Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Venise, un spectacle d'eau et de pierres

 | 
Laetitia Levantis

L’omniprésence de l'élément aquatique

L’intérêt environnemental et scientifique pour le paysage des lagunes et la pleine mer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1 Les voyageurs face à la réalité lagunaire

Une cité sans remparts

À Venise, les frontières respectives des deux éléments cohabitant ensemble, la terre et les eaux, dessinent les limites du corps urbain. Si l’on effectue un bref retour dans le temps, par rapport aux cités médiévales contemporaines de l’expansion architecturale et urbanistique de la Sérénissime, cette dernière possède une surprenante originalité : aucune muraille ne s’élève autour d’elle. Mis à part les uniques défenses que constituent les petits bastions de San Nicolò du Lido pour protéger, côté mer1, la principale passe territoriale, les remparts naturels de la cité ducale sont les flots. Au siècle des Lumières, les voyageurs mentionnent très souvent ce particularisme vénitien et ne cachent pas leur étonnement à la vue d’une cité dépourvue de fortifications, laquelle n’a pourtant jamais été assiégée par aucune armée. Aussi, l’abbé Richard souligne-t-il : « Depuis près de treize cents ans elle subsiste, […] sans avoir...

© UGA Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540