Version classiqueVersion mobile

Pierre Mauroy, passeur d’avenirs ?

 | 
Jérôme Dupuis
, 
Maryvonne Prévot

Chapitre 2. Pierre Mauroy, la décentralisation et le pouvoir régional

Chapitre 2.1. Agir pour la décentralisation. Pierre Mauroy et le pouvoir régional, le regard du chercheur

Thibault Tellier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les lois sur la décentralisation, votées au début du premier septennat de François Mitterrand, apparaissent encore aujourd’hui comme l’une des mesures les plus emblématiques du premier septennat de François Mitterrand. Elle est due particulièrement à deux hommes : le ministre de l’Intérieur Gaston Deferre et le Premier ministre Pierre Mauroy. Ce dernier qualifiera cette réforme de « grande affaire du septennat ». La loi du 2 mars 1982 est en effet fondamentale dans la mesure où elle consacre la transformation des régions en collectivités territoriales et organise le transfert de blocs de compétences, charges et ressources aux différents niveaux de collectivités, à commencer par les communes.

Pour comprendre précisément l’investissement de Pierre Mauroy dans le dossier de la décentralisation, il est nécessaire de remettre en perspective l’influence que l’exercice des mandats locaux qu’il cumula avant 1981 eut sur sa conception de l’organisation du pouvoir local, notamment vis-à-vis de...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search