Version classiqueVersion mobile

Pierre Mauroy, passeur d’avenirs ?

 | 
Jérôme Dupuis
, 
Maryvonne Prévot

Table des matières

Patrick Kanner

Préface

Bernard Derosier

Avant-propos

Maryvonne Prévot

Introduction générale

La figure première et le rôle du Maire
Pierre Mauroy, entrepreneur de territoires : la région, l’Eurorégion et l’Eurométropole
La région
L’Eurorégion et l’Eurométropole

Chapitre 1. Pierre Mauroy l’élu local

Rémi Lefebvre

Chapitre 1.1. Pierre Mauroy, l’élu local militant, le regard du chercheur

Pierre Mauroy et le parti socialiste. Le militant exemplaire et l’incarnation d’un socialisme populaire
La carrière élective d’un grand notable
Un double horizon local et national
Homme de parti vs homme de consensus
Rémi Lefebvre et Véronique Davidt

Chapitre 1.2. La gestion complexe de l’emploi du temps de Pierre Mauroy

L’étude des agendas en science politique
L’emploi du temps : un exercice impossible ou complexe
La fabrication de l’agenda obéit à plusieurs étapes
L’implication dans l’action publique municipale
Denise Cacheux, Bernard Derosier, Rémi Lefebvre et al.

Chapitre 1.3. Pierre Mauroy, l’élu local militant, le regard des grands témoins

Compte rendu de la table ronde

Un élu de terrain qui sait déléguer
Entre Paris et Lille
Gérer et rassembler, au PS et à la mairie : un stratège ?

Chapitre 2. Pierre Mauroy, la décentralisation et le pouvoir régional

Thibault Tellier

Chapitre 2.1. Agir pour la décentralisation. Pierre Mauroy et le pouvoir régional, le regard du chercheur

Pierre Mauroy président du Conseil régional Nord–Pas-de-Calais
La question régionale dans le débat politique
Les prémices de la loi sur les EPR
L’EPR Nord–Pas-de-Calais comme laboratoire d’expérimentation de la décentralisation
Les États généraux régionaux
La contribution de Pierre Mauroy à la décentralisation et à la réforme territoriale
Le contexte du vote des lois de 1982
Le rapport Mauroy sur la décentralisation
Conclusion
Joël Hébrard

Chapitre 2.2. À la recherche des rouages du dialogue interinstitutionnel état/région

Le contexte des années 1970
La feuille blanche d’un nouveau dispositif régional
Les partenaires présents en Nord–Pas-de-Calais dans les années 1970
Les contraintes pesant sur la jeune « région »
Les enjeux de la régionalisation
Un démarrage bien maîtrisé…
… du côté des moyens financiers et des budgets
… du côté des moyens humains
… du côté des « politiques engagées »
Les « points forts » d’un dialogue interinstitutionnel
Les modalités pratiquées pour alimenter le dialogue
Le VIIe Plan national pour la période 1976-1980 & le 1er Plan régional
Une invitation faite aux « régions » de participer au nouveau Plan national qui se prépare
Une réponse classique suivie d’une démarche originale en Nord–Pas-de-Calais
Un bilan et une analyse de la situation régionale aboutissant à un ensemble « Plan + Programmes Prioritaires »
Une consultation itinérante dans les 13 arrondissements de la région et des « États-Généraux » à Lille
L’adoption du 1er Plan régional et une sévère condamnation du PDA soumis par le Préfet de région
Le « Transport Collectif Régional » (TCR)
Le travail régulier, continu et sans relâche d’un groupe de travail motivé
L’adoption à l’unanimité du projet de TCR par le Conseil régional le 5 juillet 1977
Les réactions positives de l’État : décrets, rencontres et conventions
Implication et action de la Région en faveur de l’Environnement
Une lente maturation des idées avant le tournant de 1975/1976
En finançant l’AENR, la Région prend le relais et se substitue à l’État (1980+)
Une gestion-animation à multiples facettes
Le « dialogue interinstitutionnel » se poursuit et reste constructif
Amortir les « contrecoups » d’un succès remarqué et préparer un grand rebond
Les législatives des 12 et 19 mars 1978
Les Socialistes préparent à Lille la première élection directe du Parlement européen du 10 juin 1979
Les Socialistes déposent une proposition de loi de « décentralisation de l’État »
Les socialistes envisagent un « dialogue inter-institutionnel » très différent du précédent
Le Premier Ministre freine énergiquement d’octobre 1980 aux décrets du 13 février 1981
Le « dialogue interinstitutionnel » connaissait une panne sérieuse
Michel Delebarre, Éric Giuily, Joël Hébrard et al.

Chapitre 2.3. Anticiper la décentralisation : Pierre Mauroy et l’organisation des pouvoirs locaux, le regard des grands témoins

Compte rendu de la table ronde

Conversion à la décentralisation et pouvoir du verbe
Du projet Barre-Bonnet à 1981
1981, les débats et les choix

Chapitre 3. Pierre Mauroy entrepreneur politique de la modernité urbaine à l’échelle europolitaine

Maryvonne Prévot

Chapitre 3.1. Pierre Mauroy entrepreneur politique de la modernité urbaine à l’échelle euro-métropolitaine, le regard de l’enseignant-chercheur

L’élu entrepreneur au service d’un urbanisme de flux et d’un changement d’échelle de visibilité de la métropole lilloise
Les premières figures du maire bâtisseur et animateur
L’élu entrepreneur
De quelle modernité urbaine, Pierre Mauroy, « maire bâtisseur » est-il l’héritier ou le promoteur ?
Euralille ou le retour vers le futur
Antagonisme des échelles et extraterritorialité du projet Euralille en questions
Penser et promouvoir la métropolisation à l’échelle transfrontalière et européenne
Francis Ampe, Régis Caillau, Jérôme Dupuis et al.

Chapitre 3.2. Pierre Mauroy, entrepreneur politique de modernité urbaine, le regard des grands témoins

Compte rendu de la table ronde

La prise de conscience des enjeux de la modernité urbaine : vers une vision territoriale élargie 
La « bifurcation métropolitaine » : quels outils, quels projets ?
La métropolisation : quelle gouvernance ?

Chapitre 4. Les multiples engagements internationaux de Pierre Mauroy

Jean-Marc Guislin

Chapitre 4.1. Les multiples engagements internationaux de Pierre Mauroy, le regard du chercheur

Pierre Mauroy, l’individu
Jeunesse
Sympathies
L’importance des symboles et de la fidélité
Pierre Mauroy, un acteur des relations internationales
L’élu local
Promotion internationale de Lille et de la LMCU
Jumelages
Coopération transfrontalière
Le lien fixe transmanche et Euralille
Le Premier ministre
Le militant socialiste
Au nom PS
À la présidence de l’Internationale socialiste
Jan Christiaens, Jean-Marc Guislin, Veronika Isenberg et al.

Chapitre 4.4. Pierre Mauroy et ses engagements internationaux, le regard des grands témoins

Compte rendu de la table ronde

Pierre Mauroy, initiateur de l’action extérieure des collectivités locales
Les racines historiques des engagements internationaux de Pierre Mauroy
Les relations franco-allemandes au cœur des engagements internationaux de Pierre Mauroy
L’engagement de Pierre Mauroy pour l’Europe des villes et la coopération transfrontalière
Jérôme Dupuis

Conclusion générale

L’élu local : entrepreneur politique ou entrepreneur de politique publique ?
Le maire, homo politicus
Le maire homo economicus
Le maire, entrepreneur de politique publique
Pierre Mauroy, entrepreneur politique ou entrepreneur de politique publique ?
Pierre Mauroy, entrepreneur politique 
Pierre Mauroy, entrepreneur de politique publique ?
Henri Nallet

Postface

Sources disponibles

1. L’enquête : Quel souvenir de Pierre Mauroy chez les habitants de la métropole lilloise ?
Résultats d’une étude auprès des habitants de la métropole lilloise présentés par Antoine Carton, ingénieur d’étude chez Stratécom
La méthodologie du sondage
Résultats
Connaissance de Pierre Mauroy et de son parcours
Évaluation de l’action de Pierre Mauroy
Les réalisations les plus marquantes de Pierre Mauroy
Les perceptions de la personnalité de Pierre Mauroy
2. Archives de la Fondation Jean-Jaurès, fond Pierre Mauroy 1 FP (1947-2015)
3. Travaux universitaires déposés à l’OURS et à la Fondation Jean Jaurès
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search