Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Orient des écrivains et des savants à l’épreuve de la Grande Guerre

 | 
Jessica Desclaux

Première partie. Genèse autour d’Une enquête aux pays du Levant

La mémoire des voyages en Orient dans Une enquête aux pays du Levant

Jessica Desclaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début du chapitre V, intitulé « Une visite dans le Liban », Barrès présente au lecteur son récit de voyage comme « daté », appartenant à un temps qui n’existe plus :

Et voici mes notes de voyage, bien sommaires, telles que je les retrouve sur mes cahiers, jetées sans verbes, à coups de crayon, dans les cahots de l’automobile, ou dans la nuit des fêtes que les villages nous donnaient.
À quoi bon les compléter et chercher à les mettre au point ? Cent écrivains, depuis 1914, m’ont suivi et dépassé. Si je vaux, c’est pour témoigner quels étaient, à la dernière heure avant le drame, les sentiments de cette nation fidèle. Un tel chapitre, dûment daté, prend place dans la longue série des titres du Liban et dans les substructions de l’édifice franco-libanais1

Dans le brouillon du passage, rédigé en 1922, il inscrit deux raisons pour justifier de reprendre ses notes de 1914 sans ajout : une raison littéraire et une raison politique. La concurrence des autres écrivains, dont le nombre vari...