Version classiqueVersion mobile

Des rois au Prince

 | 
Ivana Savalli-Lestrade
, 
Isabelle Cogitore

Bibliographie

Collaborateurs

Texte intégral

1Michel Amandry

2Directeur du Département des monnaies, médailles et antiques de la BnF, Directeur d’études à l’École pratique des hautes études, IVe Section. Spécialiste des monnaies hellénistiques, provinciales et impériales romaines, il est l’auteur, avec A. Burnett et P. P. Ripollès, de l’ouvrage Roman Provincial Coinage (Londres-Paris, 1992).

3Silvia Barbantani

4Chercheur à l’Università Cattolica de Milan (Italie). Papyrologue, spécialiste de la littérature de cour dans l’Égypte ptolémaïque. Elle a publié FATIS NIKHFOROS. Frammenti di elegia encomiastica nell’età delle guerre galatiche : Supplementum Hellenisticum 958 et 969 (Milan, 2001).

5Laurent Capdetrey

6Maître de conférence d’Histoire grecque à l’université de Poitiers. Spécialiste de l’organisation administrative, fiscale et idéologique du royaume séleucide. Il a publié Le pouvoir séleucide, Territoire, administration, finances d’un royaume hellénistique (312-129 avant J.-C.) (Rennes, 2007).

7Andrzej Chankowski

8Maître de conférence d’Histoire grecque à l’université de Lille III. Spécialiste de l’histoire institutionnelle et culturelle des cités grecques, il prépare la publication d’un livre intitulé L’éphébie hellénistique : étude d’une institution civique dans les cités grecques des îles de la Mer Egée et de l’Asie Mineure.

9Isabelle Cogitore

10Professeur de langue et littérature latines à l’université Stendhal - Grenoble III. Ancienne élève de l’École normale supérieure et ancien membre de l’École Française de Rome, travaillant sur les points de contact entre la littérature et la politique aux débuts de l’Empire romain, elle a publié en 2002 La légitimité à l’épreuve des conspirations à l’époque julio-claudienne, BEFAR 313, Rome et prépare la publication d’une monographie sur la Libertas.

11Gabrielle Frija

12Docteur de l’École pratique des hautes études – IVe Section, ancienne élève de l’École normale supérieure. Ses recherches portent sur l’histoire des élites dirigeantes de l’Orient romain. Elle a soutenu en 2009 une thèse sur les prêtres du culte impérial dans les cités d’Asie Mineure.

13Frédéric Hurlet

14Professeur d’Histoire romaine à l’université de Nantes. Spécialiste de l’histoire institutionnelle de l’Empire romain, il est l’auteur des monographies Les collègues du prince sous Auguste et Tibère. De la légalité républicaine à la légitimité dynastique (Rome, 1997) et Le proconsul et le prince d’Auguste à Dioclétien (Bordeaux, 2006).

15John Ma

16Fellow and Tutor en histoire ancienne à Corpus Christi College, Oxford. Spécialiste de l’épigraphie grecque de l’Asie Mineure, il est l’auteur de nombreuses études sur les cités grecques et sur les interactions entre celles-ci et les rois dans le monde hellénistique. Il a publié l’ouvrage Antiochos III and the Cities of Western Asia Minor (Oxford 1999 ; tr. fr. Antiochos III et les cités de l’Asie Mineure occidentale, Paris 2004).

17Marie-Christine Marcellesi

18Professeur d’Histoire grecque à l’université de Paris IV. Numismate, ancienne élève de l’École normale supérieure. Spécialiste du monnayage civique en bronze, elle est l’auteur de Milet des Hécatomnides à la domination romaine. Pratiques monétaires et histoire de la cité du ive au iie siècle av. J.-C. (Mayence, 2004).

19Ivana Savalli-Lestrade

20Chercheur au CNRS (UMR 8210-ANHIMA, Anthropologie et histoire des mondes anciens, Paris). Épigraphiste et historienne du monde hellénistique, ancienne élève de la Scuola Normale Superiore di Pisa. Ses recherches portent sur l’entourage royal et sur la vie de cour dans les royaumes hellénistiques, sur les sociétés civiques, sur le rôle public des femmes et des reines. Elle a publié principalement l’ouvrage Les philoi royaux dans l’Asie hellénistique (Genève-Paris, 1998).

21Arnaud Suspène

22Maître de conférence d’Histoire ancienne à l’université d’Orléans. Ancien élève de l’École normale supérieure, historien et numismate, il est l’auteur d’une thèse inédite intitulée « Amici principum : un aspect d’histoire politique romaine du dernier siècle de la République aux Flaviens » (EPHE, IVe Section, 2004). Ses recherches portent sur les réseaux de sociabilité à Rome et dans les royaumes périphériques de la fin de l’époque républicaine au Haut Empire.

23Emmanuelle Rosso

24Maître de conférence d’Histoire de l’art romain, université d’Aix-Marseille I. Archéologue et historienne de l’art, ancienne élève de l’École normale supérieure et ancien membre de l’École française de Rome. Spécialiste de l’iconographie impériale, elle a notamment publié L’image de l’empereur en Gaule romaine (Paris 2006).

25Jörg Rüpke

26Professeur en Sciences religieuses attaché au Max-Weber-Kolleg de l’université d’Erfurt (Allemagne). Dans une production scientifique très riche sur la religion romaine, on retiendra, pour le sujet, les ouvrages Kalender und Öffentlichkeit : Die Geschichte der Repräsentation und religiösen Qualifikation von Zeit in Rom (Berlin, 1995) et Zeit und Fest : Eine Kulturgeschichte des Kalenders, München (Beck 2006).

27Biagio Virgilio

28Professeur d’Histoire grecque à l’université de Pise (Italie). Épigraphiste et historien du monde hellénistique, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Gli Attalidi di Pergamo, Fama, Eredità, Memoria (Pise 1993) et Lancia, diadema e porpora, il re e la regalità ellenistica (Pise 2003). Il est l’éditeur de la collection « Studi Ellenistici ».

© UGA Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search