Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Bibliographie générale

p. 181-191


Texte intégral

Des DOI sont automatiquement ajoutés aux références bibliographiques par Bilbo, l’outil d’annotation bibliographique d’OpenEdition. Ces références bibliographiques peuvent être téléchargées dans les formats APA, Chicago et MLA.

La présente bibliographie ne prétend nullement être exhaustive. Elle signale des travaux plutôt récents sur différents aspects du « mythe antonin » en s’efforçant d’intégrer les perspectives littéraires, hagiographiques, artistiques et historiques susceptibles de mieux éclairer le personnage d’Antoine.

Sources

Antiquité tardive

Athanase, Vie d’Antoine, introduction, texte critique, traduction, notes et index par G.J.M. Bartelink, Paris, Cerf (Sources chrétiennes), 1994.

Athanase, Antoine le Grand, Père des moines : sa vie par Saint Athanase, traduit par B. Lavaud et présentée par A. de Vogüé, Paris, Cerf (Foi vivante), 1989.

Jérôme (saint), Vivre au désert : Vies de Paul, Malchus, Hilarion 375-390, Grenoble, Jérôme Millon, 1992.

Moyen Âge

Jacques de Voragine, Legenda aurea, éd. Th. Graesse, Breslau, 1890 (traduction française : La Légende dorée, Paris, Garnier-Flammarion, 2 vol., 1967).

Morawski J. (Sous la dir. de), La Légende de saint Antoine ermite (histoire, poésie, art, folklore). Avec une vie inconnue de saint Antoine en vers français du XIVe siècle, Pöznan, 1939 (Vie dite de saint Antoine en Viennois).

Nooderloos P., « Le modèle latin de la vie brève de saint Antoine en français », Revue bénédictine, 72, 1962, p. 138-149 (Vie anonyme).

Voiages que saint Antoine fist en la terre d’Outremer, dans A. Tobler et Molinier (éd.), Itinera Hierosolymitana et descriptiones terrae sanctae, Genève, 1879, t. 1, p. 383-391.

Boland P. (sous la dir. de), La Vie saint Antonne, Liège, 1979, mémoire dactylographié (traduction française de la traduction latine d’Evagre d’Antioche).

10.1093/jts/37.2.353 :

Patristique grecque (Études sur le texte d’Athanase et ses traductions)

10.1163/156852577X00932 :

Alexandre M., « A propos du récit de la mort d’Antoine (Athanase, Vie d’Antoine, P.G. 26, 968-974, § 89-93). L’heure de la mort dans la littérature monastique », Le Temps chrétien de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge : IIIe-ΧIIIe siècle (colloque du CNRS), Paris, Éditions du CNRS, 1984, p. 263-282.

Barnard L.W., « The date of St Athanasius’ Vita Antonii », Vigiliae Christianae, 28, 1974, p. 169-175.

Barnes T.D., « Angel of light or mystic initiate ? The problem of the Life of Antony », Journal of Theological Studies, 37, 1986, p. 353-368.

Bartelink G.J.M., « Grécismes lexicologiques et syntaxiques dans les traductions latines du IVe siècle de la Vita Antonii d’Athanase », Mnemosyne, 30, 1977, p. 388-422.

— « Einige Bemerkungen über Evagrius von Antochien Übersetzung der Vita Antonii » (Quelques observations sur la traduction de la V. A. par Evagre d’Antioche), Revue bénédictine, 82, 1972, p. 98-105.

— « Die literarische Gattung der Vita Antonii. Struktur und Motive » (Le genre littéraire de la V. A. Structure et motifs), Vigiliae Christianae, 36, 1982, p. 38-62.

— « Die älteste lateinische Übersetzung der Vita Antonii des Athanasius im Lichte der Lesearten einiger griechischer Handschriften » (La plus ancienne traduction de la V. Α. d’Athanase éclairée par les leçons de quelques manuscrits grecs), Revue d’histoire des textes, 11, 1981, p. 397-413.

— « Echos ans Platons Phaedon in der Vita Antonii ? », Mnemosyne, 37, 1984, p. 145-147.

Bauer J.B., « In der Wuste sterben. Ein verkanntes Wort des hl. Antonius » (Mourir dans le désert : une parole mal comprise de saint Antoine), Erbe und Auftrag, 66, 1990, p. 148-150.

Baumeister T., « Vorchristliche Bestattungssitten und die Entstehung des Martyrkultes in Ägypten » (Coutumes funéraires préchrétiennes et origine du culte des martyrs en Égypte), Römische Quartalschrift für christliche Altertumskunde, 69, 1974, p. 1-7.

Bellet P., « Nou testimoni de les lletres de sant Antoni (Cambridge, University Lib. Add. 1876. 2), Studia monastica, 31, 1989, p. 251-257.

10.2307/1583854 :

Bianco M.G., « Gli intenti del traduttore anonimo della Vita Antonii di Atanasio e le sue doti letterarie », Studi storico religiosi anc religioni e civilta, 5, 1981, p. 223-250 et 337-338.

Blake More J., « Anthony’s conversion experience : a psychodynamic perspective », The American Benedictine Review, 39, 1988, p. 287-303.

Brague R., « L’image et l’acédie. Remarques sur le premier Apophtegme », Revue thomiste, 85, 1985, p. 197-228.

Brennan Β., « Athanasius’ Vita Antonii. A sociological interpretation », Vigiliae Christianae, 39, 1985, p. 209-227.

Browne G.M., « Coptico-Graeca. The sahidic version of St Athanasius’ Vita Antonii », Greek and Roman Byzantine Studies, 12, 1971, p. 59-64.

Couilleau G., « La liberté d’Antoine », Commandements du Seigneur et libération évangélique (colloque monastique de Saint-Anselme), Rome, 1977, p. 13-46.

Criscuolo R., « L’epitome inedita, fatta da Melezio Monaco, della Vita S. Antonii eremitae scritta da Atanasio », Bolletino della badia greca di Grottaferrata, 25, 1971, p. 81-98.

Evdokimov M., « L’image du diable chez saint Antoine, Bernanos et Dostoïevski », Les Cahiers de l’Herne, 24, 1973, p. 296-308.

Francis J.A., « Pagan and christian philosophy in Athanasius’ Vita Antonii », The American Benedictine Review, 32, 1981, p. 100-113.

10.1093/jts/39.2.504 :

Leloir L., « Premiers renseignements sur la Vie d’Antoine en éthiopien », Antidoron : Hommage à Maurits Geerard, Bruxelles, 1984, p. 9-11.

— « Le prophétisme ecclésial d’Antoine », After Chalcedon, Studies in Theology and Church History offered to Pr Albert van Roey for his Seventieth Birthday, Louvain, 1985, p. 217-231.

Lorenz R., « Die griechische Vita Antonii des Athanasius und ihre syrische Fassung. Bemerkungen zu einer These von R. Draguet » (La vie grecque d’Antoine et sa forme syrienne. Observations sur une thèse de R.D.), Zeitschrift für Kirchengeschichte, 100, 1989, p. 77-84.

10.1163/156852784X00031 :

Louth Α., « St Athanasius and the Greek Life of Antony », Journal of Theological Studies, 39, 1988, p. 504-509.

Miquel P., « Le diable dans les Vies des saints moines », Collectanea Cisterciensia, 49, 1987, p. 246-259.

Myszor W., « Antonius-Briefe und Nag-Hammadi-Texte », Jahrbuch für Antike und Christentum, 32, 1989, p. 72-88.

Newbold R.F., « Personality structure and response to adversity in early Christian hagiography », Numen, 31, 1984, p. 199-215.

Peterson R.M., « The gift of discerning spirits in the Vita Antonii 16-44 », Studia Patristica, 17, 1982, p. 523-527.

Roldanus J., « Die Vita Antonii als Spiegel der Theologie des Athanasius und ihr Weiterwirken bis ins 5. Jahrhundert » (La V. A. comme miroir de la théologie et son influence jusqu’au Ve siècle), Theologie und Philosophie, 58, 1983, p. 194-216.

Rubenson S., « Der vierte Antoniusbrief und die Frage nach der Echtheit und Originalsprache der Antoniusbriefe » (La quatrième lettre d’Antoine. La question de l’authenticité et de la langue originale des Lettres d’Antoine), Oriens Christianus, 73, 1989, p. 97-128.

10.1515/9783110873481 :

— « The arabic version of Antony’s Letters », Deuxième congrès international d’études arabes chrétiennes, 226, 1986, p. 19-29.

Santos Otero A. de, « Die altslavische Überlieferung der Vita Antonii des Athanasius » (La tradition de la V A. d’Athanase en vieux slave), Zeitschrift für Kirchengeschichte, 90, 1979, p. 242-252.

Schneemelcher W., « Das Kreuz Christi und die Dämonen. Bemerkungen zur Vita Antonii des Athanasius » (La croix du Christ et les démons. Remarques sur la V A. d’Athanase), Pietas. Festschrift für Bernhard Kotting, Jahrbuch für Antike und Christentum, 8, 1980, p. 381-392.

Tetz M., « Athanasius und die Vita Antonii. Literarische und theologische Relationen » (Athanase et la V. A. Relations littéraires et théologiques), Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche, 73, 1982, p. 1-30.

Van Loveren A.E.D., « Once again : “The monk and the martyr”. St Anthony and St Macrina », Studia Patristica, 17, 1982, p. 528-538.

Vogüé A. de, « Avoir la mort devant les yeux chaque jour comme un événement imminent », Collectanea Cisterciensia, 48, 1986, p. 267-278.

— « Trois expressions du Maître et de Benoît éclairées par Augustin, la Vita Antonii et d’autres textes », Studia Monastica, 26, 1984, p. 205-214.

Histoire du monachisme antonin

Baumeister T., « Die Mentalität des frühen ägyptischen Mönchtums », Zeitschrift für Kirchengeschichte, 88, 1977, p. 145-160.

Bunge G., « “Priez sans cesse” : aux origines de la prière hésychaste », Studia Monastica, 30, 1988, p. 7-16.

10.3406/rhr.1973.10015 :

Couilleau G., « L’alliance aux origines du monachisme égyptien », Collectanea Cisterciensia, 39, 1977, p. 170-193.

Darodes G., Statuts de l’hôpital des démembrés de Saint-Antoine : recueil de textes latins et français sur l’hôpital de Saint-Antoine du XIIe au XVIe siècle, Saint-Antoine-l’Abbaye, 1991.

Desprez V., « Saint Antoine et les débuts de l’anachorèse », Lettre de Ligugé, 237, 1986, p. 23-36 ; 238, 1986, p. 10-38 (traduction anglaise dans American Benedictine Review, 43, 1992, p. 66-81 et p. 141-172).

Experton I. et Mocellin G., Saint Antoine et l’ordre des Antonins des origines au XVIe siècle (catalogue de l’exposition de 1991), Saint-Antoine-l’Abbaye, Musée départemental, 1991.

Festugiere A.J., « Tragédie et tombes sacrées », Revue de l’histoire des religions, 184, 1973, p. 3-24.

10.1177/002114008605200405 :

Georgantis N., Le Monachisme oriental orthodoxe : sa dimension sociale et son rayonnement spirituel dans l’Église (des origines au Xe siècle), thèse de théologie catholique, Strasbourg, 1983.

Leclerc P. et Duval Y.M., « Antoine et Paul : métamorphose d’un héros dans Jérôme entre l’Occident et l’Orient », Paris, Études augustiniennes, 1988, p. 257-265.

Leloir J., « Anges et démons chez les Pères du désert », Anges et démons, Louvain-la-neuve, Centre d’histoire des religions, 1989, p. 313-335.

— Les Pères du désert et saint Benoît : un apophtegme d’Antoine, Nouvelle Revue théologique, 102, 1980, p. 197-226.

Luibhead C., « Antony and the renunciation of society », Irish Theological Quarterly, 52, 1986, p. 304-314.

Meinardus O.F.A., « Die christlichen Zeugnisse in Qimn Al’-Arus », Ostkirchliche Studien, 35, 1986, p. 180-182.

Mischlewski Α., Un Ordre hospitalier au Moyen Âge : les chanoines réguliers de Saint-Antoine-en-Viennois, Grenoble, PUG, 1995.

Quarre P., « L’église abbatiale de Saint-Antoine-en-Viennois », Congrès archéologique de France, 130e session, 1972, Paris, Société d’archéologie et musée des monuments français, 1974, p. 411-427.

Rovinski J., « Les Antonins dans le comté de Nice », Recherches régionales.
Côte d’Azur et contrées limitrophes, 24, 1983, p. 187-201.

— « Saint Antoine et les moines du désert », Dossiers Histoire et Archéologie, 133, 1988 (numéro spécial).

Smith M., The Way the Mystics : the Early Christian Mystics and the Rise of the Sufis, Londres, 1931 (réédition 1976).

Solignac Α., « Pauvreté chrétienne. II. Pères de l’Église et moines des origines », Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique, vol. 12, 1983, p. 634-647.

Suso Frank K., « Vita apostolica als Lebensnorm in der alten Kirchen », Internationale Katholische Zeitschrift, 8, 1979, p. 106-120.

Van Parys M., « Der heilige Benedikt und die Wüstenväter », Erbe und Auftrag, 62, 1986, p. 332-345.

Vogüé A. de, « La pauvreté dans le monachisme occidental du IVe au VIIIe siècle », Collectanea Cisterciensia, 46, 1984, p. 177-185.

— « Les critères du discernement des vocations dans la tradition monastique ancienne », Collectanea Cisterciensia, 51, 1989, p. 109-126.

— Histoire littéraire du mouvement monastique dans l’antiquité, Paris, Cerf, 1991.

Ware κ., « The spiritual father in orthodox Christianity », Cross Currents, 24, 1974.p. 296-320.

Zanetti U. et Rubenson S., « Les Lettres de saint Antoine et la naissance du monachisme », Nouvelle Revue théologique, 113, 1991, p. 87-93.

Hagiographie et folklore

Alturo Perucho J., « Un nou testimoni de la versio catalana medieval de la Vita sancti Antoni », Estudis de llengua i literatura catalanes, 18, 1989, p. 183-203.

Aregui et Azpeitia G., « Croyances et rites en pays basque à l’occasion de la fête de saint Antoine abbé », Bulletin de la société de mythologie française, 168-169, 1993, p. 57-61.

Blasquez Redondo J. M., « El diablo en la vida de los fundadores del monacato en el Bajo Imperio S. Antonio, S. Martin de Tours e Hilarion de Gaza, Estudios de historia medieval, Valladolid, Université de V., p. 51-65.

Bouche J. H., « El culto al arbol o la exaltacion de la vida », Boletin de la sociedad castellonense de cultura castellon de la Plana, 1983, p. 9-19.

10.3406/rural.1987.3189 :

Bridges M., « Anglo-Saxon translation and transformation of the anglo-latin Vita : the example of Guthlac », Études de lettres (Lausanne), 2, 1979, p. 9-22.

Chaumartin H., Le Mal des ardents, Vienne, 1946.

Ciccarese M. P., « Osservazioni sulle fonti e i modelli della Vita Guthlaci di Felice », Studi Storico Religiosi anc Religioni e Civilta Roma, 6, 1982, p. 135-142.

Coussée B., Sacré Carnaval, Lille, chez l’auteur 1989, p. 63-68.

Deive C. E., « Cromolitografias y correspondencias entre los loa y los sangos catolicos en el vodu dominicano », Boletin del Museo del hombre dominicano, 4, 1974, p. 20-62.

Fabre-Vassas C., « Du cochon pour les morts », Études rurales, 105-106, 1987, p. 181-212.

Farrar R.S., « Structure and function in representative old English saints’lives », Neophilologus, 57, 1973, p. 83-93.

Ferrand H., « La Saint-Antoine à Fayl-Billot. C’était en 1900 », Cahiers Haut-Marnais, 118, 1974, p. 127-137.

Gagnan D., « François au livre de la nature. 5. Le Prophète », Etudes franciscaines, 23, 1973, p. 83-116.

Griseri A. et Piccat M., « Le vie dei pellegrinaggi e il segno degli Antoniani », Dal Piemonte all’Europa, Turin, Deputazione subalpina di storia patria, 1988, p. 43-74.

Jaquot L., « Le pain de saint Antoine », Revue des traditions populaires, 1912, p. 566.

Keenan H.T., « Satan speaks in sparks : Christ and Satan and the Life of St Antony », Notes and Queries, 21, 1974, p. 283-284.

Ladame J., Les Saints de la piété populaire, Paris, Editions SOS, 1985.

Mischlewski Α., « Der Heilige und das Schwein. Über den Umgang und Heilige in Antike und Christentum », Innsbrucker historische Studien, 10-11, 1988, p. 391-394.

— « Die Antoniusreliquien in Arles : eine heute noch wirksame Fälschung des 15. Jahrhundert », Fälschungen im Mittelalter, Hanovre, Hahn, 1988, p. 417-431.

Paolella Α., « I livelli narrativi nella novella di Rustico ed Alibech romita del Decameron », Revue romane, 13, 1978, p. 189-205.

Paravy P., « Le pèlerinage à Saint-Antoine », Provence historique, 41, 1991, p. 475-484.

Philippart G., « La Vie de saint Antoine ermite par Jean de Mailly », Analecta bollandiana, 106, 1988, p. 112.

Riviere-Sestier, « Légendes et pèlerinages du temps jadis : l’abbaye de Saint-Antoine en Dauphiné », Procès-verbaux mensuels de la Société dauphinoise d’archéologie, n° 380-382, 1968.

Rovinski (J.), « Une affection mutilante : le mal des ardents, de la maladie aux mythes », Rasp, 6, 1986, p. 65-85.

Valcarcel (V.), « Portenta vocum o voces horridae en la hagiografia latina », Helmantica Salamanca, 35, 1984, p. 407-424.

Van Gennep (Α.), « Le culte populaire de saint Antoine, ermite, en Savoie », Actes du Congrès international de l’histoire des religions, Paris, Protat, 1923, p. 132-165 repris dans Culte populaire des saints en Savoie, Paris, Maisonneuve et Larose (Archives d’ethnologie française), 1973, p. 33-59.

Saint Antoine dans l’art

Ahrens D., « Phasen der Hieronymus-Bosch-Nachfolge im Museum Simeonstift zu Trier », Kurtrierisches Jahrbuch, 27, 1987, p. 225-230.

Barbe N.B., « Introduction à l’étude des tentations de saint Antoine », Revue de la Bibliothèque nationale de France, 4, hiver 1994, p. 10-15.

Bergman M., Hieronymus Bosch and Alchemy : a Study on the St. Anthony Triptych, Stockholm, Almqvist and Wiksell (Stockholm studies in history of art), 1980, 139 pages.

10.1080/00043249.1984.10792533 :

Bouza Alvarez J.L., « Iconografia de la imagineria popular en la Galicia del ultimo tercio del siglo XVIII, Cuadernos de estudios gallegos, 28, 1973, p. 339-344.

Brunel P., Guyaux Α., Heck C. (éd.), J.K Huysmans : les Grünewald du Musée de Colmar : des Primitifs au Retable d’Issenheim, Paris, Hermann, 1988.

Buchrucker A.E., « Anmerkungen zur theologischen und symbolischen Deutung des Issenheimer Altar », Munster, 42, 1989, p. 50-53 et 127-130.

Chailley J., « Musique et peinture : de la Flûte enchantée à Jérôme Bosch », Académie des Beaux-Arts, 1974-1975, p. 131-145.

Chatelet Α., « Unité ou diversité du thème du retable d’Issenheim », Cahiers alsaciens d’archéologie, d’art et d’histoire, 19, 1975, p. 60-68.

Dal Canton G., « Redon e la melanconia », Artibus et Historiae, 14, 1986, p. 125-152.

Dixon L.S., « Bosch’s St Anthony triptych. An apothecary’s apotheosis, Art Journal, 44, 1984, p. 119-131.

Ficher C., « The young Fra Bartolommeo and the Temptation of St Antony », Festschrift to Erik Fischer : European Drawings from six Centuries, Copenhague, Royal Museum of Fine Arts, 1990, p. 315-340.

Francis A.F., Hieronymus Bosch : the Temptation of Saint Anthony, New York, Smithtown, 1981, 61 pages.

10.1080/00043079.1974.10789936 :

Gorceix P., « Tentations, visions et dissonances dans les Serres Chaudes », Annales de la Fondation Maeterlinck, 26, 1980, p. 89-100.

Grzybkowska T., « The Temptation of St Anthony : a manieristic Flemish painting », Biuletyn Historii Sztuki Warzawa, 45, 1983, p. 311-316.

Gryglewicz T., « La Tentation de Witkacy », Polish Art Studies, 9, 1988, p. 183-193.

Haddad M., « Isabey, Flaubert et la Tentation de saint Antoine dans la peinture française du XIXe siècle, Revue du Louvre et des Musées de France, 39, 1989, p. 253-261.

Hofstatter H.H., « Heilige und Nothelfer. Antonius der Einsiedler », Das Münster, 39, 1986, p. 247-50.

— « Antonius der Einsiedler », Das Münster, 39, 1986, p. 337-340.

Jacobsen M.A., « Savoldo and northern Art », The Art Bulletin, 56, 1974, p. 530-534.

Kolba J.H., « Der Nyari-Kelch », Acta Archaeologica Academiae Scientiarum Hungaricae Budapest, 32, 1980, p. 373-402.

Lacarra Ducay M.C., « Huella de Martin Schongauer en los primitivos aragonenses », Archivo Espagnol de Arte Madrid, 207, 1979, p. 347-350.

Lapostolle C., « Image du désordre et ordre de l’image. Ordres du désert et aire de l’ordre », Médiévales, 4, 1983, p. 37-61.

Lautier C., « Un peintre de la vie de saint Antoine à la cathédrale de Chartres », Corpus Vitrearum, Berne, Haupt, 1991, p. 58-61.

Lievers de Waegh M.L., « Les tentations de Saint Antoine de Jérôme Bosch au Musée de Lisbonne : étapes de l’élaboration d’un chef-d’œuvre », Bulletin de l’Institut royal du patrimoine artistique, 14, 1973, p. 152-175.

10.3406/cafon.1983.1278 :

Loose G., « Zur Thematisierung der Pest in den Wandmalereien des Tessin von 1440 bis 1520 », Unsere Kunstdenkmäler, 39, 1988, p. 81-92.

Mateo Gomez I., « Precision iconografica sobre las Tentaciones de San Antonio, de Patinir y Metsys », Boletin del Museo del Prado, 6, 1985, p. 78-82.

— « Apostillas iconograficas al Bosco y Rodrigo Aleman », ibid., p. 129-133.

Massing J.M., « Schongauer’s Tribulations of St Anthony. Its iconography and influence on German Art », Print Quarterly, 1, 1984, p. 221-236.

— « Étude iconographique de l’agression de saint Antoine de Grünewald », Cahiers alsaciens d’archéologie, d’art et d’histoire, 19, 1975, p. 105-126.

Moerman A.A., « Willem Linnig Jr (1842-1890) et sa Tentation de saint Antoine » (article en néerlandais), Bulletin des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, 20, 1971, p. 67-84.

Préaud M., « Saturne, Satan, Wotan et saint Antoine ermite », Les Cahiers de Fontenay, 33, 1983, 81-102.

Ryder P.F., « Note on stone monuments at Royston near Richmond », The Yorkshire Archaeological Journal, 58, 1986, p. 31-36.

Salomonson J.W., « Dominicus Van Wijnen. Ein interessanter Eizelganger unter den niederlandischen Malern des späten 17. Jahrhunderts », Niederdeutsche Beiträge zur Kunstgeschichte, 24, 1985, p. 105-170.

Seznec J., « Odilon Redon and Literature », French 19th Century Painting (Symposium de Manchester, 1969), Manchester, 1972, p. 280-298.

Smith C., « The cross in Penmon Deer Park : excavations during its removal to the priory church in January 1977 », Anglesey Antiquarian Society, 1980, p. 101-110.

Szilagyi Α., « Beitrag zur Ikonographie zweier Einsiedlermönche, des hl. Antonius und des hl. Paulus. Bemerkungen zur Gold-Schmiedewerkstätten ungarischer Klöster im späten Mittelalter », Acta Historiae Artium Budapest, 24, 1978, p. 215-218.

Tabucchi Α., Porfirio J.L., La Tentation de saint Antoine, Paris, Adam Biro, 1989.

— As tentacoes : um pintor Hieronymus Bosch, um escritor Antonio Tabucchi, Lisbonne, Quetzal, 1989.

Ternois D., « Les dessins de Callot pour la première Tentation de saint Antoine », Mélanges de l’École française de Rome (Moyen Âge et Temps Modernes), 94, 1982, p. 949-964.

Timm W., « Notizen zur Grafik Lucas Cranachs », Lucas Cranach (Colloquium Wittenberg 1972), Wittenberg, 1973, p. 92-94.

10.3406/caief.1979.1182 :

Tristan F., Les Tentations, Paris, Balland, 1981.

Unverfehrt G., « Zwei Gemälde der Bosch-Nachfolge aus dem Museum Narodowe zu Warschau », Bulletin du Musée national de Varsovie, 19, 1978, p. 51-73.

Valdivieso Ε., « Una pintura de Jean Brueghel de Velours en el Museo de la Pasion de Valladolid », Boletin del Seminario de Estudios de arte y arqueologia Valladolid, 47, 1981, p. 487-488.

Wertheim Aymes C.A., The Pictorial Language of Hieronymus Bosch Represented in a Study of two Pictures : the Prodigal Son and the Temptations of St Anthony, Horshan, 1975, 124 p.

Saint Antoine en littérature

Anzalone J., « Temptations of excess : Jean de Boscheres, Alastair and Flaubert, Bulletin du bibliophile, 1, 1989, p. 119-135.

Bart B.F., « Flaubert et le légendaire », Revue d’histoire littéraire de la France, 81, 1981, p. 609-620.

Bem J., « La fonction des bêtes dans La Tentation de saint Antoine », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 31, 1979, p. 35-44.

— Désir et savoir dans l’œuvre de Flaubert. Étude de la Tentation de saint Antoine, Lille, Atelier de reproduction des thèses, 1977.

Blumenfeld-Kosinski R., « La structure dynamique de La Tentation de saint Antoine, The Romanic Review, 74, 1983, p. 46-53.

Bowman F.P., « Flaubert dans l’intertexte des discours sur le mythe », Revue des lettres modernes, 777-781, 1986, p. 5-57.

10.3366/nfs.1981-2.002 :

— « Symbole et désymbolisation », Romantisme, 15, 1985, p. 53-60.

— « Flaubert et le syncrétisme religieux », Revue d’histoire littéraire de la France, 81, 1981, p. 621-636.

Frongia M.L., « Rapporti fra Redon e Flaubert : il dio caldeo Oannes », Ricerche di storia dell’arte, 13-4, 1981, p. 119-130.

Gothot Mersch (C), « Flaubert, Nerval, Nodier et la Reine de Saba », Revue des lettres modernes, 777-81, 1986, p. 125-160.

Griffin R., « The myth of Flaubert’s ritual », Stanford French Review, 12, 1988, p. 287-303.

10.3406/roman.1987.4863 :

Helein-Koss S., « Le risible dans La Tentation de saint Antoine », Romantisme, 21, 1991, p. 65-71.

Koskimies R., « Le voyage dans l’espace dans La Tentation de saint Antoine », Neuphilologische Mitteilungen, 73, 1972, p. 153-161.

10.3406/caief.1971.991 :

Lilley L.A., « La Tentation de Saint Antoine de Flaubert : Hilarion, la clef du mystère », Nottingham French Studies, 20, 1981, 9-24.

10.1484/J.LLR.4.00773 :

Neefs J., « L’exposition littéraire des religions (La Tentation de saint Antoine, 1874) », Revue d’Histoire littéraire de la France, 81, 1981, p. 637-647.

10.3406/roman.1977.5070 :

Olds M.C., « Hallucination and point of view in La Tentation de saint Antoine », A Man for all Seasons : a Volume of Hommage Studies in Honor of Benjamin F. Bart, Nineteenth-Century French Studies, 17, 1989, p. 170-185.

Retat L. et Masson B. (sous la dir. de), « Flaubert, Renan et l’interrogation des religions » Gustave Flaubert 3 : mythes et religions, Revue des lettres modernes, 865-872, 1988, p. 5-34.

Seginger G. et Masson Β., « L’ontologie flaubertienne : une naturalisation du sentiment religieux » Gustave Flaubert 3 : mythes et religions, Revue des lettres modernes, 865-872, 1988, p. 63-85.

Seginger G., « L’artiste, le saint : les tentations de saint Antoine », Romantisme, 17, 1987, p. 79-90.

— « Le mysticisme dans La Tentation de saint Antoine de Flaubert : la relation sujet-objet », Archives des lettres modernes, 215, 1984, p. 3-79.

Sonnenfeld Α., « La Tentation de Flaubert », Cahiers de l’association internationale des études françaises, 23, 1971, p. 311-326.

Thomas Y., « Luxe et désert dans La Tentation de saint Antoine », Les lettres romanes, 44, 1990, p. 181-192.

Vade Y., « Le sphinx et la chimère », Romantisme, 16, 1977, p. 71-81.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.