Versión clásicaVersión móvil

Stendhal à Cosmopolis

 | 
Marie-Rose Corredor

Bibliographie sélective

Texto completo

Collectifs

Stendhal et l’Allemagne, textes réunis par V. Del. Litto et H. Harder, Paris, Nizet, 1983.

Stendhal et l’Angleterre, textes réunis par K. Mac Watters et C. W. Thompson, Liverpool University Press, 1987.

Stendhal e Milano, Actes du congrès international de 1980, Florence, Olschki, 1982.

Stendhal, Roma, L’Italia, M. Colesanti et alii, Fondazione Primoli, no 23, Rome, 1985.

Stendhal europeo, textes réunis par R. Ghigo Bezzola, Milan, Schena-Nizet, 1996.

Stendhal journaliste anglais, Ph. Berthier et P. L. Rey (ed), Paris, PSN, 2001.

Stendhal tra letteratura e Musica, actes du colloque de Martina Franca, textes réunis par G. Dotoli, Schena-Fasano, 1993.

L’Image du Nord chez Stendhal et les Romantiques, textes réunis par K. Andersson, Orebro University, 2004 et 2007.

Arrigo Beyle « romano », textes réunis par M. Colesanti, H. de Jacquelot, L. Norgi Cagiano et A. M. Scaiola, Quaderni di cultura francese, no 38, Fondazione Primoli, 2004.

Concordances par J.-J. Hamm et G. Lessard, Olms, Hildesheim, Zurich, New York, 1991, 1998, 2000, 2005.

Dictionnaire de Stendhal, Y. Ansel, Ph. Berhier, M. Nerlich (ed), Paris, Champion, 2003 ; Articles : Allemand, Anglais/anglicismes, Espagne, espagnol, espagnolisme, Grèce/grec, Latin, Langues étrangères, Russe/Russie.

Ouvrages et articles

Jules Alciatore, « Stendhal et l’étude des langues », The French Review, no 4, 1950.

Madeleine Anjubeault Simons, Sémiotisme de Stendhal, Genève, Droz, 1980.

Philippe Berthier, Stendhal et ses peintres italiens, Genève, Droz, 1980.

Antoine Berman, L’épreuve de l’étranger, Gallimard, « Tel », 1984.

Jacques Charpentreau, « Les termes anglais du Journal de Stendhal », Le Divan, Paris, no 294, 1955, p. 92-99.

Michel Crouzet, Stendhal et le langage, Gallimard, « Bibliothèque des idées », 1981.

— Stendhal et l’italianité, Paris, Corti, 1988.

Renée Denier, « L’anglomanie de Stendhal », Stendhal-club, no 55, 1977, p. 216-231.

Béatrice Didier, « Stendhal et la musique : de la biographie à l’autobiographie », dans Stendhal e Milano, op. cit., t. 2, p. 591-606.

Michel Erman, « La langue autre », dans Stendhal et l’Angleterre, op. cit., p. 357-365.

Pierre Laforgue, « Dans quelle langue La Chartreuse de Parme est-elle écrite ? », HB, no 4, 2000.

Suzel Esquier (ed), L’Âme et la Musique, Paris, Stock, 1999.

Micheline Levowitz-Treu, « Stendhal, l’anglais et le surmoi », Stendhal-club, no 99, 1983.

Albert Maquet, « Stendhal sous le charme de la lingua della minga », dans Stendhal e Milano, op. cit., t. 2, p. 263-276.

Jean-Claude Milmer, L’Amour de la langue, Paris, Gallimard, 1978.

Antony Purdy, « Stendhal et le verlan », Stendhal-club, no 110, 1987.

Kurt Ringger, « Stendhal milanese et le milanais », dans Stendhal e Milano, op. cit., p. 331-343.

— « Je pense en italien : le symbolisme de l’italien dans le discours stendhalien », dans Le Symbolisme stendhalien, textes réunis et présenté par J.-C. Rioux, ACL, Nantes, 1986, p. 51-63.

L’Âme et la page, Aran, Éditions du Grand Chêne, 1982.

Serge Serodes, « Les anglicismes de Stendhal », dans Stendhal et l’Angleterre, op. cit., p. 123-135.

— « Henri Beyle, un linguiste à Milan », dans Stendhal e Milano, op. cit., p. 345-353.

Jean-Luc Seylaz, « L’effet Cimarosa dans les romans stendhaliens », Stendhal-club, no 97, 1982, p. 40-49.

© UGA Éditions, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search