Version classiqueVersion mobile

Djibouti : la diplomatie de géant d’un petit État

 | 
Sonia Le Gouriellec

Chapitre 3. Une ingénieuse politique étrangère au service d’un pouvoir concentré

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Aux premiers jours de notre existence comme aux plus récents, Djibouti, a fait le choix de ne jamais renoncer ni négocier sa souveraineté »
Ismaïl Omar Guelleh, 27 juin 2017.

En dépit de sa taille réduite, de sa population inférieure au million d’habitants et de l’âpreté des conditions de vie sur place, Djibouti est parvenu en quelques années à acquérir une notoriété internationale. Cela fut possible de prime abord en accueillant la première base militaire américaine sur le continent africain, puis en permettant l’installation militaire japonaise, avant d’être, le siège de la lutte contre la piraterie dans le Golfe d’Aden pour les troupes européennes. Enfin, Djibouti a suscité de nombreux commentaires en accueillant la première base chinoise à l’étranger. Cette notoriété peut surprendre pour un État de cette taille, avec une influence aussi réduite. Et c’est cet étonnement qui aura guidé ce travail de recherche.

De quelle façon un aussi petit État, avec des ressources humaines et fin...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search