Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Homme déshabité

 | 
Rafael Alberti

Introduction

Serge SALAÜN

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le siècle de Rafael Alberti

Rafael Alberti Merello est né au Puerto de Santa María (Cadix) le 16 décembre 1902 et meurt à Cadix le 28 octobre 1999. À sa naissance, sa famille d’origine italienne et andalouse est loin de la prospérité d’antan, mais il reste socialement un señorito (version andalouse des fils à papa), désargenté et en quête de mécènes.

La scolarité de Rafael Alberti explique bien des aspects de sa vie et, tout particulièrement, de sa première grande œuvre théâtrale, El hombre deshabitado qui est traduite ici. L’autorité et le statut social de la famille lui imposent de fréquenter le collège Saint Louis de Gonzague, mais en qualité d’élève « externe », condition plus humiliante que celle d’interne, réservée aux fils de familles riches. En fait, l’éducation impartie par les Jésuites du Puerto de Santa María n’est guère de son goût et il deviendra un adepte fervent de l’école buissonnière, ce qui lui vaudra d’être renvoyé du collège pendant l’équivalent de notre 3e. Une se...

Auteur

© UGA Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540