Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bande dessinée et enseignement des humanités

 | 
Nicolas Rouvière

2. La bande dessinée en classe de littérature : quel projet éducatif et quelle didactique pour interroger les œuvres ?

À propos des albums de BD adaptés de romans : de la transposition littéraire à la transposition didactique

Jean-Paul Meyer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’adaptation de romans sous forme de bandes dessinées connaît ces dernières années un fort engouement. Le CIBDI1 a présenté en 2009 une liste de plus de cent titres, témoignant que de grands auteurs franchissent le pas et que des éditeurs prestigieux les suivent. Plusieurs collections, telles « Rivages » chez Casterman ou encore « Ex-Libris » aux éditions Delcourt, sont d’ailleurs exclusivement consacrées à ce qui semble être un nouveau « segment porteur » sur le marché de la BD. Le phénomène n’est pourtant pas nouveau : la bande dessinée a toujours considéré la forme romanesque comme un horizon possible, une sorte d’inépuisable réservoir de mots et de situations, ne serait-ce qu’à cause du défi que peuvent représenter certaines adaptations2. Par ailleurs, le roman et le récit en images ont de nombreux ancêtres communs, l’épopée ou la geste notamment, et la BD semble parfois tentée de chercher dans l’adaptation un peu de la légitimité narrative qu’elle pourrait avoir perdue.

De fait,...

© UGA Éditions, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540