Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Flâneur et les flâneuses

 | 
Catherine Nesci

I. Bibliographie

Texte intégral

1/ Le lieu de publication n’est pas indiqué quand il s’agit de Paris.

2/ Le sigle UP représente le terme anglo-saxon « University Press ».

3/ Abréviations utilisées dans le texte pour les ouvrages très souvent cités :

CB : Lucien Dällenbach, La Canne de Balzac.

CMB : Delphine Gay de Girardin, La Canne de M. de Balzac. CS : Karlheinz Stierle, La Capitale des signes. Paris et son discours. Fer. : Honoré de Balzac, Ferragus.

Hor. : George Sand, Horace.

Isi. : George Sand, Isidora.

Lor. : Delphine Gay de Girardin, Le Lorgnon.

LP : Delphine Gay de Girardin, Lettres parisiennes du Vicomte de Launay.

MP : Claude Leroy, Le Mythe de la passante de Baudelaire à Mandiargues.

NF : Flora Tristan, Nécessité de faire un bon accueil aux femmes étrangères.

Pass. : Walter Benjamin, Paris, capitale du xixe siècle. Le livre des passages.

PP : Flora tristan, Pérégrinaions d’une paria (1833-1834).

TD : Honoré de Balzac, Théorie de la démarche.

I. Sources imprimées

Littérature

Anonyme, « Profils républicains : George Sand », La Mode, novembre 1848, p. 979-998-

Balzac Honoré de, « Monographie de la presse parisienne », La Grande Ville. Nouveau tableau de Paris comique, critique et philosophique, 2 vol., 1842-1843, édition de 1844, vol. II, p. 129-208.

— Correspondance, édition de Roger Pierrot, 4 tomes, Garnier, 1964.

— La Peau de chagrin (texte de l’édition originale de 1831), édition de Pierre Barbéris, Le Livre de Poche, 1972.

— Ferragus (1833), dans La Comédie humaine, Pierre-Georges Castex (dir.), 12 vol., Gallimard « Bibliothèque de la Pléiade », vol. V, Scènes de la vie parisienne, édition de Rose Fortassier, 1977, titre abrégé dans cet ouvrage en Fer.

— Théorie de la démarche (1833), dans La Comédie humaine, Pierre-Georges Castex (dir.), 12 vol., Gallimard « Bibliothèque de la Pléiade », vol. XII, 1981. Titre abrégé en TD.

— Traité de la vie élégante (1830), dans La Comédie humaine, op. cit., vol. XII, 1981.

— Le Père Goriot (1834-1835), édition de Gérard Gengembre, Magnard « Texte et contextes », 1985.

Champfleury et Sand George, Du Réalisme. Correspondance, Luce Abélès (dir.), Éditions des Cendres, 1991.

Fournel Victor, Ce qu’on voit dans les rues de Paris (1855, 1858), 3e édition, Dentu, 1867.

Girardin Delphine Gay de, Le Lorgnon (1832), dans Œuvres complètes de Madame de Girardin, née Delphine Gay, 6 vol., Plon, 1861, vol. II, p. 5-126, titre abrégé dans cet ouvrage en Lor.

— La Canne de M. de Balzac (1836), dans Œuvres complètes de Madame de Girardin, née Delphine Gay, 6 vol., Plon, 1861, vol. II, p. 127-254, titre abrégé dans cet ouvrage en CMB.

— Lettres parisiennes du Vicomte de Launay, édition de Anne Martin-Fugier, 2 tomes, Mercure de France, 1986, titre abrégé dans cet ouvrage en LP.

Gourdon Édouard, Physiologie de l’omnibus, Terry, 1841.

Hugo Victor, Notre-Dame de Paris. 1482 (1831), Garnier-Flammarion, 1967.

Janin Jules (article non signé), « Galerie contemporaine : George Sand », La Mode, septembre 1835, p. 177-183.

— Le Gâteau des rois, édition de Joseph-Marc Bailbé, Minard, 1972.

— L’Âne mort et la femme guillotinée (1829), édition de Joseph-Marc Bailbé, Flammarion « Nouvelle Bibliothèque romantique », 1973.

Lagenevais F. de, « Le feuilleton : Lettres parisiennes », Revue des Deux Mondes, no 133, octobre 1843, p. 133-150.

Lavater Johann Gaspard, La Physiognomonie ou l’art de connaître les hommes d’après les traits de leur physionomie, leurs rapports avec les divers animaux [...] (1772-1775), Genève, L’Âge d’homme, 1979.

Mercier Louis Sébastien, Tableau de Paris, 12 vol., édition d’Amsterdam [Neuchâtel], 1782-1788, repris dans Paris le jour, Paris la nuit, édition de Michel Delon, Robert Laffont « Bouquins », 1990.

Rousseau Jean-Jacques, Les Confessions, Librairie Firmin Didot, 1844.

Sand George, Horace (1841-1842), édition de Nicole Courrier et Thierry Bodin, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1982, titre abrégé dans cet ouvrage en Hor.

— Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt, édition de Simone Vierne et René Bourgeois, Meylan, Éditions de l’Aurore, 1986.

— Isidora (1845-1846), Isidora, édition de Ève Sourian, Des FemmesAntoinette Fouque, 1990, titre abrégé dans cet ouvrage en Isi.

— La Dernière Aldini, dans Vies d’artistes, Marie-Madeleine Fragonard (dir.), Presses de la Cité, 1992.

— Histoire de ma vie, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot éditeur, vol. VIII, édition de Isabelle Hoog Naginski, 2002.

Staël Germaine de, Œuvres complètes de Mme la baronne de Staël, publiées par son fils, t. IV, De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales, Treuttel et Würtz, 1820.

Tristan Flora, Nécessité defaire un bon accueil aux femmes étrangères, par Mme F. T., chez Delaunay, 1835. Édition présentée et commentée par Denys Cuche, postface de Stéphane Michaud, L’Harmattan, 1988, titre abrégé dans cet ouvrage en NF.

— Méphis, 2 tomes, Ladvocat, 1838.

— Pérégrinaions d’une paria (1833-1834), par Mme Flora Tristan, 2 tomes, Arthus Bertrand, 1838, titre abrégé dans cet ouvrage en PP.

— Pérégrinations d’une paria. 1833-1834, édition de Stéphane Michaud, Arles, Babel-Actes Sud, 2004.

Vargas Llosa Mario, Le Paradis – un peu plus loin, traduit de l’espagnol par Albert Bensoussan avec la collaboration d’Anne-Marie Casès, Gallimard « Du monde entier », 2003. Titre original : ElParaíso en la otra esquina.

Littérature panoramique de la monarchie de Juillet

(Par ordre chronologique de parution)

Paris, ou le Livre des Cent-et-un, 15 vol., Ladvocat, 1831-1834.

Les Français peints par eux-mêmes. Encyclopédie morale du dix-neuvième siècle, 8 vol., L. Curmer, 1840-1842.

Le Prisme. Encyclopédie morale du dix-neuvième siècle, L. Curmer, 1841.

Huart Louis, Physiologie du flaneur [sic], vignettes de MM. Alophe, Daumier et Maurisset, Aubert-Lavigne, 1841.

Stahl P.-J. [Jules Hetzel], Scènes de la vie privée et publique des animaux. Étude de mœurs contemporaines, illustrations de J.-J. Grandville, Jules Hetzel et Paulin, 1842.

La Grande Ville. Nouveau tableau de Paris comique, critique et philosophique, 2 vol., 1842-1843.

Balzac Honoré de, Sue Eugène, Sand George et al., Le Diable à Paris. Paris et les Parisiens, 2 vol., illustrations de Gavarni et Bertall, J. Hetzel, 1845-1846.

Dictionnaires

Boiste Pierre Claude Victoire, Dictionnaire universel de la langue française, avec le latin et l’étymologie [...], Pan-Nxique (1800), 10e édition revue et corrigée par Charles Nodier et Louis Barré, Firmin Didot et Rey et Gravier, 1841 ; 11e édition, 1843.

D’hautel et Schoell F., Dictionnaire du bas-langage, ou des manières de parler usitées parmi le peuple [...], 2 tomes, Imprimerie Haussmann, 1808.

Dictionnaire de la conversation et de la lecture [publié sous la direction de W. Duckett], Belin-Mandar, 52 vol., 1832-1839.

Dictionnaire de la langue française, abrégé du Dictionnaire d’Émile Littré, Librairie Hachette, 1875.

Furetière Antoine, Dictionnaire universel contenant généralement tous les mots français [...], La Haye et Rotterdam, Arnout et Reinier Leers, 1690.

Richelet Pierre, Dictionnaire françois contenant les mots et les choses [...] (1680), Genève, Slatkine Reprints, 1970.

Études sociologiques

Considerant Victor, Description du phalanstère et considérations sociales sur l’architectonique, 2e édition, Librairie sociétaire, 1848.

Frégier H. A., Des classes dangereuses de la population dans les grandes villes, et des moyens de les rendre meilleures, 2 vol., Baillière libraire, 1840.

II. Bibliographie critique

Histoire sociale et culturelle du xixe siècle, philosophie, études sociologiques

Agacinski Sylviane, Le Passeur de temps. Modernité et nostalgie, Seuil, 2000.

Agamben Giorgio, Enfance et histoire, Payot, 1989.

— Le Langage et la mort, Payot, 1991.

Amossy Ruth, « Types ou stéréotypes ? Les “Physiologies” et la littérature industrielle », Romantisme, no 64, 1989, p. 113-123.

— Les Idées reçues. Sémiologie du stéréotype, Nathan, 1991.

Arendt Hannah, Vies politiques, Gallimard, 1974.

Barthélemy Guy, « L’errance comme problème », Elseneur, no 17, juin 1992, L’Errance, p. 149-189.

Baud Jean-Pierre, L’Affaire de la main volée. Une histoire juridique du corps, Seuil, 1993.

Benjamin Walter, « Die Wiederkehr des Flaneurs », Die Literarische Welt, vol. 40, no 5, 1929.

— Correspondance, traduction de Guy Petitdemange, 2 tomes, AubierMontaigne, 1979. Édition originale : Briefe, 2 tomes, édition de Gerschom Sholem et Theodor W Adorno, Francfort-sur-le-Main, Suhrkamp Verlag, 1966.

— Charles Baudelaire. Un poète lyrique à l’apogée du capitalisme, traduction de Jean Lacoste, Payot « Petite Bibliothèque », 1982.

— Paris, capitale du xixe siècle. Le livre des passages, traduction de Jean Lacoste, Éditions du Cerf, 1989, titre abrégé dans cet ouvrage en Pass.

— « Le retour du flâneur », dans Franz Hessel, Promenades dans Berlin, traduction de Jean-Michel Beloeil, Grenoble, PUG, 1989, p. 235-239.

— Ecrits français, édition de Jean-Maurice Monnoyer, Gallimard « Bibliothèque des idées », 1991 (réédité en 1997).

Bernard Jean-Pierre, Les Deux Paris. Les représentations de Paris dans la seconde moitié du xixe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2001.

Bourdieu Pierre, « Le corps et le sacré », Actes de la recherche en sciences sociales, no 104, sept. 1994, p. 2.

Brooks Peter, Body Work. Objects of Desire in Modern Narrative, Cambridge (Massachusetts) et Londres, Harvard UP, 1993.

Brown Marilyn R., Gypsies and Other Bohemians. The Myth of the Artist in Nineteenth-Century France, Ann Arbor (Michigan), University of Michigan Research Press, 1985.

Buci-Glucksmann Christine, La Raison baroque. De Baudelaire à Benjamin, Galilée, 1984.

Buck-morss Susan, « Le Flâneur, l’Homme-sandwich et la Prostituée : Politique de la Flânerie », Walter Benjamin et Paris, Heinz Wismann (dir.), Éditions du Cerf, 1986, p. 361-402.

Burton Richard D. E, The Flâneur and his City. Patterns of Daily Life in Paris 1815-1851, University of Durham, 1994.

Caillois Roger, « Paris, mythe moderne », NRF, vol. XXV, no 284, 1er mai 1937, repris dans : Le Mythe et l’Homme, Gallimard, 1938, p. 180-207.

Certeau Michel de, L’Invention du quotidien (1980), Gallimard « Folio », 1990, t. I : Arts defaire.

Cohen Margaret, « Panoramic literature and the Invention of Everyday Genres », Cinema and the Invention of Modern Life, Leo Charney et Vanessa R. Schwartz (dir.), Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1995, p. 227-252.

Comment Bernard, Le xixe siècle des panoramas, Adam Biro, 1993.

Coquio Catherine, « Le retour éternel du flâneur », Approches de Jacques Réda. Actes du colloque de Pau, 8juin 1991, Yves-Alain Favre (dir.), textes réunis par Christine Van Rogger Andreucci, Pau, Presses universitaires de Pau, 1994, p. 45-64.

Corbin Alain, Courtine Jean-Jacques et Vigarello Georges (dir.), Histoire du corps (xvi-xxe siècles), 3 vol., Seuil, 2005.

Crary Jonathan, Techniques of the Observer. On Vision and Modernity in the Nineteenth Century, Cambridge (Massachusetts) et Londres, Massachusetts Institute of Technology Press, 1990. Traduction : L’Art de l’observateur. Vision et modernité au xixe siècle, Nîmes, Jacqueline Chambon, 1994.

Delattre Simone, Les Douze Heures noires. La nuit à Paris au xie siècle (2000), préface d’Alain Corbin, Albin Michel, 2003.

Delon Michel, « Piétons de Paris », préface générale à Paris le jour, Paris la nuit, édition de Michel Delon, Robert Laffont « Bouquins », 1990, p. i-xxiv.

Ferguson Priscilla Parkhurst, Paris as Revolution. Writing the 19th-Century City, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1994.

— « The Flâneur on and off the Streets of Paris », The Flâneur, Keith Tester (dir.), Londres et New York, Routledge, 1994, p. 22-42.

Foucault Michel, « Le panoptisme », Surveiller et punir, Gallimard, 1973, p. 200-229.

Freud Sigmund, « Le fétichisme » (1927), repris dans « Objets du fétichisme », Nouvelle revue de psychanalyse, no 2, automne 1970, p. 20-24.

Friedberg Anne, Window Shopping. Cinema and the Post Modern, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1993.

Gagnebin Jeanne Marie, Histoire et narration chez Walter Benjamin, L’Harmattan, 1994.

Gaillard Jeanne, Paris la ville (1852-1870) : l’urbanisme parisien à l’heure d’Haussmann, des provinciaux aux Parisiens, la vocation ou les vocations parisiennes, Champion, 1977.

Gasnault François, Guinguettes et lorettes. Bals publics à Paris au xixe siècle, Aubier « Historique », 1986.

Gleber Anke, The Art of Taking a Walk. Flânerie, Literature and Film in Weimar Culture, Princeton (New Jersey), Princeton UP, 1999.

Gluck Mary, « The Flâneur and the Æsthetic Appropriation of Urban Culture in Mid-19th-century Paris », Theory, Culture & Society, vol. 20, no 5, 2003, p. 53-80.

— Popular Bohemia. Modernism and Urban Culture in Nineteenth-Century Paris, Cambridge (Massachusetts) et Londres, Harvard UP, 2005.

Gofette Jean-Dominique, « Les Grands Boulevards », Romantisme, no 134, 2006, Les Grands Boulevards, p. 3-5.

Goulemot Jean Marie et Oster Daniel, Gens de lettres, écrivains et bohèmes. L’imaginaire littéraire, 1630-1900, Minerve, 1992.

Habermas Jürgen, L’Espace public. Archéologie de la Publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise (1962), Payot, 1978.

Hamon Philippe, Expositions. Littérature et architecture au xix e siècle, José Corti, 1989.

— « Voir la ville », Romantisme, no 83, 1994, La Ville et son paysage, p. 5-7.

— Imageries, littérature et image au xix e siècle, José Corti, 2001.

Hahn Hazel Haejeong, « Fashio n Discourses in Fashion Magazines and Madame de Girardin’s Lettres parisiennes in July-Monarchy France (1830-1848) », Fashion Theory, vol. 9, no 2, 2005, p. 205-228.

— « Du flâneur au consommateur : spectacle et consommation sur les Grands Boulevards, 1840-1914 », Romantisme, no 134, 2006, Les Grands Boulevards, p. 67-78.

Herbert Robert L., Impressionism. Art, Leisure and Parisian Society, New Haven, Yale UP, 1988.

Houbre Gabrielle, « Les espaces parisiens de la civilité amoureuse dans la première moitié du xixe siècle », Les Espaces de la civilité, Alain Montandon (dir.), Éditions interuniversitaires, 1995, p. 311-337.

— La Discipline de l’amour. L’éducation sentimentale des filles et des garçons à l’âge du romantisme, Plon, 1997.

Ilan-alter Ann, « Masked and Unmasked at the Opera Balls. Parisian Women Celebrate Carnival », Masquerades and Identities. Essays on Gender, Sexuality and Marginality, Efrat Tseëlon (dir.), Londres et New York, Routledge, 2001, p. 135-152.

Jay Martin, « From the Empire of the Gaze to the Society of the Spectacle : Foucault and Debord », Downcast Eyes. The Denigration of Vision in Twentieth-Century French Thought, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1993, p. 381-434.

Joseph Isaac, Le Passant considérable. Essai sur la dispersion de l’espace public, Librairie des Méridiens, 1984.

Lefebvre Henri, Critique de la vie quotidienne : vol. I, Grasset, 1947 ; vol. II et III, L’Arche, 1981.

— La Vie quotidienne dans le monde moderne, Gallimard « Idées », 1958.

Le Men Ségolène, « Monsieur le Soleil et madame la Lune », Lanternes magiques. Tableaux transparents, catalogue de l’exposition au Musée d’Orsay en 1995-1996, Réunion des musées nationaux « Les Dossiers du Musée d’Orsay, no 57 », 1995, p. 9-81.

— « Peints par eux-mêmes... », Les Français peints par eux-mêmes. Panorama social du xix e siècle, catalogue de l’exposition au Musée d’Orsay du 23 mars au 13 juin 1993, rédigé et établi par Ségolène Le Men et Luce Abélès avec la participation de Nathalie Preiss-Basset, Réunion des musées nationaux, 1995, p. 4-46.

Maffesoli Michel, « La pulsion d’errance », Sociétés, vol. 56, 1997, p. 5-13.

Maleuvre Didier, Museum Memories. History, Technology, Art, Stanford, Stanford UP, 1999.

Mannoni Laurent, Le Grand Art de la lumière et de l’ombre. Archéologie du cinéma, Nathan, 1995.

Marcus Sharon, Apartment Stories. City and Home in Nineteenth-Century Paris and London, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1999.

Martin-fugier Anne, La Vie élégante ou la formation du Tout-Paris, 1815-1848, Fayard, 1990.

— Les Romantiques : figures de l’artiste, 1820-1848, Hachette « Littératures », 1998.

Marx Karl, « Nationalökonomie und Philosophie » (1844), Die Friihschriften, édition de Siegfried Landshut, Stuttgart, Alfred Kroner Verlag, 1953.

Matlock Jann, Scenes of Seduction. Prostitution, Hysteria and Reading Difference in Nineteenth-Century France, New York, Columbia UP, 1994.

Miller Jacques-Alain, « Le despotisme de l’utile : la machine panoptique de Jeremy Bentham », Ornicar ?no 3, mai 1975, p. 3-36.

Milner Max, La Fantasmagorie. Essai sur l’optique fantastique, PUF, 1982.

Montandon Alain (dir.), Les Espaces de la civilité, éditions InterUniversitaires, 1995 • Nablow Ralph A., The Addisonian Tradition in France : Passion and Objectivity in Social Observation, Toronto, Associated UP, 1990.

Oster Daniel et GOULEMOT Jean Marie, La Vie parisienne. Anthologie des mœurs du xix e siècle, Sand-Conti, 1989.

— (dir.), Ecrire Paris, Éditions. Seesam - Fondation Singer-Polignac, 1990.

Pavillon Monique et Vallotton François (dir.), Lieux de femmes dans l’espace public, 1800-1930, Colloque à l’université de Lausanne, 11-12 nov. 1991, université de Lausanne, 1992.

Pomian Krzysztof, Collectionneurs, amateurs et curieux. Paris-Venise : xvie-xviii e siècle, Gallimard, 1987.

Poole Deborah, Vision, Race and Modernity, Princeton, Princeton UP, 1997.

Prendergast Christopher, Paris and the Nineteenth Century, Oxford (UK) et Cambridge (USA), Blackwell, 1992.

Rancière Jacques, La Nuit des prolétaires. Archives du rêve ouvrier, Fayard, 1981 et Hachette « Pluriel », 1997.

Ricoeur Paul, La Mémoire, l’histoire, l’oubli, Seuil, 2000.

Ross Novelene, Manet’s Bar at the Folies-Bergère and the Myth of Popular Illustration, Ann Arbor (Michigan), University of Michigan Research Press, 1980.

Saisselin Rémy G, The Bourgeois and the Bibelot, New Brunswick (New Jersey), Rutgers UP, 1984.

Samuels Maurice, The Spectacular Past. Popular History and the Novel in NineteenthCentury France, Ithaca et Londres, Cornell UP, 2004.

Seigel Jerrold, Bohemian Paris. Culture, Politics and the Boundaries of Bourgeois Life, 1830-1930, New York, Viking, 1986.

Sieburth Richard, « Une idéologie du lisible : le phénomène des "Physiologies" », Romantisme, no 47, 1985, p. 39-60.

Simmel Georg, Philosophie de la modernité. La femme, la ville, l’individualisme, traduction de Jean-Louis Vieillard-Baron, Payot, 1989 ; Rivages, 2005.

Stafford Barbara Maria et Terpak Frances, Devices of Wonder. From the World in a Box to Images on a Screen, Los Angeles, Getty Research Institute, 2001.

Stierle Karlheinz, La Capitale des signes. Paris et son discours, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2001, p. 123, titre abrégé dans cet ouvrage en CS. Édition originale : Der Mythos von Paris. Zeichen und Bewuβtsein der Stadt, Munich, Hanser, 1993.

Terdiman Richard, « Newspaper Culture : Institutions of Discourse ; Discourse of Institutions. » et « Counter-Images : Daumier and Le Charivari », Discourse/Counter-Discourse. The Theory and Practice of Symbolic Resistance in Nineteenth-Century France, Ithaca et Londres, Cornell UP, 1985, p. 149-197.

Tester Keith (dir.), The Flâneur, Londres et New York, Routledge, 1994.

Thérenty Marie-Ève, « La littérature panoramique ou "la galerie des glaces" », exposé en décembre 2000 pour l’équipe xixe siècle et le Groupe de recherches sur la littérature panoramique, université Denis-Diderot - Paris VII, sous la direction de José-Luis Diaz.

— Mosaïques. Être écrivain entre presse et roman, 1829-1836, Champion, 2003.

Thérenty Marie-Ève et Vaillant Alain, 1836, l’an Ide l’ère médiatique, Nouveau Monde éditions, 2001.

Thompson Patrice, « Essai des conditions du spectacle dans le Panorama et le Diorama », Romantisme, no 38, 1982, p. 47-64.

Thuillier Guy, L’imaginaire quotidien au xix e siècle, Économica, 1985.

Tillier Bertrand, George Sand chargée ou la rançon de la gloire, Du Lérot, 1993.

Virilio Paul, La Machine de vision, Galilée, 1988.

Wacquant LOÏC, « Notes de lectures », Actes de la recherche en sciences sociales, no 104, sept. 1994, p. 47-55.

Histoire des femmes, études féminines

Bard Christine, « Le dossier D/B 5 8 aux archives de la préfecture de Police de Paris », Clio, Histoire, Femmes et Sociétés, no 10, 1999, Femmes travesties : un mauvais « genre », Christine Bard et Nicole Pellegrin (dir.), p. 155-156.

Bergman-carton The Woman of Ideas in French Art, 1830-1848, New Haven et Londres, Yale UP, 1995.

Corbin Alain, Lalouette Jacqueline et Riot-Sarcey Michèle (dir.), Femmes dans la Cité, 1815-1870, Grâne, Créaphis, 1997.

Guillais-Maury Joëlle, « La grisette », Madame ou Mademoiselle ? Itinéraires de la solitude féminine, xviiie-xxe siècle, Ariette Farge et Christiane KlapishZuber (dir.), Montalba, 1984, p. 233-250.

Hoock-demarle Marie-Claire, « Le langage littéraire des femmes enquêtrices », Un fabuleux destin : Flora Tristan, Actes du premier colloque international Flora Tristan, Dijon, mai 1984, Stéphane Michaud (dir.), Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1984, p. 95-106.

Jones Jennifer, « Coquettes and Grisettes. Women Buying and Selling in Ancien Régime Paris », The Sex of Things, Victoria de Grazia et Ellen Furlough (dir.), Berkeley, University of California Press, 1996, p. 25-53.

Klejman Laurence et Rochefort Florence, L’Egalité en marche. Le féminisme sous la III’République, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques/Des femmes, 1989.

— « L’action suffragiste de Madeleine Pelletier », Madeleine Pelletier. Logique et infortunes d’un combat pour l’égalité, Christine Bard (dir.), Côté-femmes, 1992, p. 63-71.

Lelièvre Françoise et Claude, L’Histoire desfemmes publiques contée aux enfants, Seuil « Sciences sociales et sociétés », 2001.

Maignien Claude et Sowerwine Charles, Madeleine Pelletier, une féministe dans l’arène politique, Les Éditions ouvrières, 1992.

Michaud Stéphane (dir.), Un fabuleux destin : Flora Tristan, Actes du premier colloque international Flora Tristan, Dijon, mai 1984, Stéphane Michaud (dir.), Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1984.

Moscovici Claudia, Gender and Citizenship. The Dialectics of Subject-Citizenship in Nineteenth-Century French Literature and Culture, Lanham, Rowman et Littlefield, 2000.

Moses Claire Goldberg et RABINE Leslie W, Feminism, Socialism and French Romanticism, Bloomington et Indianapolis, Indiana UP, 1993.

Pelletier Madeleine, L’Éducation féministe des filles et autres textes, édition de Claude Maignien, Syros, 1978.

Perrot Michelle, « Flora Tristan, enquêtrice », Un fabuleux destin : Flora Tristan, Actes du premier colloque international Flora Tristan, Dijon, mai 1984, Stéphane Michaud (dir.), Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1984, p. 82-94.

— Femmes publiques, Les Éditions Textuel, 1997.

— Les Femmes ou les silences de l’Histoire, Flammarion, 1998.

— Mon Histoire des femmes, Seuil - France Culture, 2006.

Planté Christine (dir.), « La parole souverainement révoltante de Claire Démar », Femmes dans la cité, 1815-1871, Alain Corbin, Jacqueline Lalouette et Michèle Riot-Sarcey (dir.), Grâne, Créaphis, 1997, p. 481-494.

— (dir.), Lieux littéraires, no 7-8, 2003, Féminin/masculin. Ecritures et représentations.

Pollock Griselda, « Modernity and the Spaces of Feminity », Vision and

Difference. Feminity, Feminism and the Histories of Art, Londres et New York, Roudedge, 1988, p. 50-90.

Ripa Yannick, Les Femmes, actrices de l’Histoire. France, 1789-1945, Sedes-Campus, 1999.

Rochefort Florence, « Du droit des femmes au féminisme en Europe, 1860-1914 », Encyclopédie politique et historique des femmes, Christine Fauré (dir.), PUF, 1997, p. 551-570.

Scott Joan Wallach, La Citoyenne paradoxale. Les féministes françaises et les droits de l’homme, Albin Michel, 1998.

Thérenty Marie-Eve, « Femmes, journalisme et pensée sous la Monarchie de Juillet », Deux littéraires, no 7-8, 2003, Féminin/masculin. Écritures et représentations, Christine Planté (dir.), p. 93-112.

Veauvy Christiane et Pisano Laura (dir.), Paroles oubliées. Les femmes et la construction de l’État-nation en France et en Italie. 1789-1860, Armand Colin, 1997.

Walton Whitney, Eve’s Proud Descendants. Four Women Writers and Republican Politics in Nineteenth-Century France, Stanford, Stanford UP, 2000.

Wilson Elizabeth, « The Invisible Flâneur », New Left Review, no 191, 1992, p. 90-110.

Wolff Janet, « The Invisible Flâneuse. Women and the Literature of Modernity », Feminine Sentences. Essays on Women and Culture, Berkeley, Los Angeles et Londres, University of California Press, 1991, p. 34-50.

Études littéraires

Adrien H. M., « Processus de réécriture : un palimpseste candide de l’ivraie et de l’Himalaya dans Pérégrinations d’une paria de Flora Tristan », Dalhousie French Studies, no 45, 1998, p. 29-39.

Alquier Aline, « La grisette au xixe siècle. Une sorte de précurseur », Bulletin des Amis de George Sand, no 12 [nouvelle série], 1991, p. 4-11.

Bakhtine Mikhaïl, L’Œuvre de François Rabelais et la culture populaire au Moyen Age et sous la Renaissance, Gallimard, 1970.

— La Poétique de Dostoïevski, Seuil, 1970.

Baron Anne-Marie, Balzac cinéaste, Klincksieck « Méridiens », 1990.

— Le Fils prodige. L’inconscient de La Comédie humaine, Nathan, 1993.

— Balzac ou l’auguste mensonge, Nathan, 1998.

Bell David, Circumstances. Chance in the Literary Text, Lincoln (Nebraska) et Londres, Nebraska UP, 1993.

Bessière Jean, « Écriture du droit, fiction, représentation. Jean Rhys, Mohamed Dib, Édouard Glissant, André Brink », Littératures postcoloniales et représentations de l’ailleurs. Afrique, Caraïbe, Canada, Jean Bessière et JeanMarc Moura (dir.), Honoré Champion, 1999, p. 15 3-171.

Bougault Laurence, « Espace moderne et poéticité dans Le Spleen de Paris », Le Courrier du Centre d’études poétiques, no 212-213, octobre-mars 1996-1997, p. 5 3-86.

Bourget Jean-Loup, « Balzac et le déchiffrement des signes », L’Année balzacienne, 1977, p. 73-89.

Brix Michel, Nerval journaliste (1826-1851), Namur, Presses universitaires de Namur, 1989.

Brombert Victor, « "Le cygne" de Baudelaire : douleur, souvenir, travail », Études baudelairiennes, no 3, 1973, p. 254-261.

Butor Michel, Paris à Vol d’Archange. Improvisations sur Balzac II, La Différence « Les Essais », 1998.

Citron Pierre, La Poésie de Paris dans la littérature française de Rousseau à Baudelaire, 2 tomes, Minuit, 1961.

Cuche Denys, « La femme étrangère ou l’altérité redoublée », introduction à Flora Tristan, Nécessité de faire un bon accueil aux femmes étrangères (1835), édition de Denys Cuche, postface de Stéphane Michaud, L’Harmattan, 1988, p. 13-49.

— « Une étrange étrangère au Pérou ou le Pérou de Flora Tristan : du rêve à la réalité », dans Flora Tristan, Nécessité de faire un bon accueil aux femmes étrangères (1835), édition de Denys Cuche, postface de Stéphane Michaud, L’Harmattan, 1988, p. 87-118.

Dällenbach Lucien, La Canne de Balzac, José Corti, 1996, titre abrégé dans cet ouvrage en CB.

Doan POISSON Cam-Thi, Poétique de la mobilité. Les lieux dans Histoire de ma vie de George Sand, Amsterdam et Adanta, Rodopi, 2000.

Ezdinli Leyla, « La Canne de M. de Balzac. Parody at the Intersection of Politics and Literature », L’Esprit créateur, vol. 23, no 3, automne 1993, p. 95-103.

Frappier-Mazur Lucienne, « Représentations et sémiotique du corps dans Consuelo », Lectures de Consuelo et La Comtesse de Rudolstadt de George Sand, Michèle Hecquet et Christine Planté (dir.), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2004, p. 69-84.

Gabaude Florence, Expérience de l’espace et expression de l’identité. Femmes en voyage : Mme de Staël, Flora Tristan et Simone de Beauvoir, thèse de doctorat, Vanderbilt University (Nashville, USA), 1997.

— « Les Pérégrinations d’une paria : initiation, observation, révélation », The French Review, vol. 71, no 5, avril 1998, p. 809-819.

Gengembre Gérard, Ferragus, Éditions Bertrand-Lacoste « Parcours de lecture », 1994.

Giacchetti Claudine, Delphine de Girardin. La Muse de juillet, L’Harmattan, 2004.

Girard René, Mensonge romantique et vérité romanesque, Grasset, 1961.

Goldin Jeanne, « George Sand, lettres sur les Indiens d’Amérique », George Sand Studies vol. 14, no 1-2, automne 1995, p. 19-33.

Gould Evlyn, « George Sand’s Forgotten Bohemia », Le Siècle de George Sand, David Powell (dir.), avec l’aide de Shira Malkin, Amsterdam et Atlanta, Rodopi, 1998, p. 357-365.

Guichardet Jeannine, Balzac « archéologue » de Paris, Sedes, 1986.

— (dir.), Errances et parcours parisiens de Rutebeuf à Crevel, Publications de la Sorbonne Nouvelle, 1986.

— « La présence de Paris dans Horace : George Sand dans le sillage balzacien ? », Ville, campagne et nature dans l’œuvre de George Sand, Simone Bernard Griffiths (dir.), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2002, p. 91-104.

Guise René, « Balzac et le roman feuilleton », L’Année balzacienne, 1964, p. 283-338.

Hannoosh Mchèle, « La femme, la ville, le réalisme : fondements épistémologiques dans le Paris de Balzac », The Romanic Review, vol. 82, no 2, mars 1991, p. 127-145-

HART Kathleen R., « Rêveries des promeneuses solidaires. Flora Tristan and the French Autobiographical Tradition », French Forum, vol. 19, no 2, mai 1994, p. 133-148.

Houk Schoket Deborah, Modes of Seduction. Sexual Power in Balzac and Sand, Madison (New Jersey) et Teaneck (New Jersey), Fairleigh Dickinson UP, 2005.

Kelly Dorothy, Fictional Genders. Role and Representation in Nineteenth-Century Narrative, Lincoln et Londres, Nebraska UP, 1989.

Lassère Madeleine, Delphine de Girardin journaliste et femme de lettres au temps du romantisme, Perrin, 2003.

Leroy Claude, Le Mythe de la passante de Baudelaire à Mandiargues, PUF, 1999, titre abrégé dans cet ouvrage en MP.

Loubier Pierre, « Balzac et le flâneur », L’Année balzacienne, 3e série, no 2, 2001, p. 141-166.

Malo Henri, Une Muse et sa mère. Delphine Gay de Girardin, Éditions Émile Paul Frères, 1924.

Massol-Bedoin Chantai, « L’énigme de Ferragus : du roman “noir” au roman réaliste », L’Année balzacienne, 1987, p. 59-78.

Mccall- Saint-Saëns Anne E., « Une certaine idée de la copie : jeux de genèse pour une société de gens de lettres », Genèses du roman. Balzac et Sand, Lucienne Frappier-Mazur et Éric Bordas (dir.), Amsterdam et New York, Rodopi, 2004, p. 79-9 5.

Mclean Marie, « Flora Tristan : Pariah, Peregrina », Romance Studies, no 21, hiver-printemps 1992-1993, numéro spécial, Travellers’Tales : Literary Journeys Real and Imaginary, Brian Nelson (dir.), p. 7-13.

— « The Male/Female Messiah : Flora Tristan », The Name of the Mother. Writing Illegitimacy, Londres et New York, Roudedge, 1994, p. 106-125.

Méchoulan Eric, Le Corps imprimé. Essai sur le silence en littérature, Montréal, Éditions Balzac « L’Univers des discours », 1999.

Milner Max, On est prié de fermer les yeux, Gallimard, 1991.

Miner Margaret, « Devouring Street : Jules Janin and the Abjection of Paris », MLN [Modem Language Notes], vol. 113, no 4, septembre 1998, p. 780-811.

Mitterand Henri, « Le lieu et le sens : l’espace parisien dans Ferragus, de Balzac », La Poétique du roman, PUF, 1980, p. 189-212.

Monicat Bénédicte, « Problématique de la préface dans les récits de voyage au féminin du xix e siècle », Nineteenth-Century French Studies, no 23, automne-hiver 1994-199 5, p. 59-71.

— Itinéraires de l’écriture au féminin. Voyageuses du xixsiècle, Amsterdam et Adanta, Rodopi, 1996.

Montandon Alain, Sociopoétique de la promenade, (Centre de recherches sur les littératures modernes et contemporaines de Clermont-Ferrand), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2000.

Morgan Cheryl A.,« Les chiffons de la M(éd)use : Delphine Gay de Girardin, journaliste », Romantisme, no 85, 3e trimestre 1994, p. 57-66.

— « The Death of a Poet : Delphine Gay’s Romantic Makeover », Symposium, vol. 5 3, no 4, hiver 2000, p. 249-260.

Mozet Nicole, George Sand écrivain de romans, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot éditeur, 1997.

Naginski Isabelle Hoog, « Accidental Families : Ritual and Initiation in Horace and La Comtesse de Rudolstadt », The Romanic Review, vol. 96, no 3, 2005, p. 343-362.

Nesci Catherine, « Le pardon, la femme, l’oubli : Horace, de George Sand », George Sand Studies, vol. 20, no 1, 2001, p. 66-82.

Nord Deborah Epstein, Walking the Victorian Streets. Women, Representation and the City, Ithaca et Londres, Cornell UP, 199 5.

Oster Patricia, « Parisdiskurs au féminin. Die Frau im Blick der Stadt. Die Stadt im Blick der Frau », Werk und Diskurs. Sonderdruck aus Karlheinz Stierlezum 60. Geburtstag, Dieter Ingenschay et Helmut Pfeiffer (dir.), Munich, Wilhelm Fink Verlag, 1998, p. 201-218.

— « George Sand, une "paysanne de Paris". Stadtfahrung zwischen Idylle und Moderne », Die Stadt in der Europäischen Romantik, Gerhart von Graevenitz (dir.), Würzburg, Königshausen & Neumann, 2000, p. 195-213.

Parsons Deborah L., « Flâneur or Flâneuse. Mythologies of Modernity », New Formations, no 38, été 1999, p. 91-100.

— Streeiwalking the Metropolis. Women, the City and Modernity, Oxford (UK) et New-York, Oxford UP, 2000.

Planté Christine, « Flora Tristan, écrivain méconnu », Un fabuleux destin : Flora Tristan, Actes du premier colloque international Flora Tristan, Dijon, mai 1984, Stéphane Michaud (dir.), Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1984, p. 186-197.

— La Petite Saur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Seuil, 1989.

— (dir.), Masculin/féminin dans la poésie et les poétique s du xix e siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2002.

Pold Søren, « Panoramic Realism. An Early and Illustrative Passage from Urban Space to Media Space in Honoré de Balzac’s Parisian Novels, Ferragus and Le Père Goriot », Nineteenth-Century French Studies, vol. 29, no 1-2, automne-hiver 2000-2001, p. 47-63.

Pratt Mary Louise, Imperial Eyes. Travel Writing and Transculturation, Londres et New York, Routledge, 1992.

Rea Annabelle M., « La femme dans la ville sandienne », George Sand Studies, vol. 17, no 1-2, 1998, p. 5 5-64.

— « Babylone et Éden : ville et nature dans Isidora », Ville, campagne et nature dans l’œuvre de George Sand. Actes du colloque du Centre de recherches révolutionnaires et romantiques, Clermont-Ferrand, 23-25 nov. 2000, Simone BernardGriffiths (dir.), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2002, p. 167-181.

Redouane Najib, « La création d’un espace mythique dans Les Lettres parisiennes », Itinéraires du xix e siècle, Paul Perron, Roland Le Huenen et Stéphane Vachon (dir.), Toronto, Centre d’études romantiques JosephSablé, 1996, p. 87-101.

Reid Martine, Signer Sand. L’œuvre et le nom, Belin, 2003.

Richard Jean-Pierre, « Corps et décors balzaciens », Études sur le romantisme, Seuil, 1971, p. 5-139.

Rohrer Jaymes Anne, « Surveiller et déduire : la femme déchiffrée dans Ferragus », L’Érotique balzacienne, Lucienne Frappier-Mazur et Jean-Marie Roulin (dir.), Sedes, 2001, p. 87-95.

Sangsue Daniel, Le Récit excentrique, José Corti, 1987.

— « Vous avez dit excentrique ? », Romantisme, no 59, 1988, Marginalités, p. 41-54.

Schapira Marie-Claude, « Amable Tastu, Delphine Gay, le désenchantement au féminin », Masculin/féminin dans la poésie et les poétiques du xixe siècle, Christine Planté (dir.), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2002, p. 191-205.

Schlick Yaël Rachel, Travel, Education and the Pathways of Feminism in PostRevolutionary France, thèse de doctorat, Duke University (USA), 1993.

Starobinski Jean, Montesquieu par lui-même, Seuil, 1953.

Vercoutre Simone, « Le personnage de la grisette dans l’univers romanesque de George Sand », Bulletin des Amis de George Sand, no 12 [nouvelle série], 1991, p. 12-18.

Vierne Simone, « Les pantalons de Mme Sand », Vêtement et littérature, Frédéric Monneyron (dir.), Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2001, p. 13-38.

Waller Margaret, « A Feminist Approach : Realism and its Others : Reading Bodies in Balzac’s Le Père Goriot and Girardin’s La Canne de M. de Balzac », Approaches to Teaching Balzac’s Old Goriot, Michal Ginsburg (dir.), New York, MLA Book Publications, p. 98-108.

Wittmeier Melissa McCullough, Delphine Gay, Madame de Girardin, the Vicomte de Launay. A Unified Perspective on the July Monarchy, thèse de doctorat, Stanford University (USA), 2000.

© UGA Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site