Version classiqueVersion mobile

Les logiques herméneutiques

 | 
Simon Calenge

Première partie. L’expérience

Chapitre 1. Le refus d’une théorisation de l’expérience

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les logiques herméneutiques cherchent d’abord à remettre la logique classique à sa juste place. Leur critique prend alors deux aspects distincts mais complémentaires.

D’abord cette critique est celle de la distance que la logique classique institue à l’égard de ce qu’elle appelle l’objet d’expérience. À des fins d’objectivité, la logique classique s’efforce de produire de l’expérience une description qui abolisse les liens de celui qui vit une expérience à l’expérience qu’il vit, et finalement à l’objet dont il est fait expérience. Une distance s’institue entre la logique – la structure des propositions et avec elle la structure de la connaissance – et l’expérience, ce qui conduit à une méconnaissance de sa teneur réelle.

Ensuite, les logiques herméneutiques critiquent le projet même de la logique classique : celui d’une fondation des connaissances sur un principe transcendant qui les contient virtuellement toutes. Ce projet n’est que la conséquence de la conception classique de la si...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search