Version classiqueVersion mobile

La littérature de jeunesse en classe de langue

 | 
Christèle Maizonniaux

Chapitre I

Quelques bonnes raisons d’intégrer la littérature pour la jeunesse dans l’enseignement des langues

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Isabelle Nières-Chevrel (2017) souligne, dans un article très récent, que la littérature de jeunesse « reste encore très largement perçue aujourd’hui par la culture lettrée (dans et hors de l’université) comme une sous-littérature : des livres certes ; mais une littérature, pas certain ! ». Cette citation, en référence avec le contexte universitaire français, n’est pas sans rappeler certaines de nos rencontres et discussions vécues hors de France, auprès d’enseignants de divers horizons, en poste à l’université ou dans le secondaire et dont le français est la langue maternelle ou non. L’album contemporain est certainement encore méconnu et nombre de réticences et d’idées reçues sur la littérature pour la jeunesse sont bien présentes. Celle-ci ne représenterait pas les usages linguistiques d’aujourd’hui, son contenu serait superficiel et ne serait pas en adéquation avec les intérêts académiques ou pratiques des élèves du secondaire ou des étudiants. Son introduction serait rendue dif...

© UGA Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search