Version classiqueVersion mobile

Sel et société

 | 
Christine Hoët-van Cauwenberghe
, 
Armelle Masse
, 
Gilles Prilaux

3.1. Sel, richesse et sociétés de la Protohistoire à l’Antiquité

15. Entre villes et campagnes : le sel et les économies territoriales de l’Apulie, de l’Antiquité au haut Moyen Âge

Maria Cecilia D’Ercole et Roberto Goffredo

Résumé

À travers l’analyse de deux cas d’études, l’article se propose de réfléchir à l’impulsion économique territoriale engendrée par la disponibilité du sel, notamment dans les domaines de l’élevage et de la production de peaux et de textiles. En particulier, l’article examine le paysage, les traces archéologiques et les documents connus, sur la longue durée, pour deux aires des Pouilles actuelles : les marais qui entouraient la ville de Tarente et la lagune de Salpi. Dans le cas de Tarente, la présence du sel, presque complètement ignorée dans les études sur la cité antique, apparaît au contraire comme un élément structurant du peuplement et des activités économiques (production textile) depuis la protohistoire jusqu’à l’époque médiévale. Dans le cas de Salpi, l’importance du sel, témoignée par le paysage, par les toponymes et par les documents (cadastres, actes de propriété), est maintenant confirmée de façon indirecte, par la découverte d’un atelier pour le travail du cuir (officina coriaria), actif entre les IIe et IVe siècles.

Entrées d'index

Mots clés :

sel, traces, Pouilles, élevage, peaux, tissus

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet essai présente un aperçu des recherches menées par chacun des auteurs, individuellement et en équipe, sur la morphologie, sur le contrôle politique et sur l’exploitation des lagunes côtières1. Nous insisterons dans ces pages, tout particulièrement, sur le lien entre le sel, l’élevage2, et une série d’activités connexes, tel le traitement des peaux et la teinture des tissus. Il s’agit, dans tous les cas, d’activités économiques qui impliquent une relation étroite avec le contrôle territorial.

L’évidence oubliée : les salines de Tarente

Ce cadre général, à savoir le lien entre sel, élevage et industries connexes, se précise et se renforce par l’étude de cas particuliers, qui montrent l’interaction des dynamiques locales et les desseins politiques à plus vaste échelle, comme il est évident, au fil des différentes périodes historiques, dans le cas du sel de Tarente (Fig. 1). Pour l’Antiquité, Pline insiste sur l’excellente qualité du sel produit dans les salines locales, sans toutefoi...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search