Version classiqueVersion mobile

Sel et société

 | 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
Armelle Masse
, 
Gilles Prilaux

3. 2. Sel, richesse et sociétés : études régionales de l’époque médiévale à l’époque contemporaine

22. Le travail et la production aux salins d’Ibiza et de Formentera (XVIe-XVIIIe siècles)

Antoni Tur Torres

Résumé

L’industrie saunière était consolidée à Ibiza longtemps avant la période Moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Depuis le XIIIe siècle, le négoce du sel, bien qu’il fût un monopole royal, a été cédé à la communauté locale et devint donc une voie de subsistance pour payer ses importations. Cependant, cette industrie était fortement soumise à l’insécurité et aux hasards du climat. En outre, pendant le XVIIe siècle la monarchie espagnole, en crise, a eu besoin de ressources pour payer la défense de l’île en tant que frontière maritime, ce qui a entraîné une pression croissante sur la communauté locale car la couronne voulait augmenter son contrôle sur l’exploitation. Finalement, les salines et tous les droits d’exploitation et vente furent saisis par le premier roi Bourbon, Philippe V, à la suite de la Guerre de Succession d’Espagne (1701-1715). Le négoce du sel d’Ibiza est assez bien connu grâce aux travaux de Jean-Claude Hocquet et d’autres auteurs. En revanche, nos connaissances sont limitées concernant l’impact de la production de sel sur la communauté locale : travail, production, vente, propriété et commerce. Grâce aux études menées par Antoni Ferrer Abárzuza et Antonio Espino López et par nos recherches dans les archives locales, le sujet peut être abordé sous un angle nouveau.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Au sud de l’île d’Ibiza (Eivissa en catalan) et au nord de Formentera1, les salines ont été exploitées au plus tard au XIIe siècle par les Arabes2. En raison et de la situation géographique des deux îles, au cœur des routes de la navigation qui sillonnaient la Méditerranée occidentale et de la qualité de son produit, Ibiza est devenue un des grands centres exportateurs de sel de la Méditerranée au Moyen Âge et à l’Époque Moderne (Fig. 1)3.

Figure 1. Importateurs du sel d’Ibiza au XVIIe siècle.

Image

Fond de carte de la Méditerranée Ouest.

D’après Académie Aix-Marseille : histgeo.ac-aix-marseille.fr.

La conquête de 1235 donna les deux îles à la Couronne d’Aragon. Les trois magnats qui avaient financé l’entreprise : Guillaume de Montgrí (archevêque de Tarragone), Nuno Sanche (comte du Roussillon) et Pierre de Portugal, devinrent les seigneurs des deux îles. L’île d’Ibiza fut divisée en quatre parts : deux pour Montgrí, pendant que Nuno Sanche et Pierre de Portugal se partageaient le...

Auteur

Historien, toniturt@gmail.com

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search