Version classiqueVersion mobile

Étude grammaticale et stylistique de textes de langue française

 | 
Marie-Madeleine Bertucci

Chapitre 2

Voltaire, Relation de la maladie, de la confession, de la mort et de l’apparition du jésuite Berthier avec la relation du voyage de frère Garassise, et ce qui s’ensuit, en attendant ce qui s’ensuivra, 1759

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Relation de la maladie du jésuite Berthier paraît d’abord sous la forme d’un opuscule en novembre 1759, puis sera rééditée à deux reprises en 1760 et 1761. Elle est la réplique de Voltaire à la « suspension de l’Encyclopédie1 » (Van den Heuvel, 2008, p. 1447) dont les jésuites furent les artisans et signe la fin de leurs relations marquées depuis plusieurs années par de fortes tensions résultant des attaques récurrentes de ces derniers, et en particulier de Guillaume François Berthier2 contre plusieurs œuvres de Voltaire, dont le Panégyrique de Louis XV et l’Essai sur l’histoire générale (ibid.). La Relation de la maladie du jésuite Berthier est un pamphlet et une arme dans le combat que mène Voltaire contre ses adversaires politiques qu’il tourne en dérision dans la représentation facétieuse de leurs faits et gestes, initiée dès le titre sommaire (Condat, 1986, p. 31), prolongée par les effets d’attente et de suspense liés au procédé de l’énigme (ibid., p. 30), amplifiée enfin p...

© UGA Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search