Version classiqueVersion mobile

Les logiques herméneutiques

 | 
Simon Calenge

Première partie. L’expérience

Chapitre 4. Bien parler de l’expérience (Josef König)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le projet des logiques herméneutiques était de montrer qu’au sein de l’expérience, et sans qu’il soit nécessaire de recourir à la construction d’un appareil théorique, des significations étaient d’emblée développées, dans lesquelles on pouvait découvrir un premier type de connaissances. Chez Lipps comme chez Misch, l’expérience rend possible le langage dans une dynamique qui implique un engagement de l’individu, et avec elle un ensemble de connaissances pratiques. Celles-ci manifestaient la signifiance de l’expérience. Des significations préverbales étaient bien à l’œuvre dans l’expérience, que le langage manifestait. À Lipps, on doit une compréhension précise de l’articulation entre la prise de parole et les significations contextuelles préverbales qui conditionnent cette prise de parole. À Misch, on doit une compréhension précise de l’avènement de cette prise de parole elle-même dans la réflexion vécue.

Mais le but des logiques herméneutiques est bien toujours une extension de la l...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search