Version classiqueVersion mobile

Les logiques herméneutiques

 | 
Simon Calenge

Deuxième partie. Les problèmes du langage

Chapitre 1. Le mot juste

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction. Le mot sur le bout de la langue

La logique formelle reste enfermée dans une conception vériconditionnelle de la signification : une proposition étant donnée, la question est toujours de savoir « qu’est-ce qui correspond à cet énoncé ? ». La signification se réduit à l’ensemble des conditions sous lesquelles cet énoncé est vrai. L’énoncé n’est plus alors qu’une représentation. La logique herméneutique s’est efforcée de briser ce cadre, faisant du langage non une reproduction verbale de la réalité, mais une partie de cette réalité elle-même. C’est dans cette nouvelle perspective que la logique herméneutique a pu rendre possible une pensée du réalisme herméneutique : la parole et les interprétations sur lesquelles elle repose ne transcendant plus le réel, mais s’immergeant au contraire en lui et le constituant en partie, sont susceptibles de mieux dévoiler la caractéristique particulière des choses, parce qu’elles participent de la réalité de ces choses.

Ce n’est que dans l...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search