Version classiqueVersion mobile

Étude grammaticale et stylistique de textes de langue française

 | 
Marie-Madeleine Bertucci

Chapitre 3

Alfred de Musset, On ne badine pas avec l’amour. Proverbe, 1834

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On ne badine pas avec l’amour paraît le 1er juillet 1834 dans la Revue des Deux Mondes moins d’un an après Fantasio (Van Tieghem, 1969, p. 78), avec Proverbe pour sous-titre. Il n’existe pas de « version scénique de la pièce » qui n’a jamais été jouée du vivant de Musset (Florenne, 1964, p. 495). Mis à la mode au xviiie siècle et illustré notamment par Carmontelle1, toujours très en vogue au xixe, le proverbe est un genre dramatique mondain basé sur une intrigue sentimentale légère, une comédie de salon en un acte, « comportant une intrigue réduite et peu de personnages » (ibid.). Le proverbe est « destiné à être non seulement lu mais joué dans un salon, de manière plutôt improvisée » (Danan & Ryngaert, 1997, p. 59). De ce fait, il est « minorisé par les théoriciens du théâtre » (Ponzetto, 2017). Or l’indétermination de ses contraintes génériques confère au proverbe une grande plasticité et offre aux auteurs une grande liberté d’expérimentation et de création (ibid.). La forme a été...

© UGA Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search