Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Des stratégies de réintégration : entre normes personnelles et normes scolaires

p. 179-181


Extrait

De la perspective sociolinguistique…

1Le discours dominant articule fortement réussite scolaire et maitrise de l’écrit, et formule que celui qui ne sait pas lire-écrire ne peut pas réussir un cursus scolaire, alors que celui qui sait lire-écrire a de bonnes bases pour le réussir. Dans les recherches sur l’éducation, et aussi l’apprentissage, quand la question de l’exclusion ou de l’échec scolaire est explorée relativement à celle de l’écrit scolaire, le plus souvent c’est pour mettre en évidence l’écart entre les pratiques langagières scolaires et les pratiques langagières ordinaires et/ou non scolaires. Ainsi, selon la perspective sociolinguistique, le constat est régulièrement établi que c’est cet écart qui est à l’origine de l’échec scolaire et de l’exclusion de certains élèves, plus particulièrement ceux issus de milieux sociaux et/ou culturels qui n’usent pas du langage selon les mêmes modalités que l’école (voir, par exemple : Charlot, Bautier & Rochex, 1992 ; Lah

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.