Version classiqueVersion mobile

Étude grammaticale et stylistique de textes de langue française

 | 
Marie-Madeleine Bertucci

Chapitre 1

Agrippa d’Aubigné, Les Tragiques, Livre Premier, « Misères », v. 1-34, 1616

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Publiés en 1616 mais commencés en 1577 (Lestringant, 1986, p. 7), les Tragiques s’inscrivent à l’articulation du xvie et du xviie siècle et, par de nombreux traits, ils demeurent une œuvre du xvie siècle, notamment au plan linguistique. Si on le considère du point de vue de la variation diachronique, l’état de langue archaïsant du texte met en évidence le processus de changement linguistique et les dernières phases de la transition entre l’ancien français et le français moderne. Pétri de culture savante, le texte fait la synthèse de plusieurs traditions dans une démarche d’intertextualité. En effet, s’il est nourri de références bibliques, inspiré par les poètes satiriques latins, composé selon les règles de la rhétorique classique, on y décèle également l’influence de la modernité, incarnée par les poètes de la Pléiade, et en particulier par Ronsard. Enfin, les Tragiques constituent un exemple de poésie militante, qui offre au lecteur un éclairage sur la période historique troublée...

© UGA Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search