Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La lettre enseignée

 | 
Nathalie Denizot
, 
Christophe Ronveaux

Les variations des usages

Synthèse 3. Variations des usages de la lettre

Marie-France Bishop et Laetitia Perret

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’art épistolaire que Dezutter décrit comme « l’une des manifestations originelles de l’activité scripturale » apparait comme un objet qui a été facilement scolarisé et qui remplit à l’école une grande variété d’usages comme le présentent les articles de cette partie. En effet, la lettre peut s’adapter à toutes les modalités de communication quel qu’en soit l’objet, et la variation de ses usages scolaires permet de comprendre les différentes façons d’envisager la relation langue et littérature. Lettre à lire ou lettre à écrire, elle s’adapte dans tous les contextes aux enjeux de l’enseignement de la langue, mais comme l’analysent Christophe Ronveaux et Bernard Schneuwly (voir leur contribution), la même étiquette désigne des objets scolaires bien différents. En effet, la lettre peut varier selon les types et les genres d’écrits travaillés à l’école : narration, description, argumentation, ce qui est manifeste dans les écoles grecques (voir la contribution d’A. Sakellariou). Elle peu...

© UGA Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540