Version classiqueVersion mobile

Sel et société

 | 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
Armelle Masse
, 
Gilles Prilaux

3. 2. Sel, richesse et sociétés : études régionales de l’époque médiévale à l’époque contemporaine

24. Trois petits ports atlantiques face au sel en 1787

Christian Pfister-Langanay

Résumé

Le Croisic, Le Poulinguen et Noirmoutier sont des ports directement adossés à de vieux et célèbres marais salants, ceux de Guérande et de Bourgneuf. Grâce aux congés de l’amirauté, il est possible d’analyser dans le détail les sorties de navires et leur cargaison. Le trafic de ces trois ports est totalement monopolisé par l’exportation du sel, Noirmoutier à un degré moindre à cause de son agriculture. Ce commerce se caractérise avant tout par une franche dichotomie entre trafic provincial et trafic international. Le premier se caractérise par une multitude d’embarcations de 10-20 tonneaux à court rayon d’action centré vers Nantes tandis que le second rassemble quelques unités de gros tonnage, de 200-300 tonneaux, orienté vers la Scandinavie et l’Amérique du Nord. Mais cette géographie commerciale peut changer d’une année à l’autre du fait du volume du sel récolté et celui de la demande.

Entrées d'index

Mots clés :

congé, amirauté, trafic, commerce

Keywords :

clearance, Admiralty, traffic, trade

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il semblerait que tout ait été dit et écrit sur l’histoire du sel. N’oublions pas cependant qu’il n’y a pas si longtemps, ce chapitre n’était guère prisé par les historiens et qu’il a fallu attendre 1960 pour que le public averti français ait la possibilité d’avoir à sa disposition un ouvrage consacré à son commerce dans la bien connue et largement diffusée série des Cahiers des Annales1. En revanche, les géographes avaient compris tout l’intérêt d’étudier cette activité et ce paysage littoral qu’est le marais salant2. Depuis lors, le sel est devenu un gigantesque chantier que viennent couronner à intervalle régulier colloques et symposia internationaux où les chercheurs français ont joué leur partition au point d’avoir un rôle prépondérant en ce domaine3. Tout a-t-il été vraiment dit et écrit sur ce produit ? Il n’en est rien si on en croit le regretté Henri Touchard, ce secteur historiographique demeure particulièrement vivant pour une marchandise qui pouvait paraître assez banale...

Auteur

Maître de Conférences honoraire, Habilité à Diriger les Recherches, ULCO, Boulogne-sur-Mer

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search