Version classiqueVersion mobile

Les logiques herméneutiques

 | 
Simon Calenge

Première partie. L’expérience

Chapitre 2. Phénoménologie de l’expérience ordinaire (Lipps)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La description que la théorie de la connaissance fait de l’expérience dépend de sa conception de la signification. Pour l’épistémologie classique, la signification est l’ensemble des conditions dans lesquelles un énoncé est vrai. Elle est le contenu de la relation qui s’établit entre l’énoncé prononcé par le sujet et l’objet sur lequel porte cet énoncé. Toutes les descriptions de l’expérience que produit l’épistémologie classique dépendent de cette séparation du sujet et de l’objet. La question de savoir si la conception vériconditionnelle de la signification est la cause ou l’effet de cette séparation supposée est secondaire. La conception de la signification comme référence et l’idée de la séparation des deux termes que cette référence doit relier sont interdépendantes.

À partir de cette séparation du sujet et de l’objet, l’épistémologie classique réduit l’expérience au jeu des contenus de conscience du sujet. Elle les analyse, les décompose en autant de phénomènes élémentaires inv...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search