Version classiqueVersion mobile

Histoire des élèves en France

 | 
Jérôme Krop
, 
Stéphane Lembré

Troisième partie. Les élèves dans la cité, engagements et contestations

Chapitre 13. Une présence paradoxale : la contestation lycéenne à la télévision 1968-1969

Jérôme Krop

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La tutelle gouvernementale étroite imposée depuis 1963 à l’information télévisée et la création du Service de liaison interministériel pour l’information (SLII)1 expliquent que la télévision de mai 1968 soit restée dans la mémoire collective comme un média gouvernemental censurant largement la contestation étudiante et les grèves ouvrières les plus massives qu’ait jamais connues la France2. Si les Actualités Télévisées sont effectivement le vecteur du discours gouvernemental, les magazines diffusés par l’ORTF ont pu parfois donner à voir et à entendre la contestation3. Le 10 mai, le soir même de la première nuit des barricades, l’interdiction de la diffusion d’un sujet sur la révolte étudiante prévu dans l’émission Panorama suscite l’indignation de la grande majorité des journalistes de l’ORTF. Leurs protestations aboutissent à la diffusion dans l’émission Zoom du 14 mai d’un reportage globalement favorable aux contestataires, qui laisse largement la parole aux leaders du mouvement ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search