Version classiqueVersion mobile

Les logiques herméneutiques

 | 
Simon Calenge

Deuxième partie. Les problèmes du langage

Chapitre 2. La pragmatique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les éclaircissements apportés au mot juste renvoient à une conception pratique de la vérité. La justesse du mot ne peut toujours se comprendre qu’en référence à l’horizon téléologique de la phrase dans laquelle il est prononcé, et finalement de la situation pratique dans laquelle le discours se produit. La parole n’est pas alors un moyen pour une fin. Elle est déjà la réalisation d’une fin. En parlant, on réalise une forme particulière d’harmonie pragmatique qui inclut des dimensions que l’on pourrait analytiquement regarder comme hétérogènes : l’expérience depuis laquelle je parle, l’autre à qui je parle, ce que j’attends de lui, ce que je fais pour ou avec lui, et enfin la langue qui nous réunit. Comme le montre König, s’il y a action ici, le parler n’est pas ici un moyen d’action, mais déjà une action sous forme de proposition1. Une pragmatique est alors lisible dans les exposés des différentes logiques herméneutiques.

Le problème auquel celles-ci se confrontent est le même que ce...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search