacle dans l’œuvre sandienne

Abdelaziz Nathalie, Le Personnage de l’artiste dans l’œuvre romanesque de George Sand avant 1848, thèse soutenue en 1996 à l’université de Clermont II, UER de Lettres et Sciences humaines, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 1998.

Les Amis de George Sand, no 13, 1992, « George Sand et le théâtre », disponible sur : http://www.amisdegeorgesand.info/R1992-(13)img.pdf [consulté le 25 mars 2013].

Bara Olivier, « Consuelo et le “temple de la folie”. Exaspération romanesque des tensions de la scène lyrique », dans LCCR, p. 167-187.
—, « Prolongements romanesques des pratiques théâtrales de George Sand : Le Château des Désertes, L’Homme de neige, Pierre qui roule, ou le théâtre au miroir du roman », dans GSPI, p. 225-237.
—, Le Sanctuaire des illusions. George Sand et le théâtre, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, coll. « Theatrum mundi », 2010.
—, « Lucrezia Floriani de George Sand : art et stratégie de l’anti-feuilleton », dans Marie-Ève Thérenty (dir.), George Sand journaliste, Saint-Étienne, Presses de l’université de Saint-Étienne, coll. « Le xixe siècle en représentation(s) », 2011, p. 219-233.
—, « L’emploi critique du mot drame : genres, formes et idées selon George Sand », dans GSCA, p. 223-238.
— (dir), Les Amis de George Sand, no 34, automne 2012, « George Sand et les arts du xviiie siècle ».

Bernard-Griffiths Simone, « Théâtre et théâtralité dans La Marquise (1832) de George Sand », dans GSCA, p. 61-78.

Bochenek-Franczakowa Regina, « Les Mississipiens de George Sand », dans GSART, p. 79-90.

Cristal Maurice, « George Sand musicienne et librettiste », Le Ménestrel, 28 mai 1882.

Cuppone Roberto, Le Théâtre de Nohant, t. I, L’Invenzione della commedia dell’arte, t. II, Théâtre inédit, documents et dessins, Moncalieri, CIRVI, 1997.

Fahmy Dorrya, George Sand, auteur dramatique, Paris, Droz, 1935.

Frappier-Mazur Lucienne, « L’art du comédien comme métaphore du politique : Pierre qui roule et Le Beau Laurence de George Sand (1869) », dans Jean-Marie Roulin (dir.), Corps, littérature, société, 1789-1900, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, « Le xixe siècle en représentation(s) », 2005, p. 41-54.

Hecquet Michèle, « Sand et Sedaine, Le Mariage de Victorine (1851) », dans Franck Bauer et Guy Ducrey (dir.), Le Théâtre incarné. Études en hommage à Monique Dubar, Lille, Éditions du Conseil scientifique de l’université Charles-de-Gaulle - Lille 3, coll. « Travaux et recherches », 2003, p. 143-152.

Kafanova Olga, « La musique et ses fonctions dans le roman de George Sand La Dernière Aldini », dans GSART, p. 183-197.

Krakovitch Odile, « George Sand et la censure ou la bonne dame du théâtre », Bulletin de la Société de l’histoire de Paris et de l’Île-de-France, 2004, p. 1-32.

Laporte Dominique, « La Figure de l’actrice et la réflexivité du discours romanesque dans Lucrezia Floriani », dans David A. Powell et Shira Malkin (dir.), Le Siècle de George Sand, Amsterdam, Rodopi, 1998, p. 203-211.

Lascoux Liliane, « Le contralto : une passion partagée par Stendhal et G. Sand » [en ligne], disponible sur : http://www.associationamisstendhal.org/?page_id=40 [consulté le 29 avril 2013].

Lewis Linda M., « Jewsbury : art and work as vocation », dans Germaine de Staël, George Sand, and the Victorian Woman Artist, Columbia, University of Missouri Press, 2003, p. 64-98.

L’Hôpital Madeleine, La Notion d’artiste chez George Sand, Paris, Boivin, 1946.

Linowitz Wentz Debra, Les Profils du « Théâtre de Nohant » de George Sand, Paris, Nizet, 1978.

Luce Nicole, « Le périlleux pari de la tentation dramatique », Revue des Amis de George Sand, nouvelle série, no 21, 1999, p. 56-66.
—, « Pierre qui roule de George Sand : un symptôme de l’affaiblissement constaté d’une démarche théâtrale progressiste », George Sand Studies, vol. 19, no 1-2, 2000, p. 112-124.

Malkin Baker Shira, « Du bon usage de la Commedia. L’imaginaire théâtral sandien », dans Tivadar Gorilovics et Anna Szabó (dir.), Le Chantier de George Sand ; George Sand et l’étranger (actes du Xe Colloque international George Sand, Debrecen, 7-9 juillet 1992), Debrecen, Kossuth Lajos Tudományegyetem, coll. « Studia romanica : bibliothèque française », 1993, p. 111-117.
—, Fictional Stages : Sand’s Literary Figures of Performance, thèse, State University of New York at Buffalo, 1996.
—, « Between the Bastille and the Madeleine : Sand’s theatre politics (1832-1848) », dans David A. Powell et Shira Malkin (dir.), Le Siècle de George Sand, Amsterdam, Rodopi, 1998, p. 73-83.
—, « Tableau et coup de théâtre : le pathétique dans Adriani », Études Littéraires, no 35, été-automne 2003, « George Sand et ses personnages », Dominique Laporte et David A. Powell (dir.), p. 107-122.
—, « Les Limbes théâtraux dans la vision dramatique de George Sand », dans LCCR, p. 203-211.
—, « Les aléas de la création collective : le cas de Masques et Bouffons (1859) », dans Nathalie Buchet-Ritchey, Sylvaine Egron-Sparrow, Catherine Masson et Marie-Paule Tranvouez (dir.), George Sand : une écriture expérimentale, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2006, p. 301-318.
—, « L’École et la troupe : aspects de la pédagogie théâtrale de George Sand et de Jacques Copeau », George Sand Studies, no 27, 2008, p. 77-94.
—, (dir.), George Sand Studies, no 27, 2008, numéro spécial sur le théâtre de George Sand.
—, « “Une honorable amitié” : George Sand et William Charles Macready », dans Nigel Harkness et Jacinta Wright (dir.), Intertextualité et polyphonie, t. II, Voix, Image, Texte, Berne, Peter Lang, 2011, p. 205-224.
—, « George Sand et l’héritage de la commedia dell’arte », Les Amis de George Sand, no 34, automne 2012, « George Sand et les arts du xviiie siècle », Olivier Bara (dir), p. 53-77.

Manifold Gay [Smith Gay], George Sand’s Theatre Career, Ann Arbor, UMI Research Press, coll. « Theater and Dramatic Studies », no 28, 1985.

Marix-Spire Thérèse, « Vicissitudes d’un opéra-comique : La Mare au diable de George Sand et de Pauline Viardot (d’après des documents inédits) », The Romanic Review [Columbia University Press], vol. 35, no 2, avril 1944, p. 125-146.

Masson Catherine, « George Sand à la Comédie-Française », dans Gislinde Seybert et Gisela Schlientz (dir.), George Sand – jenseits des Identischen, Bielefeld, Aisthesis Verlag, 2000, p. 379-386.
—, « Les préfaces de George Sand à son théâtre : manifeste théâtral et témoignages historiques », George Sand Studies, no 22, 2003, p. 19-33.
—, George Sand - Gustave Flaubert : échanges épistolaires, Paris, Le Jardin d’Essai, coll. « Théâtre », 2006.
—, « George Sand’s L’Autre : from “auto-adaptation” to rewriting », dans Pratima Prasad et Susan McCready (dir.), Novel stages, Drama and the Novel in Nineteenth-Century France, Newark, University of Delaware Press, 2006, p. 111-125.
—, « George Sand et l’“auto-adaptation” de ses romans à la scène », dans GSPI, p. 71-83.
—, « Le secret révélé : mise en scène de la marginalité dans la pièce Cosima de George Sand », dans Pascale Auraix-Jonchière, Simone Bernard-Griffiths et Marie-Cécile Levet (dir.), La Marginalité dans l’œuvre de George Sand, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2012, p. 307-322.
—, « George Sand, fille naturelle de Diderot ? Du Père de famille de Diderot au Pressoir de George Sand », Les Amis de George Sand, no 34, automne 2012, « George Sand et les arts du xviiie siècle », Olivier Bara (dir), p. 29-52.

McCall Anne E., « George Sand and the genealogy of terror », L’Esprit créateur, vol. 35, no 4, 1995, p. 38-48.

Powell David A., While the Music Lasts. The Representation of Music in the Works of George Sand, Londres et Cranbury (NJ), Associated University Presses, et Lewisburg (PA), Bucknell University Press, 2001.
—, « Improvisation(s) dans Consuelo », Revue des Sciences Humaines, no 226, avril-juin 1992, p. 117-134.

Présence de George Sand, no 19, février 1984, « Le Théâtre de George Sand ».

Puel Dujardin Claudine, Le Monde du théâtre dans l’œuvre de George Sand, thèse, université Paris IV, 1992.

Rambeau Marie-Paule, « Le cas de Lucrezia Floriani (1846) », dans Chopin dans la vie et l’œuvre de George Sand, Paris, Les Belles Lettres, 1985, p. 215-238.

Razgonnikoff-Gérardy Jacqueline, « George Sand et le théâtre romantique », Revue des Amis de George Sand, nouvelle série, no 20, 1998, p. 51-57.

Reid Martine, « George Sand et le théâtre », dans Daniel Marchesseau et al., George Sand, une nature d’artiste, Paris, Éditions Paris-Musées, 2004, p. 143-148.

Sourian Ève, « Le Diable aux champs, “une comédie monstre” », dans Nathalie Buchet-Ritchey et al. (dir.), George Sand : une écriture expérimentale, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2006, p. 269-277.

Thuillier Robert, Les Marionnettes de Maurice et George Sand, Paris, Hermé, 1998.

Tillier Bertrand, Maurice Sand, marionnettiste, Tusson, du Lérot, 1992.

Vandekerkhove-Caors Marielle, « Le Diable aux champs, ou la “comédie monstre” », dans GSART, p. 137-150.

Vierne Simone, « George Sand, Pauline Viardot et la musique populaire », Cahiers Ivan Tourgueniev, Pauline Viardot, Maria Malibran, no 3, octobre 1979, « Hommage à George Sand », p. 43-55.

2. Études générales sur l’œuvre de George Sand

Alquier Aline, « Isidora ou la Nouvelle Julie », Les Amis de George Sand, no 7, 1986, p. 19-24.

Auraix-Jonchière Pascale, « Roman familial et mythologies dans l’œuvre de George Sand : reconstruction et subversion », dans Katarina Bednarova et Jana Truhlarova (dir.), Familles et reconstructions familiales dans les littératures française et francophone, Bratislava, Slovak Academic Press, 2008, p. 85-103.

Balayé Simone, « Consuelo : de la mendiante à la déesse de la pauvreté », RHLF (Revue d’Histoire littéraire de la France), no 4, juillet-août 1976, p. 614-633.

Barel-Moisan Claire, « Narrateur et narrataires dans Consuelo : une poétique dialogique ? » dans LCCR, p. 39-55.

Beizer Janet, « History’s life story : Nanon as L’Histoire de ma vie », dans Anne E. McCall-Saint-Saëns (dir.), George Sand et l’Empire des lettres, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2004, p. 275-283.

Bernard-Griffiths Simone (dir.), Ville, campagne et nature dans l’œuvre de George Sand, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Révolutions et romantismes », no 3, 2002.

Bertelà Maddalena, Hortense Allart entre Mme de Staël et George Sand, ou les Femmes et la démocratie, Pise, Edizioni ETS, 1999.

Bonnet Henri, « Triompher de la mort dans La Comtesse de Rudolstadt ? », dans LCCR, p. 335-348.

Bordas Éric, « Indiana » de George Sand, Paris, Gallimard, coll. « Foliothèque », 2004.

— (dir.), George Sand, écritures et représentations, Paris, Eurédit, 2004.

Buchet-Ritchey Nathalie, « Aux limites du genre : séduction et écriture dans Isidora », dans GSPI, p. 187-200.

Buchet-Ritchey Nathalie, Egron-Sparrow Sylvaine, Masson Catherine et Tranvouez Marie-Paule (dir.), George Sand : une écriture expérimentale, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2006.

Bulger Raymonde, « Espace et temps dans Mauprat (1837) », Paragraphes [Montréal], no 12, 1996, « George Sand et l’écriture du roman », Jeanne Goldin (dir.), p. 363-370.

Caors Marielle, George Sand : de voyages en romans, Paris, Royer, 1993.
—, George Sand et le Berry : paysages champêtres et romanesques, Paris, Royer, 1999.

Carrabino Victor, « George Sand’s Consuelo : the search for a soul », dans Josip Matešič & Erwin Wedel (dir.), Festschriftfür Nikola R. Pribič, Munich, Hieronymus Verlag Neuried, 1983, p. 79-85.

Chaitin Gilbert, « Sand and the politics of the thesis novel : Mademoiselle La Quintinie’s evil empires », dans Anne E. McCall-Saint-Saëns (dir.), George Sand et l’Empire des lettres, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2004, p. 73-82.

Chalaye Gérard, « Boisguilbault-Châteaubrun (1845) : le jardin romantique et utopique », dans FJGS, p. 141-167.

Courrier Nicole, « Horace, suite du Compagnon du Tour de France », Présence de George Sand, no 7, mars 1981, p. 13-16.

Diaz Brigitte, « “On ne changera pas un mot à mon ouvrage.” L’écrivain et ses pouvoirs », dans GSPI, p. 345-360.

Diaz José-Luis, « L’Italie sandienne », dans Presenza dell’Italia nell’opera di George Sand/Présence de l’Italie dans l’œuvre de George Sand (actes du colloque international à Vérone, Grezzana et Venise, 9-12 mai 2002), Moncalieri, CIRVI, coll. « Bibliothèque du voyage en Italie », no 66, 2004, p. xv-xxix.

—, « Face à la “boutique romantique” : Sand et ses postures d’écrivain (1829-1833) », dans GSPI, p. 15-33.

Didier Béatrice, George Sand écrivain : « un grand fleuve d’Amérique », Paris, PUF, coll. « Écrivains », 1998.
—, George Sand, Paris, ADPF, 2004.

Frappier-Mazur Lucienne, « Représentations et sémiotique du corps dans Consuelo », dans LCCR, p. 69-84.
—, « Le père mort et le récit guillotiné », George Sand Studies, vol. 29-30, 2010-2011, édition des Mémoires de Jean Paille, Isabelle Naginski et David A. Powell (dir.), p. 5-14.

Genevray Françoise, George Sand et ses contemporains russes. Audience, échos, réécritures, Paris, L’Harmattan, 2000.

Ghillebaert Françoise, Disguise in George Sand’s Novels, New York, Peter Lang, 2009.

Godwin-Jones Robert, Romantic Vision : The Novels of George Sand, Birmingham (AL), Summa, 1995.

Goldin Jeanne, « Présentation », dans George Sand, Œuvres complètes, sous la direction de Béatrice Didier, volume Le Diable à Paris, 1845-1846, Le Diable aux champs, 1857, édition de Jeanne Goldin, Paris, Honoré Champion, 2009, p. 192-257.

Grossir Claudine, « Le pavillon dans le parc : variations sur un motif littéraire », dans FJGS, p. 115-128.

Hansen Helynne H., « Rejecting the bonds of Rousseau’s Clarens : from despair to triumph in George Sand’s heroines », dans Carrol F. Coates (dir.), Repression and Expression : Literary and Social Coding in Nineteenth-Century France, New York, Peter Lang, 1992, p. 189-196.

Harkness Nigel, Men of their Words. The Poetics of Masculinity in George Sand’s Fiction, Londres, Legenda, 2007.

Hecquet Michèle, Poétique de la parabole : les romans socialistes de George Sand (1840-1845), Paris, Klincksieck, 1992.
—, « Roman populaire : Consuelo », Paragraphes [Montréal], no 12, 1996, « George Sand et l’écriture du roman », Jeanne Goldin (dir.), p. 197-206.

Hiddleston Janet, George Sand, Indiana, Mauprat, Glasgow, University of Glasgow French and German Publications, 2000.

Hoog Naginski Isabelle, « Consuelo and La Comtesse de Rudolstadt : from gothic novel to novel of initiation », dans Nathalie Datlof et al. (dir.), The World of George Sand, Contributions in Women’s Studies, vol. 122, no 16-18, octobre 1986, p. 107-117.
—, George Sand. L’écriture ou la vie, Paris, Honoré Champion, 1999.
—, George Sand mythographe, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Cahiers romantiques », no 13, 2007.

Houk Deborah, « On the margins : social and political identifications in George Sand’s Horace », Romance Notes, vol. 39, no 3, 1999, p. 257-264.

Kallel Monia, « La voix perdue de George Sand et Marceline Desbordes-Valmore », George Sand Studies, vol. 26, 2007, p. 28-42.
—, Flaubert et Sand. Le roman d’une correspondance, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, coll. « Textuelles », 2012.

Karénine Wladimir, George Sand. Sa vie et ses œuvres, 4 vol., Paris, Plon, 1899-1926, réédition : Genève, Slatkine Reprints, 2000.

Kerlouégan François, « Le lys et le lotus. Motif floral et défaillances de l’éros dans Lélia », dans FJGS, p. 359-370.

Krauthaker Marion, Identité de genre dans les œuvres de George Sand et Colette, Paris, L’Harmattan, coll. « Homotextualités », 2011.

Laforgue Pierre, Corambé. Identité et fiction de soi chez George Sand, Paris, Klincksieck, 2003.

Lubin Georges, « George et Marceline », Les Nouvelles littéraires, 25 juin 1959.
—, « Les auteurs du xviiie siècle dans la bibliothèque de George Sand », Présence de George Sand, no 23, juin 1985, p. 4-8.

Marotin François, « Jules Vallès, George Sand et les femmes de lettres », dans Autour de George Sand. Mélanges offerts à Georges Lubin [collectif], Brest, facultés des Lettres et Sciences sociales, 1992.

Massardier-Kenney Françoise, Gender in the Fiction of George Sand, Amsterdam, Rodopi, 2000.

McCall-Saint-Saëns Anne E. (dir), George Sand et l’Empire des lettres, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2004.

Mitzman Arthur, « Sand-Leroux-Michelet : le triangle d’or du romantisme social », dans Françoise van Rossum-Guyon (dir.), George Sand : une œuvre multiforme, Amsterdam, Rodopi, 1991, p. 17-27.

Mollier Jean-Yves, « George Sand et les prémices de la culture de masse », dans Martine Reid et Michèle Riot-Sarcey (dir.), George Sand. Littérature et politique, Nantes, Éditions Pleins Feux, 2007, p. 165-174.

Mozet Nicole, « Introduction », dans George Sand, Nanon, édition de Nicole Mozet, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1987, p. 5-28.
—, (dir.), George Sand, une correspondance, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 1994.
—, « Les mariages paysans dans l’œuvre de George Sand (de Valentine à Marianne) : mésalliance, désir et vertu », dans Éric Bordas (dir.), George Sand, écritures et représentations, Paris, Eurédit, 2004, p. 83-102.

Modum Egbuna, « Une initiation à caractère maçonnique : l’exemple de Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt de George Sand », Nineteenth-Century French Studies, vol. 11, no 3-4, printemps-été 1993, p. 268-277.

Naginski Isabelle et Powell David A. (dir.), George Sand Studies, vol. 29-30, 2010-2011, édition des Mémoires de Jean Paille, introduction de Lucienne Frappier-Mazur.

Nesci Catherine, « Le pardon, la femme, l’oubli : Horace, de George Sand », George Sand Studies, vol. 20, no 1-2, 2001, p. 66-82.
—, « Le flâneur travesti dans Histoire de ma vie », chap. vii de Le Flâneur et les flâneuses, les femmes et la ville à l’époque romantique, préface de Priscilla Parkhurst Ferguson, Grenoble, Ellug, 2007, p. 245-275.
—, « “La vocation vagabonde de l’artiste bohémien” (Horace, 1841-8142) », chap. viii de Le Flâneur et les flâneuses, les femmes et la ville à l’époque romantique, préface de Priscilla Parkhurst Ferguson, Grenoble, Ellug, 2007, p. 277-308.
—, « Épilogue, Oublier Paris ? », dans Le Flâneur et les flâneuses, les femmes et la ville à l’époque romantique, préface de Priscilla Parkhurst Ferguson, Grenoble, Ellug, 2007, p. 309-319.

Perrot Michelle, « Le “troisième sexe” », dans Nicole Mozet (dir.), George Sand, une correspondance, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 1994, p. 219-224.

Peylet Gérard, « Un lieu idéal d’éducation pour les artistes : Le Château des Désertes de George Sand », dans Pascale Auraix-Jonchière (dir.), Ô Saisons, Ô Châteaux. Châteaux et littérature des Lumières à l’aube de la Modernité (1764-1914), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Révolutions et romantismes », 2004, p. 167-179.

Planté Christine, « Mon pseudonyme et moi. Discours sur la littérature et images de l’écrivain dans la Correspondance (1832-1836) », dans Nicole Mozet (dir.), George Sand, une correspondance, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 1994, p. 225-238.
—, « Oublier Clarens ? (sur Monsieur Sylvestre et Le Dernier Amour) », dans Simone Bernard-Griffiths (dir.), Ville, campagne et nature dans l’œuvre de George Sand, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Révolutions et Romantismes », no 3, 2002, p. 75-89.
—, « La critique romanesque du roman chez George Sand (1832-1835) », dans GSPI, p. 297-310.
—, « L’année 1863. Sand critique à un tournant du Second Empire », dans GSCA, p. 119-131.
—, George Sand. Fils de Jean-Jacques, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2012.

Poli Annarosa, préface à Présences de l’Italie dans l’œuvre de George Sand (actes du colloque international à Vérone, Grezzana et Venise, 9-12 mai 2002), Moncalieri, CIRVI, coll. « Bibliothèque du voyage en Italie », no 66, 2004, p. vii-xi.
—, L’Italie dans la vie et dans l’œuvre de George Sand, Paris, Colin, 1960.

Pommier Jean, Autour du drame de Venise, Paris, Nizet, 1958.

Powell David A., « Le mentir narratif : personnage et narrateurs mensongers chez Sand », Études littéraires, vol. 35, no 2-3, 2003, p. 123-141.
—, « La polyvocalité dans Isidora », dans Jacinta Wright et Nigel Harkness (dir.), George Sand : intertextualité et polyphonie, t. II : Voix, Image, Texte, Oxford, Peter Lang, 2011, p. 33-49.

Prasad Pratima, « Deceiving disclosures : androgyny and George Sand’s Gabriel », French Forum, vol. 24, no 3, 1999, p. 331-351.

Rea Annabelle M, « Isidora : an enabling exercise for Histoire de ma vie ? », dans Anna Szabó et Tivadar Gorilovics (dir.), Le Chantier de George Sand : George Sand et l’étranger (Xe colloque international George Sand, Debrecen [Hongrie]), 7-9 juillet 1992), Debrecen, Kossuth Lajos Tudomáyegyetem, 1993, p. 155-161.
—, « The mid-life rebirth journey in Isidora », dans Tamara Alvarez-Detrell et Michael G. Paulson (dir.), The Traveler in the Life and Works of George Sand, Troy (NY), Whitston Publishing, 1994, p. 140-150.
—, « La femme dans la ville sandienne », George Sand Studies, vol. 17, no 1-2, 1998, p. 55-64.
—, « Babylone et Éden : ville et nature dans Isidora », dans Simone Bernard-Griffiths (dir.), Ville, campagne et nature dans l’œuvre de George Sand, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2002, p. 167-181.
—, « L’adoption : George Sand contre le règne de la famille bourgeoise », dans Anne E. McCall-Saint-Saëns (dir.), George Sand et l’Empire des lettres, La Nouvelle-Orléans, Presses universitaires du Nouveau Monde, 2004, p. 83-94.
—, « Isidora : ce que dit le manuscrit », dans Jacinta Wright et Nigel Harkness (dir.), George Sand : intertextualité et polyphonie, t. I, Palimpsestes, Échanges, Réécritures, Oxford, Peter Lang, 2011, p. 277-289.

Reboul Pierre, « Avez-vous lu Isidora ? », RHLF (Revue d’Histoire littéraire de la France), 1976, p. 586-594.

Régnier Philippe, « Un autoportrait de George Sand en artiste-prêtre : propositions pour une lecture saint-simonienne de Consuelo », dans LCCR, p. 401-422.

Reid Martine, « Troubadoureries », dans Nicole Mozet (dir.), George Sand, une correspondance, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 1994, p. 254-268.
—, Signer Sand. L’œuvre et le nom, Paris, Belin, 2003.

Rogers Nancy E., « George Sand and Germaine de Staël : the novel as subversion », dans Armand E. Singer (dir.), West Virginia George Sand Conference Papers, Morgantown, Dept. of Foreign Languages, West Virginia University, 1981, p. 62-64.
—, « Nanon : novel of revolution or revolutionary novel ? », dans Natalie Datlof et al. (dir.), The World of George Sand, New York, Greenwood Press, 1991, p. 137-144.
—, « “He Said/She Said” in Horace », dans David A. Powell et Shira Malkin (dir.), Le Siècle de George Sand, Amsterdam et Atlanta, Rodopi, coll. « Faux titre », 1998, p. 121-128.

Sachs Murray, « Reasons of the Heart : George Sand, Flaubert, and the Commune », dans Natalie Datlof et al. (dir.), The World of George Sand, New York, Greenwood Press, 1991, p. 145-152.

Savy Nicole, « La bergère, la citoyenne et le capital foncier : sur Nanon de George Sand », dans Marie-France Brive (dir.), Les Femmes et la Révolution française, t. III, L’effet 89 (actes du colloque international de Toulouse de 1989), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1991, p. 137-142.

Schapira Marie-Claude, « George Sand et l’Amérique », dans GSCA, p. 157-171.

Houk Schocket Deborah, « Social identity and self-definition in George Sand’s Isidora », Dalhousie French Studies, vol. 72, automne 2005, p. 43-49.
—, Modes of Seduction. Sexual power in Balzac and Sand, Madison et Teaneck, Fairleigh Dickinson University Press, 2005.

Schor Naomi, George Sand and Idealism, New York, Columbia University Press, 1993.

Sourian Ève, « Isidora ou la Dame aux Camélias de George Sand », Isidora, Paris, Des femmes, 1980, p. 7-32.
—, « Madame de Staël and George Sand », dans George Sand Papers : Conference Proceedings, 1978, New York, AMS Press, 1982, p. 122-129.
—, « L’influence de Mme de Staël sur les premières œuvres de George Sand », George Sand Studies, vol. 7, no 1-2, 1984, p. 37-45.
—, « Les opinions religieuses de George Sand : pourquoi Consuelo a-t-elle perdu sa voix ? », dans Janis Glasgow (dir.), George Sand : Collected Essays, Troy, Whitston, 1985, p. 127-138.

Szabó Anna, Le Personnage sandien. Constantes et variations, Debrecen, Kossuth Lajos Tudományegyetem, 1991.

Trousson Raymond, « George Sand, disciple et juge de Jean-Jacques Rousseau », dans Défenseurs et adversaires de Jean-Jacques Rousseau. D’Isabelle de Charrière à Charles Maurras, Paris, Honoré Champion, 1995, p. 167-192.

Vermeylen Pierre, Les Idées politiques et sociales de George Sand, Bruxelles, Éditions de l’université de Bruxelles, 1984.

Vierne Simone, George Sand, la femme qui écrivait la nuit, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. « Cahiers romantiques », no 9, 2004.

Vincent Marie-Louise, George Sand et le Berry, 2 vol., t. I, Nohant, t. II, Le Berry dans l’œuvre de George Sand, Paris, Édouard Champion, 1919, réédition : 2 vol., Genève, Slatkine, 1978.

3. Théorie de la performance et théâtralité

Barthes Roland, « Le théâtre de Baudelaire » [1954], repris dans Écrits sur le théâtre, édition de Jean-Loup Rivière, Paris, Seuil, 2002, p. 122.

Bernard Michel, « Les modèles de théâtralisation dans le théâtre contemporain », Revue d’esthétique, no 26, 1994, p. 95-106.

Brook Peter, L’Espace vide, Paris, Seuil, 1977.

Butler Judith, Le Pouvoir des mots : politique du performatif, traduction de Charlotte Nordmann, Paris, Éditions Amsterdam, 2004.
—, Ces Corps qui comptent : de la matérialité et des limites discursives du sexe, traduction de Charlotte Nordmann, Paris, Éditions Amsterdam, 2009.

Chaouche Sabine, « Problématique du théâtral », dans Sabine Chaouche (dir.), Le « Théâtral » de la France d’Ancien Régime. De la présentation de soi à la représentation scénique, Paris, Honoré Champion, 2010, p. 7-21.

Chambers Ross, La Comédie au château. Contribution à la poétique du théâtre, Paris, José Corti, 1971.

Davis Tracy C. et Postlewait Thomas, Theatricality, Cambridge, Cambridge University Press, 2003.

Diamond Elin (dir.), Performance and Cultural Politics, Londres, Routledge, 1996.

Evreinoff Nikolai, Le Théâtre dans la vie, Paris, Stock, 1930.

Felman Shoshana, Le Scandale du corps parlant : « Don Juan » avec Austin ou la séduction en deux langues, Paris, Seuil, 1980, édition nord-américaine : The Scandal of the Speaking Body : Don Juan with J. L. Austin, or Seduction in Two Languages, traduction en anglais de Catherine Porter, postface de Judith Butler, Stanford, Stanford University Press, 2003.

Féral Josette, « La théâtralité : recherche sur la spécificité du langage théâtral », Poétique, no 75, septembre 1988, p. 347-361, édition anglaise : « Theatricality : the specificity of theatrical language », Substance, vol. 31, no 2-3, 2002, p. 94-108.

Fried Michael, Absorption and theatricality : Painting and Beholder in the Age of Diderot, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1980.
—, Contre la théâtralité : du minimalisme à la photographie contemporaine, traduction de Fabienne Durand-Bogaert, Paris, Gallimard, 2007.

Goffman Erving, The Presentation of Self in Everyday Life, Garden City (NY), Double Day, 1959, édition française : La Mise en scène de la vie quotidienne. La présentation de soi, traduction d’Alain Accardo, Paris, Minuit, coll. « Le sens commun », 1973.
—, Les Rites d’interaction, traduction d’Alain Kihm, Paris, Minuit, coll. « Le sens commun », 1974.

Goldberg Rose Lee, Performances : l’art en action, traduction de Christian-Martin Diebold, Paris, Thames & Hudson, 1999.

Grigely Joseph, Textualterity : Art, Theory, and Textual Criticism, Ann Arbor, University of Michigan Press, 1995.

Howard Pamela, What is Scenography ?, Londres, Routledge, 2002.

Klein Gabriele, « Qu’est-ce qu’une performance au juste ? », Passages, le magazine culturel de Pro Helvetia, no 57, 3-2011, p. 6-10.

Kosofsky Sedgwick Eve, « Queer performativity : Henry James’s The Art of the Novel », GLQ : A Journal of Gay and Lesbian Studies, no 1, 1993, p. 1-16.

Larue Anne, « Avant-propos », dans Anne Larue (dir.), Théâtralité et genres littéraires, Poitiers, Publications de la Licorne, 1996, p. 3-17.

Lehmann Hans-Thies, Le Théatre post-dramatique, traduction de Philippe-Henri Ledru, Paris, L’Arche, 2002.

Lista Giovanni, La Scène moderne : encyclopédie mondiale des arts du spectacle dans la seconde moitié du xxe siècle : ballet, danse, happening, opéra, performance, scénographie, théâtre, théâtre d’artiste, Paris, Éditions Carré, et Arles, Actes Sud, 1997.

McAuley Gay, Space in Performance : Making Meaning in Theatre, Ann Arbor, University of Michigan Press, 2000.

Meyerhold Vsevolod, Le Théâtre théâtral, Paris, Gallimard, coll. « Pratique du théâtre », 1963.

Naugrette Florence, Le Plaisir du spectateur de théâtre, Rosny-sous-Bois, Bréal, coll. « Le plaisir partagé », 2002.

Novarina Valère, « Théâtre : le retour au texte ? », Littérature, no 138, juin 2005.

Parker Andrew et Kosofsky Sedgwick Eve (dir.), Performativity and Performance, New York, Routledge, 1995.

Pavis Patrice, Dictionnaire du théâtre, Paris, Éditions sociales/Messidor, 1987, réédition : Paris, Dunod, 1996.

Petrey Sandy, Speech Acts and Literary Theory, New York et Londres, Routledge, 1990.

Phelan Peggy, Unmarked : The Politics of Performance, Londres, Routledge, 1993.

Schechner Richard, Performance Theory [1977], New York, Routledge, 1988.
—, Performance Study : An Introduction, New York, Routledge, 2002.
—, « Theatricality and performativity : a general bibliography », Substance, vol. 31, no 2-3, 2002, p. 280-287.
—, Performance : expérimentation et théorie du théâtre aux USA, édition de Anne Cuisset et Marie Pecorari, sous la direction de Christian Biet, traduction de Marie Pecorari et Marc Boucher, Montreuil-sous-Bois, Éditions théâtrales, 2008.

Turner Victor, From Ritual to Theatre : The Human Seriousness of Play, New York, PAJ Publications, 1982, édition française : Le Phénomène rituel : structure et contre-structure, traduction de Gérard Guillet, Paris, PUF, coll. « Ethnologies », 1990.

Williams Raymond, Drama in Performance, Philadelphie, Open University Press, 1991.

4. Musique et arts du spectacle (xviiie-xixe siècles)

Acquisto Joseph, « Uprooting the lyric : Baudelaire in Wagner’s forests », Nineteenth-Century French Studies, vol. 32, no 3-4, printemps-été 2004, p. 223-237.

Allévy Marie-Antoinette, La Mise en scène en France dans la première moitié du xixe siècle, Paris, Librairie Droz, 1938.

Ambrière Francis, Mademoiselle Mars et Marie Dorval, au théâtre et dans la rue, Paris, Seuil, 1992.

Bailbé Joseph-Marc, « De Liszt à Berlioz : réflexions sur la condition de l’artiste-musicien », Romantisme, vol. 17, no 57, 1987, p. 7-16.

Bara Olivier, Le Théâtre de l’Opéra-Comique sous la Restauration. Enquête autour d’un genre moyen, Hildesheim et New York, Georg Olms Verlag, 2001.
—, « Les livrets de mise en scène, commis voyageurs de l’opéra-comique en province », dans Florence Naugrette et Patrick Taïeb (dir.), Un siècle de spectacles à Rouen (1776-1876) (actes du colloque organisé par l’université de Rouen, novembre 2003) [en ligne], Rouen, Cérédi, coll. « Actes de colloque », no 1, 2009, disponible sur : http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?un-siecle-de-spectacles-a-rouen.html [consulté le 17 avril 2013].
—, « Le texte épistolaire comme source historique : les lettres de Marie Dorval à Alfred de Vigny (1833-1837), tableau de la vie théâtrale en province » [en ligne], disponible sur : http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?le-texteepistolaire-comme-source.html [consulté le 27 avril 2013], réédition dans Jean-Marc Hovasse (dir.), Correspondance et théâtre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. 163-174.

Bara Olivier et Cooper Barbara T. (dir.), « L’autre théâtre romantique », Revue d’histoire du théâtre, no 257, janvier-mars 2013.

Bara Olivier et Ramaut Alban (dir.), Généalogies du romantisme musical français, Paris, Vrin, coll. « Musicologies », 2012.

Barthes Roland, « Diderot, Brecht, Eisenstein », dans L’Obvie et l’Obtus, Paris, Seuil, 1982.

Bernstein Susan, Virtuosity of the Nineteenth-Century : Performing Music and Language in Heine, Liszt, and Baudelaire, Stanford, Stanford University Press, 1998.

Brenner Clarence D., « Le Développement du proverbe dramatique en France et sa vogue au xviiie siècle », University of California Publications in Modern Philology, vol. 20, no 1, 1937, p. 1-56.

Brooks Peter, The Melodramatic Imagination : Balzac, Henry James, Melodrama, and the Mode of Excess, New Haven et Londres, Yale University Press, 1976, édition française : L’Imagination mélodramatique. Balzac, Henry James, le mélodrame et le mode de l’excès, traduction d’Emmanuel Saussier et Myriam Faten Sfar, Paris, Éditions Classiques Garnier, 2010.

Brown John Russell, New Sites for Shakespeare, Londres, Routledge, 1999.

Chardin Philippe et Conesa Gabriel (dir.), La Tentation théâtrale des romanciers, Paris, Sedes/VUEF, coll. « Questions de littérature », 2002.

Chouillet Anne-Marie, « Dossier du Fils naturel et du Père de famille », SVEC (Studies on Voltaire and the Eighteenth Century) [Oxford, The Voltaire foundation], no 208, 1982, p. 73-166.

Dayan Peter, Music Writing Literature, from Sand via Debussy to Derrida, Aldershot, Ashgate, 2006.

Deneys-Tunney Anne, « Féminité et théâtralité selon la Lettre à d’Alembert sur les spectacles de J.-J. Rousseau », dans Anne Larue (dir.), Théâtralité et genres littéraires, Poitiers, Publications de la Licorne, 1996, p. 115-131.

Fischer-Lichte Erika, The Semiotics of Theatre, traduction en anglais de Jeremy Gaines et Doris L. Jones, Bloomington et Indianapolis, Indiana University Press, 1992, édition originale en allemand : Semiotik des Theaters, 3 vol., Tübingen, Günter Narr, 1983.

Fletcher Dennis, « “Ut pictura spectaculum” : Diderot and the semiotics of the stage », Romance Studies, no 4, 1984, p. 79-97.

Frantz Pierre, L’Esthétique du tableau dans le théâtre du xviiie siècle, Paris, PUF, coll. « Perspectives littéraires », 1998.
—, « Théâtraliser la Révolution française », dans Jean-Marie Roulin (dir.), Corps, littérature, société, 1789-1900, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, coll. « Le xixe siècle en représentation(s) », 2005, p. 31-40.

Friang Michèle, Pauline Viardot, au miroir de sa correspondance, Paris, Hermann, coll. « Points d’orgue », 2008.

Garnier Lucy, Novak-Lechevalier Agathe et Sfar Myriam (dir.), Stendhal/théâtre (actes du colloque du 11 au 13 juin 2009, université Paris III), Paris, Honoré Champion, coll. « L’année stendhalienne », no 11, 2012.

Gaylor Anna, Marie Dorval : grandeur et misère d’une actrice romantique, Paris, Flammarion, 1989.

Guellouz Suzanne, Le Dialogue, Paris, PUF, 1992.

Knapp Bettina, Marie Dorval : France’s Theatrical Wonder. A Book for Actors, Amsterdam, Rodopi, 2007.

Lacoue-Labarthe Philippe, Musica Ficta. Figures de Wagner, Paris, Christian Bourgois, 1991.

Lecomte Louis-Henri, Marie Dorval au Gymnase, 1838-1839, Paris, Lecomte, 1900.

Le Hir Marie-Pierre, « Du roman à la scène en 1833 : quelques aspects théoriques et pratiques de l’adaptation », dans Florent Montaclair (dir.), Roman-feuilleton et théâtre, Besançon, Presses du Centre Unesco de Besançon, 1998, p. 219-238.

Matoré Georges, « Les notions d’art et d’artiste à l’époque romantique », Revue des Sciences Humaines, vol. 16, no 62-63, avril-septembre 1951, p. 120-137.

Miner Margaret, Resonant Gaps : Between Baudelaire and Wagner, Athens (GA), University of Georgia Press, 1995.

Michelot Isabelle, Récit romanesque et théâtralité dans les « Scènes de la vie parisienne » et le « cycle de Vautrin » d’Honoré de Balzac, thèse de doctorat soutenue à l’université Paris IV, 2002.

Montandon Alain, « Le roman romantique de la formation de l’artiste », Romantisme, no 54, 1986, p. 24-36.
— (dir.), Paris au bal. Treize physiologies de la danse, Paris, Honoré Champion, 2002.

Novak-Lechevalier Agathe, La Théâtralité dans le roman : Stendhal, Balzac, thèse de doctorat, université de Paris III - Sorbonne Nouvelle, 2007.
—, « Lucien Leuwen, ou le théâtre de l’Histoire », dans Xavier Bourdenet (dir.), L’année stendhalienne, Paris, Honoré Champion, no 9, 2010, p. 137-152.
—, « Féder, ou ce que dit le théâtre du monde », dans Xavier Bourdenet (dir.), L’année stendhalienne, Paris, Honoré Champion, no 9, 2010, p. 259-276.

Plagnol-Diéval Marie-Emmanuelle, Madame de Genlis et le théâtre d’éducation au xviiie siècle, Oxford, The Voltaire Foundation, coll. « Studies on Voltaire and the Eighteenth Century », no 350, 1997.

Raitt Alan, Flaubert et le théâtre, Berne, Peter Lang, 1999.

Roubine Jean-Jacques, « La grande magie », dans Jacqueline de Jomaron et al. (dir.), Le Théâtre en France, Paris, Armand Colin, 1992, coll. « La Pochothèque », p. 597-675.

Sarrazac Jean-Pierre et Naugrette Catherine (dir.), Lexique du drame moderne et contemporain, Belval, Circé Poche, coll. « Penser le théâtre », 2005.

Thomasseau Jean-Marie, Le Mélodrame, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1984.
—, « Ludovic Vitet et l’École de l’impossible théâtre », dans Bernadette Bost, Jean-François Louette et Bertrand Vibert (dir.), Impossibles théâtres, xixe-xxe siècles, Chambéry, Éditions Comp’Act, 2005, p. 15-25.

Tibi Laurence, La Lyre désenchantée. L’instrument de musique et la voix humaine dans la littérature française du xixe siècle, Paris, Champion, 2003.

Tiersot Julien, Mélodies populaires des provinces de France, recueillies et harmonisées par Julien Tiersot, Paris, Publications de la Société Historique, 1888, 4 vol.

Toudoire-Surlapierre Frédérique, Hamlet. L’ombre et la mémoire, Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Figures et mythes », 2004.

Walker Alan, Franz Liszt. The Man and his Music, New York, Taplinger, 1970.
—, Franz Liszt, 2 vol., New York, Knopf, 1983.

Wettlaufer Alexandra K., Portraits of the Artist as a Young Woman : Painting and the Novel in France and Britain, 1800-1860, Columbus, Ohio State University Press, 2011.

Wild Nicole, Dictionnaire des théâtres parisiens au xixe siècle, Paris, Aux amateurs de livres, 1989, réédition : Lyon, Symétrie, 2012.

5. Linguistique, littérature (histoire, théorie, critique)3

Adams David James, Bibliographie d’ouvrages français en forme de dialogue, 1700-1750, Oxford, The Voltaire Foundation, coll. « Studies on Voltaire and the Eighteenth Century », 1992.

Ansel Yves, Stendhal littéral, Paris, Kimé, 2001.

Bakhtine Mikhaïl, « Les formes du temps et le chronotope dans le roman. Essais de poétique historique » et « Récit épique et roman, méthodologie de l’analyse du roman », dans Esthétique et théorie du roman, traduction de Daria Olivier, préface de Michel Aucouturier, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèques des Idées », 1978, respectivement p. 234-407 et 439-473, édition originale : « Формы времени и хронотоп в романе. Очерки по исторической поэтике », в Михаил Бахтин, Вопросы литературы и эстетики [« Les formes du temps et le chronotope dans le roman. Essais de poétique historique », dans Mikhaïl Bakhtine, Questions de littérature et d’esthétique], Москва [Moscou], Художественная Литература [Belles Lettres], 1975.

Barthes Roland, Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil, coll. « Tel Quel », 1977.
—, « Flaubert et la phrase », dans Œuvres complètes, 5 vol., Paris, Seuil, t. II, 2002.

Boblet Marie-Hélène, Le Roman dialogué après 1950. Une poétique de l’hybridité, Paris, Honoré Champion, coll. « Littérature de notre siècle », 2003.

Bonhomme Marc, Pragmatique des figures du discours, Paris, Honoré Champion, 2005.

Bordas Éric, « Scénographie du dialogue balzacien », Modern Language Notes, vol. 111, no 4, 1996, p. 722-733.
—, « Romanesque et énonciation “philosophique” dans le récit », Romantisme, no 124, 2004, p. 53-69.

Bourdenet Xavier, « Représentation du politique, politique de la représentation : les préfets dans Lucien Leuwen », Romantisme, no 110, 2000, p. 13-26.

Bourdieu Pierre, Ce que parler veut dire. L’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard, 1982.

Brix Michel, « Premiers crayons. Sur les romans de jeunesse de Flaubert », dans Tanguy Logé et Marie-France Renard (dir.), Flaubert et la théorie littéraire : en hommage à Claudine Gothot-Mersch, Bruxelles, Publications des facultés universitaires Saint-Louis, 2005, p. 49-62.

Crouzet Michel, Le Héros fourbe chez Stendhal, Paris, Sedes, 1987.

Diaz Brigitte, L’Épistolaire ou la pensée nomade. Formes et fonctions de la correspondance dans quelques parcours d’écrivains au xixe siècle, Paris, PUF, coll. « Écriture », 2002.

Diaz José-Luis, « Balzac et le saint-simonisme : la politique de l’artiste », dans Lucienne Frappier-Mazur (dir.), Genèses du roman : Balzac et Sand, Amsterdam et New York, Rodopi, 2004, p. 195-218.

Dimoff Paul, La Genèse de Lorenzaccio, Paris, STFM, 1990.

Frappier-Mazur Lucienne, L’Expression métaphorique dans « La Comédie humaine », Paris, Klincksieck, coll. « Bibliothèque française et romane », 1976.

Fumaroli Marc, Le Poète et le Roi. Jean de La Fontaine en son siècle, Paris, Éditions de Fallois, 1997.

Furbank Philip Nicholas, Diderot. A Critical Biography, Londres, Martin Secker & Warburg Ltd, 1992, réédition : Londres, Mandarin Paperbacks, 1993.

Gilman Margaret, « Balzac and Diderot : Le Chef-d’œuvre inconnu », PMLA (Publications of the Modern Language Association), vol. 65, no 4, juin 1950, p. 644-648.

Goffman Erving, « Felicity’s condition », American Journal of Sociology, vol. 89, no 1, juillet 1983, publié en français dans Façons de parler, Paris, Minuit, 1987.

Goldberger Avriel, « Introduction » à Corinne, or, Italy, édition anglaise du roman de Mme de Staël, New Brunswick et Londres, Rutgers University Press, 1987, p. xv-liv.

Gothot-Mersch Claudine, « Sur le renouvellement des études de correspondances littéraires : l’exemple de Flaubert », Romantisme, no 72, 1991, p. 5-29.

Grice H. Paul, « Logique et conversation », Communications, no 30, 1975, p. 57-72.

Gusdorf Georges, Le Romantisme, t. II, L’Homme et la nature, Paris, Payot, 1993.

Hamon Philippe et Viboud Alexandrine, Dictionnaire thématique du roman de mœurs, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2003.

Jauss Hans Robert, The Dialogical and the Dialectical « Neveu de Rameau » : How Diderot Adopted Socrates and Hegel Adopted Diderot, Berkeley, Center for Hermeneutical Studies in Hellenistic and Modern Culture, 1983.

Kadaré Ismaïl, Hamlet, le prince impossible, Paris, Fayard, 2007.

Kadish Doris Y., The Literature of Images : Narrative Landscape from Julie to Jane Eyre, New Brunswick (NJ) et Londres, Rutgers University Press, 1987.

Kerbrat-Orecchioni Catherine, L’Implicite, Paris, Armand Colin, 1986.
—, « L’interaction épistolaire », dans Jürgen Siess (dir.), La Lettre entre réel et fiction, Paris, Sedes, 1998, p. 15-36.

Kerlouégan François, Ce fatal excès du désir. Poétique du corps romantique, Paris, Honoré Champion, coll. « Romantisme et modernités », 2006.

Lorant André, « Introduction », dans William Shakespeare, Hamlet, traduction d’André Lorant, Paris, Aubier, coll. « Bilingue », 1988.

Maingueneau Dominique, Le Discours littéraire. Paratopie et scène d’énonciation, Paris, Armand Colin, 2004.

Marin Louis, « Logiques du secret », Traverses, no 30-31, 1984, p. 60-69.

Martinez Michel, Flaubert, le Sphinx et la Chimère, Paris, L’Harmattan, 2002.

Meyer Arielle, Le Spectacle du secret, Genève, Droz, 2003.

Miner Margaret, « Dionysos parmi les bohémiens : un parcours baudelairien », Europe, no 760-761, août-septembre 1992, p. 48-61.

Montandon Alain, « Le double dans le romantisme allemand », dans Le Double dans le romantisme anglo-américain, Clermont-Ferrand, faculté des Lettres et Sciences humaines de l’université de Clermont-Ferrand II, Centre du romantisme anglais, nouvelle série, fascicule no 19, 1984, p. 31-56.

Mortier Raoul (dir.), Dictionnaire Quillet de la langue française, Paris, Quillet, 1975.

Reid Martine, Flaubert correspondant, Paris, Sedes, 1995.

Rey Alain, « Le nom d’artiste », Romantisme, vol. 17, no 55, « L’artiste, l’écrivain, le poète », 1987, p. 5-22.

Scherer Jacques, Le « Livre » de Mallarmé, Paris, Gallimard, 1977.

Searle John R., « Le sens littéral », Langue française, no 42, mai 1979, p. 34-47.
—, Sens et expression, Paris, Minuit, 1982.
—, Les Actes du langage. Essai de philosophie du langage, Paris, Hermann, coll. « Savoir Lettres », 2009.

Séché Léon, Études d’histoire romantique. Alfred de Vigny, t. I, La Vie littéraire, politique et religieuse, Paris, Mercure de France, 1913.

Seznec Jean, « Diderot et Sarrasine », Diderot Studies, no 4, 1963, p. 237-245.

Sherman Carol, Diderot and the Art of Dialogue, Genève, Droz, 1976.

Toesca Maurice, Alfred de Vigny ou la passion de l’honneur, Paris, Hachette, 1972.

Vachon Stéphane, « Le (mot) drame du Père Goriot », Poétique, no 111, septembre 1997, p. 323-342.

Valéry Paul, « Essai sur Stendhal », dans Œuvres, édition de Jean Hytier, Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », t. I, 1957.

Wunenburger Jean-Jacques, La Vie des images, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2002.

6. Histoire, histoire culturelle, presse

Anceau Éric, La France de 1848 à 1870. Entre ordre et mouvement, Paris, Le Livre de Poche, 2002.

Arasse Daniel, La Guillotine et l’imaginaire de la Terreur, Paris, Flammarion, 1987

Aurenche Marie-Laure, Édouard Charton et l’invention du Magasin pittoresque (1833-1870), Paris, Honoré Champion, 2002.
—, « La diffusion du savoir dans le Magasin pittoresque (1833-1872) : l’astronomie, une science pour tous », dans Lise Andries (dir.), Le Partage des savoirs (xviiie-xixe siècles), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2003, p. 243-265.

Béguet Bruno (dir.), La Science pour tous. Sur la vulgarisation scientifique en France de 1850 à 1914, Paris, Bibliothèque du Conservatoire national des arts et métiers, 1990.

Bouchet Thomas, Le Roi et les barricades. Une histoire des 5 et 6 juin 1832, Paris, Seli Arslan, 2000.

Charle Christophe, Les Élites de la République (1880-1900), Paris, Fayard, 1987.

Ducatel Paul, Histoire de la Commune et du Siège de Paris vue à travers l’imagerie populaire, Paris, Jean Grassin, t. I, 1973.

Dutot Charles, Histoire du système de John Law, 1716-1720, édition d’Antoin E. Murphy, Paris, Institut national d’études démographiques, 2000.

Faivre Antoine, L’Ésotérisme [1992], Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2007.

Houbre Gabrielle, La Discipline de l’amour. l’éducation sentimentale des filles et des garçons à l’âge du romantisme, Paris, Plon, coll. « Civilisations et Mentalités », 1997.

Huet Marie-Hélène, Rehearsing the Revolution. The staging of Marat’s death (1793-1797), Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1982.

Hunt Lynn, The Family Romance of the French Revolution, Berkeley, University of California Press, 1992, édition française : Le Roman familial de la Révolution française, traduction de Jean-François Sené, préface de Jacques Revel, Paris, Albin Michel, 1995.

Mavidal Jérôme et Laurent Émile (dir.), Archives parlementaires de 1787 à 1860, Paris, Dupont, 1879-1913.

Ozouf Mona, La Fête révolutionnaire : 1789-1799, Paris, Gallimard, 1976.

Rancière Jacques, La Nuit des prolétaires : archives du rêve ouvrier, Paris, Fayard, 1981.

Rosanvallon Pierre, Le Sacre du citoyen. Histoire du suffrage universel en France [1992], Paris, Gallimard, coll. « Folio histoire », 2002.

Saminadayar-Perrin Corinne, Les Discours du journal. Rhétorique et médias au xixe siècle (1836-1885), Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, coll. « Le xixe siècle en représentation(s) », 2007.

Sieburth Richard, « Une idéologie du lisible : le phénomène des “Physiologies” », Romantisme, vol. 15, no 47, 1985, p. 39-60.

Vareille Jean-Claude, Le Roman populaire français (1789-1914). Idéologies et pratiques, Limoges, Presses universitaires de Limoges, et Québec, Nuit blanche Éditeur, 1994.

Zviguilski Alexandre, « Trois éditeurs français de Tourgueniev d’après des correspondances inédites », Cahiers Ivan Tourgueniev, Pauline Viardot, Maria Malibran, no 10, 1986, p. 145-157.

7. Femmes, genres, histoire littéraire (théorie et critique)4

Buchet Rogers Nathalie, Fictions du scandale. Corps féminin et réalisme romanesque au xixe siècle, West Lafayette (IN), Purdue University Press, 1998.

Butler Judith, Gender Trouble : Feminism and the Subversion of Identity, New York, Routledge, 1989, édition française : Trouble dans le genre : pour un féminisme de la subversion, traduction de Cynthia Kraus, préface d’Éric Fassin, Paris, La Découverte, 2005.

Cixous Hélène, Le Rire de la Méduse et autres ironies, préface de Frédéric Regard, Paris, Galilée, 2010.

Clément Catherine, L’Opéra ou la défaite des femmes, Paris, Grasset, coll. « Figures », 1979.

Colombo Laura, La Révolution souterraine. Voyage autour du roman féminin en France, 1830-1875, Lille, Atelier national de reproduction des thèses, 2007.

Danahy Michael. « Marceline Desbordes-Valmore and the Engendered Canon », Yale French Studies, no 75, 1988, p. 129-147.

Del Lungo Andrea et Louichon Brigitte (dir.), La Littérature en bas-bleus : romancières sous la Restauration et la monarchie de Juillet, 1815-1848, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Delphy Christine, L’Ennemi principal, t. II, Penser le genre, Paris, Syllepse, coll. « Nouvelles questions féministes », 2001.

Fend Mechthild, Les Limites de la masculinité. L’androgyne dans l’art et la théorie de l’art en France (1750-1830), Paris, La Découverte, coll. « Genre & Sexualité », 2011.

Héritier Françoise, Masculin/féminin, t. I, La pensée de la différence, t. II, Dissoudre la hiérarchie, Paris, Odile Jacob, 1996 et 2002.

Kosofsky Sedgwick Eve, Between Men : English Literature and Male Homosocial Desire, New York, Columbia University Press, 1985.

Lasserre Audrey, « La volonté de savoir : présentation du numéro », LHT (Littérature, Histoire, Théorie) [en ligne], no 7, « Les femmes ont-elles une histoire littéraire ? », Audrey Lasserre (dir.), disponible sur : http://www.fabula.org/lht/7/[consulté le 29 avril 2013].
—, « Les femmes du xxe siècle ont-elles une histoire littéraire », dans Cahier du CERACC [en ligne], no 4, décembre 2009, « Synthèses : perspectives théoriques en études littéraires », Mathilde Barraband et Audrey Lasserre (dir.), p. 38-54.

Le Mens Magali et Nancy Jean-Luc, L’Hermaphrodite de Nadar, Grane, Créaphis, 2009.

Lotman Yurii M. « Женский мир », в Беседы о русской культуре. Быт и традиции русского дворянства (xviii - начало xix века) [« Le monde féminin », dans Conversations sur la culture russe. Mode de vie de la noblesse russe (xviiie-fin du xixe siècle)], Санкт-Петербург [Saint-Pétersbourg], Искусство [L’Art], 1994, p. 46-74.

Matlock Jann, Scenes of Seduction : Prostitution, Hysteria, and Reading Difference in Nineteenth-Century France, New York, Columbia University Press, 1994.

Monneyron Frédéric, L’Androgyne décadent. Mythe, figure, fantasme, Grenoble, Ellug, 1996.

Murat Laure, La Loi du genre : une histoire culturelle du troisième sexe, Paris, Fayard, 2006.

Nesci Catherine, Le Flâneur et les flâneuses, les femmes et la ville à l’époque romantique, préface de Priscilla Parkhurst Ferguson, Grenoble, Ellug, 2007.
—, « Bas-Bleu ou femme de plume ? La littérature au féminin selon Daumier et Gavarni », Le Magasin du xixe siècle, no 1, automne 2011, « La femme-auteur », p. 53-61.

Perrot Michelle (dir.), Une histoire des femmes est-elle possible ?, Paris, Rivages, 1984.
—, Les Femmes ou les Silences de l’histoire, Paris, Flammarion, 1998.
—, « L’indifférence des sexes dans l’histoire », dans Jacques André (dir.), Les Sexes indifférents, Paris, PUF, 2005.
—, « Mon » histoire des femmes, Paris, Seuil/France-Culture, 2006. Planté Christine, La Petite Sœur de Balzac, Paris, Seuil, 1989.
—, « Les Bas-Bleus de Daumier : de quoi rit-on dans la caricature ? », dans Philippe Régnier (dir.), La Caricature entre République et censure. L’image satirique en France de 1830 à 1880 : un discours de résistance ?, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1996.
—, « La place des femmes dans l’histoire littéraire : annexe ou point de départ d’une relecture critique ? », dans RHLF (Revue d’Histoire littéraire de la France), no 3, juillet-septembre 2003, p. 655-668.

Prokhoris Sabine, Le Sexe prescrit. La différence sexuelle en question, Paris, Aubier, 2000.

Revel Jacques, « Masculin/féminin : sur l’usage historiographique des rôles sexuels », dans Michelle Perrot (dir.), Une histoire des femmes est-elle possible ?, Paris, Rivages, 1984, p. 121-140.

Reid Martine, Des Femmes en littérature, Paris, Belin, 2010.
—, (dir.), Les Femmes dans la critique et l’histoire littéraire, Paris, Honoré Champion, coll. « Littérature et genre », 2011.

Turner Pamela A., « Hélène Cixous : a space between – Women and (their) language », dans Lee A. Jacobus et Regina Barreca (dir.), Hélène Cixous. Critical impressions, Amsterdam, Gordon et Breach, 1999, p. 187-200.

Wilson Sarah, « Féminités-Mascarades », dans Marie-Laure Bernadac et Bernard Marcadé (dir.), Féminimasculin. Le sexe de l’art, Paris, Gallimard, Electa et Éditions du Centre Georges Pompidou, 1995, p. 291-302.

Yaguello Marina, Le Sexe des mots, Paris, Belfond, 1989.

8. Épistémologie, philosophie, psychanalyse

Alphen Ernst van, Bal Mieke et Smith Carel, The Rhetoric of Sincerity, Stanford, Stanford University Press, 2009.

Baron Christine et Doroszczuk Catherine, La Sincérité. L’insolence du cœur, Paris, Éditions Autrement, coll. « Morale », no 18, 2008.

Courtois Jean-Patrice, « Économie politique du spectacle dans la Lettre à d’Alembert », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, Genève, Droz, t. 46, 2005, p. 13-51.

Darmon Jean-Charles (dir.), Le Moraliste, la politique et l’histoire : de La Rochefoucauld à Derrida, Paris, Éditions Desjonquères, coll. « L’Esprit des lettres », 2007.

Debord Guy, La Société du Spectacle [1967], Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1992.

Derrida Jacques, Marges de la philosophie, Paris, Minuit, 1972.
—, La Dissémination, Paris, Seuil, 1972.

Foucault Michel, Les Mots et les choses, Paris, Gallimard, 1966.
—, (dir.), Herculine Barbin dite Alexina B., Paris, Gallimard, 1978.
—, Les Anormaux. Cours au Collège de France (1974-1975), Paris, Seuil et Gallimard, coll. « Hautes Études », 1999.

Freud Sigmund, « Contribution à la psychologie de la vie amoureuse », dans La Vie sexuelle, Paris, PUF, 1969.
—, Totem et Tabou. Interprétation par la psychanalyse
 de la vie sociale des peuples primitifs, édition et traduction de Samuel Jankélévitch, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 1980, disponible sur : http://classiques.uqac.ca/classiques/freud_sigmund/totem_tabou/totem_tabou.html [consulté le 29 avril 2013].
—, « Remémoration, répétition et perlaboration » [1914], dans Œuvres complètes, édition de André Bourguignon et al., Paris, PUF, t. XII, 1996, p. 185-196.
—, « Au-delà du principe de plaisir » (1920), dans Œuvres complètes, édition de André Bourguignon et al., Paris, PUF, t. XV, 1996, p. 273-338.

Girard René, Le Bouc émissaire, Paris, Grasset, 1982.

Jones Ernest, Hamlet et Œdipe, préface de Jean Starobinski, Paris, Gallimard, 1967.

Kintzler Catherine, « Introduction », dans Jean-Jacques Rousseau, Essai sur l’origine des langues, Paris, Flammarion, 1993.

Laplanche Jean et Pontalis J.-B., Vocabulaire de la psychanalyse, sous la direction de Daniel Lagache, Paris, PUF, 1967.

Lévy Arnaud, « Évaluation étymologique et sémantique du mot “secret” », Nouvelle Revue de Psychanalyse, no 14, 1976, « Le Secret », p. 117-129.

Malpas JeffE., Place and Experience : A Philosophical Topography, Cambridge, Cambridge University Press, 1999.

Mineau Caroline L., « Sincérité », dans Encyclopédie thématique Jean-Jacques Rousseau [en ligne], Québec, université Laval, faculté de Philosophie, disponible sur : http://174.142.61.76/thematiques/rousseau.nsf/Theses/La_sincerite_dans_loeuvre_de_Rousseau [consulté le 14 avril 2013].

Nygren Anders, Éros et Agapè, Paris, Aubier-Montaigne, 1962.

Ornstein Anna, « Artistic Creativity and the Healing Process », Psychoanalytic Inquiry, no 26, juin-juillet 2006, p. 386-406.

Osborne Catherine, Eros unveiled. Plato and the God of Love, Oxford, Clarendon Press, 1994.

Pigeaud Jackie, L’Art et le vivant, Paris, Gallimard, 1995.

Platon Le Banquet, traduction de Luc Brisson, Paris, Flammarion, 1999.

Rank Otto, Le Mythe de la naissance du héros [1909], Paris, Payot, 2000.

Rose Gilbert, Trauma and Mastery in Life and Art, New Haven (CO), Yale University Press, 1987.

Rosolato Guy, « Le non-dit », Nouvelle Revue de Psychanalyse, no 14, 1976, « Le Secret », p. 5-26.

Sontag Susan, La Maladie comme métaphore [1977], Paris, Seuil, 1979.

Starobinski Jean, Le Remède dans le mal. Critique et légitimation de l’artifice à l’âge des Lumières, Paris, Gallimard, coll. « Essais », 1989.
—, Jean-Jacques Rousseau : la transparence et l’obstacle [1957], Paris, Gallimard, coll. « Tel », 1994.
—, Action et réaction. Vie et aventures d’un couple, Paris, Seuil, 1999.

Trilling Lionel, Sincerity and Authenticity, Cambridge, Harvard University Press, 1972.

Zempléni Andras, « La chaîne du secret », Nouvelle Revue de Psychanalyse, no 14, 1976, « Le Secret », p. 313-324.

Notes

1 Ne sont répertoriées que les œuvres étudiées dans ce volume.

2 Nous renvoyons aux ouvrages de Roberto Cuppone, Dorrya Fahmy, Gay Manifold et Olivier Bara, cités plus bas en B. 1., « Artistes et arts du spectacle dans l’œuvre sandienne », pour une liste complète des éditions du théâtre de Sand.

3 Les études relatives à l’histoire littéraire des femmes, au féminisme et aux études de genre sont répertoriées plus bas en section B. 7., « Femmes, genres, histoire littéraire (théorie et critique) ».

4 Les études portant plus spécifiquement sur les œuvres sandiennes sont répertoriées plus haut en sections B. 1., « Artistes et arts du spectacle dans l’œuvre sandienne », et B. 2., « Études générales sur l’œuvre de George Sand ».

© UGA Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540