Version classiqueVersion mobile

Sociolinguistique des pratiques langagières de jeunes

 | 
Cyril Trimaille
, 
Christophe Pereira
, 
Karima Ziamari
, 
et al.

Chapitre 2. La construction socio-langagière du genre :
jeunes hommes libyens, jeunes femmes marocaines et rapport à la masculinité

Claudine Moïse, Christophe Pereira, Ángeles Vicente et Karima Ziamari

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les études de genre, dans la mouvance des réflexions nord-américaines des années 1990-2000, ne se réduisent plus aujourd’hui à questionner le féminin mais à revoir la construction sexuée d’un point de vue de la diversité sociale et humaine (Butler, 1990). Elles ne se limitent plus ainsi à une répartition femme / homme mais interrogent aussi, par là même, le masculin, redéfinissent les gay and lesbian studies et se déclinent autour des queer qui font éclater les assignations identitaires attendues pour circonscrire des formes hybrides d’identités genrées, dysphories, transgenres, intersexes… Si les études de genre sont portées avant tout par l’histoire, la sociologie et la philosophie, les sciences du langage ont renouvelé leurs propres approches (Cameron, 1998) pour voir comment, à travers des interactions situées, le genre est performé (Greco [dir.], 2014 ; Greco [dir.], 2015).

Il s’agit alors dans ce chapitre de s’inscrire dans cette perspective et d’examiner la co-construction de ...

Auteurs

© UGA Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search