Version classiqueVersion mobile

Sel et société

 | 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
Armelle Masse
, 
Gilles Prilaux

3. 2. Sel, richesse et sociétés : études régionales de l’époque médiévale à l’époque contemporaine

21. Le sel d’Aigues-Mortes. Production, commercialisation et profits de la ferme (XIIIe-XVIe siècles)

Jean-Claude Hocquet

Résumé

Les salins languedociens de Peccais (dits aujourd’hui d’Aigues-Mortes) ont été parmi les plus productifs de toute la Méditerranée et du royaume de France. Ils ont commencé d’être aménagés au cours du XIIIe siècle, l’achat des étangs de Petite Camargue aux seigneurs laïcs ou ecclésiastiques par les rois de France et la création du port et de la ville d’Aigues-Mortes vont donner aux salins une impulsion décisive et le roi va s’entendre avec son cousin et voisin, le comte de Provence pour se partager le vaste marché, desservi par le Rhône et ses affluents, et les profits de la fiscalité. Les deux souverains ont édifié un monopole mais le roi de France, plus puissant, évince son voisin et le partage ne porte plus que sur les pays de la rive gauche du fleuve. Les difficultés de la navigation rendent l’opération hasardeuse pour les marchands, mais les compagnies fermières qui travaillent à l’abri du monopole royal peuvent se livrer à d’habiles spéculations et réaliser de fructueuses affaires.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Camargue (Fig. 1) bénéficie de conditions favorables à la création et à l’exploitation de marais-salants : faible profondeur des étangs, salinité élevée des eaux, sol alluvial imperméable, température estivale, ensoleillement prolongé, rareté des précipitations l’été et forte évaporation1. Mais les divagations du fleuve et les crues des torrents cévenols rendaient ce milieu inhospitalier, or la production et le transport du sel étaient des activités exigeantes en main-d’œuvre et en force de travail, humain et animal.

Figure 1. Croquis de localisation des Salins du Midi vers 1960.

Image

La politique méditerranéenne des rois de France

En 1246-1248, l’abbaye camarguaise de Psalmodi endettée vendit des terrains au roi de France Louis IX qui y créa une ville nouvelle, amorce d’un foyer de peuplement, équipée d’un port pour favoriser l’expansion de la monarchie capétienne en Méditerranée2 (Fig. 2, 3 et 4). À proximité les seigneurs locaux (le comte d’Uzès et l’abbaye) commençaient à développer ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search