Version classiqueVersion mobile

Appartenances multiples, opinion plurielle

 | 
Alexis Ferrand

Références

Texte intégral

Références SIDA Sexualité1

Bajos N. et le groupe ACSF, (1993), Les comportements sexuels en France, Paris, La Documentation Française.

Bajos N., Bozon M., Ferrand A., Giami A., Spira A., (1998, éd.), La sexualité aux temps du SIDA, Paris, PUF.

Bajos N., Ferrand M., Andro A., (2008), « La sexualité à l’épreuve de l’égalité ». dans Bajos N., Bozon M., (Dir.) La sexualité en France, pratiques, genre et santé, Paris, La Découverte.

Bajos N., Bozon M., (2008, dir.) La sexualité en France, pratiques, genre et santé, Paris, La Découverte.

Barbot Jeanine, Dodier Nicolas. (2000), « L’émergence d’un tiers public dans le rapport malade-médecin. L’exemple de l’épidémie à VIH. », Sciences Sociales et santé, vol. 18, n° 1 : 75-119

Beltzer N., Lagarde M., Wu-Zhou X., Vongmany N., Grémy I., (2005), Les connaissances, attitudes, croyances et comportements face au VIH/SIDA en France. Évolutions 1992 – 1994 – 1998 – 2001 – 2004, Paris, ANRS-EN15-KABP 2004.

Bott E., (1957), Family and social network, London, Tavistock.

Bozon M., Le Van C., (2008), « Orientations en matière de sexualité et cours de la vie. Diversification et recomposition ». dans Bajos N., Bozon M. (dir.), La sexualité en France. Paris, La Découverte.

Bozon M., (2001), « Orientations intimes et constructions de soi. Pluralité et divergences dans les expressions de la sexualité. », Sociétés Contemporaines, N° 41-42 : 11-40.

Calvez M., (2001), « Le risque comme ressource culturelle dans la prévention du SIDA » dans J. -P. Dozon, D. Fassin (éd.), Critique de la santé publique, Paris, Balland, p. 127-144.

Calvez M.(Dir.), Fierro F., Laporte A., Semaille C., (2006), Le recours tardif aux soins des personnes séropositives pour le VIH. Modalités d’accès et contextes socioculturels, Rennes, LAS Université Rennes2 et ANRS.

Calvez M., (2004), Incertitude, risque et handicap. Jalons d’analyse culturelle, Mémoire pour l’habilitation à diriger des recherches, Rennes, Université Rennes 2.

Catania J.A., Kegeles S.M., Coates T.J., (1990), « Towards an understanding of risk behavior : an AIDS risk reduction model ARRM. », dans Health Education Quaterly, Vol 17(1) p. 53-72.

Dalgalarrondo S., Urfalino P., (2000), « Choix tragique, controverse et décision publique : Le cas du tirage au sort des malades du SIDA », dans Revue française de sociologie, Vol. 41, No. 1 : 119-157.

Dodier, N., (2003), Leçons politiques de l’épidémie de SIDA, Paris, Éditions de l’EHESS.

Ferrand A., Mounier L., (1993), « L’échange de paroles sur la sexualité : une analyse des relations de confidence », Population, n° 5 : 1451-1476. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00256361/fr/

Ferrand A., Mounier L. Groupe ACSF,. (1993), Paroles sociales et influences normatives, dans Les comportements sexuels en France, Spira A., Bajos N., (éd.), Paris, La Documentation Française : 171-179. http://halshs.archivesouvertes.fr/halshs-00255838/fr/

Ferrand A., Mounier L., (1998), L’influence des réseaux de confidence sur les relations sexuelles, dans Bajos N., Bozon M., Ferrand A., Giami A., Spira A. (éd.), La sexualité aux temps du SIDA, Paris, PUF : p. 255-304. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00253901/fr/

Ferrand A., Marquet J., Van Campenhoudt L., (1998), « Social Networks, normative context », dans Bajos N., Hubert M., Sandfort T. (éd.), Sexual behaviour and HIV/AIDS in Europe. London, UCL Press : 303-327, http://halshs.archivesouvertes.fr/halshs-00266638/fr/

Le Cœur S., Im-Em W., Koetsawang S., Lelièvre E., (2005), « Vulnérabilité et vie avec le VIH en Thaïlande : l’apport de l’approche biographique », Population, N° 4 : 551-568.

Marquet J., Huynen P., Ferrand A., (1997), « Modèles de sexualité conjugale. De l’influence normative du réseau social ». Population, 6 : 1401-1438.

Mulot S., (2009), « Comment les représentations des rapports de sexe influencentelles la prévention du SIDA ? L’exemple des multipartenariats sexuels antillais ? », Revue Française de Sociologie, Vol 50, N° 1.

Nadel S.F. (1957), The theory of social structure. London, Cohen et West. Traduction Française : La théorie de la structure sociale, Paris, Éditions de Minuit, 1970.

Perretti-Watel P., (2004), « Du recours au paradigme épidémiologique pour 1’étude des conduites à risque » Revue Française de Sociologie, 45-1 : 103-132

Peto D., Remy J., Van Campenhoudt, L., Hubert M., (1994), SIDA : l’amour face à la peur. Paris, L’harmattan.

Pierret J., (2006), Vivre avec le VIH, Paris, Presses Universitaires de France.

Setbon M., (2000), « La normalisation paradoxale du SIDA », Revue française de sociologie, Vol. 41, N°. 1.

Souville M., (2002), « Le savoir et le risque : appropriation et adaptation des connaissances en médecine générale », Sociétés n° 77, p. 21 à 36.

Tazé S., (2007), La formation relationnelle des opinions. Étude des opinions des jeunes relatives au SIDA dans des situations d’hétérogénéité cognitive. Thèse en sociologie. Université Lille I. http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00236974/fr/

Tazé S., (2008), « Étude des opinions partagées dans des situations relationnelles variées » dans Bulletin de Méthodologie Sociologique, 2008, N° 98.

Tazé S., Ferrand A., (2007), « Les savoirs profanes sur le SIDA : des incertitudes rationnelles aux certitudes relationnelles », dans Sociologie Santé, N° 26 : 31-48. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00200380/fr/

Références opinions politiques et votes

Balme R., Belot C., Rozenberg O., (2004), « A quoi jouent les mobiles ? » dans Le nouveau désordre électoral. Les leçons du 21 avril 2002, B. Cautrès et N. Mayer (Dir), Paris, Presses de Sciences Po.

Baudewyns P. (2009), « Effets du contexte sur le comportement de vote en Wallonie lors des élections fédérales de 1997 », 10ème Congrès de l’AFSP, Grenoble, section thématique Variables, Individus, Contextes. Comment observer et analyser leurs interactions ?

Bernadas I. (1993), Services urbains, acteurs et rapports sociaux. Analyse du rôle des réseaux personnels dans l’action des usagers des services urbains de petites villes. Thèse en Urbanisme et Aménagement, Université Grenoble 2.

Bidart C., (2008), « Dynamiques des réseaux personnels et processus de socialisation : évolutions et influences des entourages lors des transitions vers la vie adulte », Revue Française de Sociologie, V. 49, N° 3.

Boudon R. Lazarsfeld P., (1965), Le vocabulaire des sciences sociales – Concepts et indices, Paris, La Haye, Mouton.

Bourdieu P. (1973), « L’opinion publique n’existe pas », repris dans Questions de Sociologie, Paris, Minuit, 1984 : 222-235.

Cautrès B. et Mayer N. (dir), (2004), Le nouveau désordre électoral. Les leçons du 21 avril 2002, Paris, Presses de Sciences-Po.

Grunberg G., Mayer N., Sniderman P. (dir.), (2002), La démocratie à l’épreuve. Une nouvelle approche de l’opinion des Français, Paris, Presses de Sciences-Po.

Lahire B., (2004), La culture des individus. Dissonances culturelles et distinction de soi, Paris, La Découverte.

Lahire B. (1998), L’homme pluriel ; les ressorts de l’action, Paris, Nathan.

Lahire B., (2005), « Distinctions culturelles et lutte de soi contre soi : "détester la part populaire de soi" », dans Hermès, N° 42 : 137-143.

Laslier J.F., Van der Straeten K. (2003) « Élection présidentielle : Une expérience pour un autre mode de scrutin », Cahier du Laboratoire d’Économétrie de Polytechnique, n° 2003-007

Mayer N., Boy D., (1997), Les « variables lourdes » en sociologie électorale dans Enquête, anthropologie, histoire, sociologie, N° 5.

Perrineau P., (2007), « Les électeurs dissonants et les électeurs fidèles », Revue Française de Sciences Politiques, Vol 57, N° 3-4 : 343-352.

Sniderman P., Jackman S., Tiberj V., (2002), « Argumentation et raisonnement politique » dans La démocratie à l’épreuve. Une nouvelle approche de l’opinion des Français, Grunber G. et al. (Dir.), Paris, Presses de Sciences-Po.

Tiberj V., (2007), « Le système partisan comme espace des possibles : le tournant cognitiviste dans l’étude du lien partisan » dans Florence Haegel (dir.), Partis politiques et système partisan en France, Paris, presses de Sciences Po.

Tiberj V., Cautrès B., (2009), « L’espace des possibles électoraux » dans Bruno Cautrès et Anne Muxel (dir.), Comment les électeurs font-ils leur choix ? Le Panel électoral français 2007, Paris, Presses de Sciences Po.

Références générales

Asch S.E., (1951), « Effects of group pressure upon the modification and distortion of judgment » dans H. Guetzkow (éd.) Groups, leadership and men, traduction française Psychologie sociale théorique et expérimentale, C. Faucheux et S. Moscovici (éd.), Paris, Mouton, 1971, p. 235 sq.

Bachelard G., (1949), Le rationalisme appliqué, Paris, PUF, 1990.

Beaud P., Quéré L., (1990), La formation de l’opinion comme phénomène intersubjectif : pour un changement de paradigme dans l’étude de l’opinion publique, Paris, CNET MSH.

Blumer H. (1962), « Society as Symbolic Interaction » dans ROSE A.M., éd. Human behavior and social processes : an interactionist approach, London, Houghton Mifflin.

Blumer H. (1966), « Sociological implication of the thought of Georges H. Mead », The American Journal of Sociology, LXXI, March : 535-543.

Bourdieu P., (1972), Esquisse d’une théorie de la pratique, précédée de trois essais d’ethnologie Kabyle, Genève, Droz.

Bourdieu P., (1980), Le sens pratique, Paris, Éditions de Minuit.

Chombart De Lauwe P.H., (1965), Paris : essais de sociologie, 1952,1964, Paris, Editions Ouvrières.

Cresson G., Ferrand A., Lardé P., (2001), Les systèmes locaux de santé. « Modèles médicaux » des généralistes ; Relations de confiance et production des réputations dans la population. Étude de deux localités. Lille, CNRS CLERSE.

Crozier M., Friedberg E., (1977), L’acteur et le système, Paris, Seuil.

Darré J.P., (1991), « Les hommes sont des réseaux pensants », Sociétés Contemporaines, N° 5 : 55-65.

de Federico de la Rúa, A. (2002). « Amistad e identificación. Las micro fundaciones de las pertenencias macro. Amigos europeos e identidad europea. » REDES. Revista hispana para el análisis de redes sociales. Vol. 3_6, 2002. 31 pages. http://revista-redes.rediris.es/html-vol3/vol3_6.htm

de Federico de la Rúa., (2003), Réseaux d’identification à l’Europe. Amitiés et identités d’étudiants européens. (Redes de identificación con europa. Amistad e identidades de estudiantes europeos), Thèse en sociologie, en co-tutelle, Université des Sciences et Technologies de Lille, et Universidad Pública de Navarra.

de Federico, A., (2003), « La dinámica de las redes de amistad. La elección de amigos en el programa Erasmus » REDES. Revista hispana para el análisis de redes sociales. Vol. 4_3. http://revista-redes.rediris.es/html-vol4/vol4_3.htm

de Federico, A., (2004), « L’analyse longitudinale de réseaux sociaux totaux avec SIENA. Méthode, discussion et application. », Bulletin de Méthodologie Sociologique, Nº 84 : 5-39.

Degenne A. Forsé M., (1994), Les réseaux sociaux, Paris, Armand Colin.

Derrida J., (1990), « Signature Événement Contexte », dans Limited Inc, Paris, Galilée : p. 26 sq.

De Querioz J.M., Ziolkowski M., (1994), L’interactionnisme symbolique, Rennes, PUR.

Doise W., Moscovici S., (1990), Dissension et consensus, Paris, PUF.

Doise W., (1993), Logiques sociales dans le raisonnement, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé.

Drozda-Sendkowska E., Oberlé D., (2000), « Raisonner en groupe. Questions sur les effets de la discussion et du consensus », dans Beauvois J.L., Joule R.V., Monteil J.M. (éd.), Perspectives cognitives et conduites sociale (VII), Rennes, PUR.

Ferrand A., (1989), « Connaissances passagères et vieux amis. Les durées de vie des relations interpersonnelles », Revue Suisse de Sociologie, N° 2 : 431-439. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00257945/fr/

Ferrand A., (1991), « Que signifie la structure des réseaux personnels ? », Communication, 2e Conférence Européenne sur l’Analyse des Réseaux Sociaux, Paris Sorbonne, 12 p. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00261795/fr/

Ferrand A., (2001), « Reciprocal approbation and the forming of public opinion », European Science Foundation Exploratory Workshop on "Reciprocity as a Human Resource", S. Narotzky, Universitat de Barcelona, http://halshs.archivesouvertes.fr/halshs-00256626/fr/

Ferrand A., (2004), « Des raisons relationnelles de l’incohérence des jugements », Recherches Sociologiques, XXXV, N° 3 : 29-43, http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00200374

Ferrand A., (2007), Confidents. Une analyse structurale de réseaux sociaux, Paris, L’Harmattan.

Festinger L., (1957), Theory of cognitive dissonance, Evanston, Row, Peterson.

Festinger L., Aronson E., (1960), « Éveil et réduction de la dissonance dans des contextes sociaux », traduction française dans Psychologie Sociale, Levy A. éd., Paris, Dunod, 1962 : 193-211.

Flament C., (1994), « Les aspects périphériques des représentations sociales » dans Guimelli C., Structures et transformations des représentations sociales, Paris, Delachaux et Niestlé.

Foucault M., (1966), Les mots et les choses. Archéologie des sciences humaines, Paris, Gallimard.

Freidson, E., (1960), Client control and medical practice, American Journal of Sociology, 65 : 374-382, Traduction Française dans « Médecine, maladie et société », C. Herzlich (Ed), Paris, Mouton, 1970.

Freidson E., (1970), Profession of Medicine. Traduction française La profession médicale, Paris, Payot, 1984.

Goffman E., (1963), Stigma, Traduction française Stigmates, les usages sociaux des handicaps, Paris, Seuil, 1975.

Granovetter M.S., (1973), « The strenght of weak ties », American Journal of Sociology, N° 78 : 1360-1380.

Granovetter M.S., (1974), Getting a job : a study of contacts and careers. Cambridge, Harvard University Press.

Granovetter M.S., (1982), « The strength of weak ties : a network theory revisited » dans Marsden P. et Lin N. (éd.), Social structure and network analysis, Beverly Hills, Sage.

Grossetti M., (2002), Relations sociales, espace et mobilités, rapport pour le Plan Urbanisme Contruction Architecture, Toulouse, CNRS-CRES.

Halbwachs M. (1950), La mémoire collective. Paris, PUF.

Jodelet D., (1989), Folies et représentations sociales, Paris, PUF.

Kaufmann J.C., (2001), Ego. Pour une sociologie de l’individu, Paris, Nathan.

Karpik L., (1989), « L’économie de la qualité », RFS, XXX : 187-210.

Lahire B., (1998), L’homme pluriel ; les ressorts de l’action. Paris, Nathan.

Lahire B., (2004), La culture des individus. Dissonances culturelles et distinction de soi. Paris, La Découverte.

LahireB., (2005) « Distinctions culturelles et lutte de soi contre soi : "détester la part populaire de soi" », Hermès, N° 42 : 137-143.

Lazega E., van Duijin M., (1997), « Position in formal structure, personal characteristics and choices of advisors in a law firm : a logistic regression model for dyadic network data », Social Networks, Vol. 9 : 375-397.

Lazega E., (2001), The Collegial Phenomenon : The Social Mechanisms of Cooperation Among Peers, Oxford University Press.

Lazega E., Mounier L., Snijders T., Tubaro P., (2008), « Réseaux et controverses : de l’effet des normes sur la dynamique des structures », Revue Francaise de Sociologie, Vol. 49 N° 3 : 467-498.

Ledrut R., (1968), Sociologie urbaine, Paris, PUF.

K. Lewin, (1932), « Le conflit dans les modes de pensée aristotélicien et galiléen dans la psychologie contemporaine », Journal of general psychology, 5 : 141-177. Traduction française dans Psychologie dynamique, les relations humaines, Paris, PUF, 1959.

Milgram S., (1974), Obedience to authority, an experimental view, Traduction française Soumission à l’autorité, Paris, Calman Levy, 1995.

Merton R.K., (1957), Social theory and social structure, Traduction française Mendras H., Éléments de théorie et de méthode sociologique, 2 e édition, Paris, Plon, 1965.

Moreno J.L., (1934), Who shall survive ? Traduction française Fondements de la sociométrie, Paris, PUF, 1970.

Morin E. et al., (1969), La rumeur d’Orléans, Paris, Le Seuil.

Moscovici S., (1961), La psychanalyse, son image, son public, Paris, PUF, 1976.

Moscovici S., (1979), Psychologie des minorités actives, Paris, PUF.

Nemeth C.J., (1986), « Differential contribution of majority and minority influence », Psychological Review, N° 93 : 23-32.

Rogers E.M., Kincaid D.L., (1981), Communication networks, New York, Free Press.

Rose A.M., (1962), « A Systematic Summary of Symbolic Interaction Theory », dans Rose A.M. éd., Human behaviour and social processes : an interactionist approach, Londres, Houghton Mifflin.

Saliba J., (1994), « Les paradigmes des professions de santé », dans Les métiers de la santé. Enjeux de pouvoir et quête de légitimité, P. Aïach et D. Fassin (éd.), Paris, Anthropos :.43-85.

Thierry A., (2005), Les effets des réseaux sur les représentations du cancer. Étude auprès de patientes atteintes d’un cancer du sein, Thèse en sociologie, Université de Lille 1, CNRS Clersé.

ThierryA., (2007), « Les confidences : lieu d’échanges et de savoirs profanes sur le cancer », Sociologie Santé, N° 26 : 105-121.

Topalov C., (2006), « Maurice Halbwachs : L’expérience de Chicago (automne 1930) », Les Annales, vol. 61, N° 3 : 555-581.

Turner J.C.,(1991), Social influence, Milton Keynes : Open University Press.

Valente T. W., (1995), Network models of the diffusion of innovations, Cresskill, Hampton Press.

Wirth L., (1938), « Urbanism as a way of life », The American Journal of Sociology, n° 44, p. 3-24. Traduction française partielle dans Grafmeyer Y., Joseph I., (1979), L’École de Chicago, Paris, Champ Urbain, [réédition Flammarion, 2004].

Notes

1 Les liens vers des sites de téléchargement ne sont indiqués que pour des références de l’auteur et des thèses citées.

© Presses universitaires du Septentrion, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search