Version classiqueVersion mobile

Veilles de guerre

 | 
Fritz Taubert
, 
Vincent Chambarlhac
, 
Véronique Liard
, 
et al.

Quatrième partie. Visions d’apocalypse

Victoire et défaite. Transmission des images dans les « veilles de la guerre » dans la peinture académique de guerre en Allemagne, Autriche et la France 1867-1914

Ludolf Pelizaeus

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Quand on se demande ce que peut signifier les « Veilles de Guerre » et comment les images liées à avant la guerre et à la première phase de la Grande Guerre ont marqué une imagination, on peut tout de suite penser à des peintures reproduites sur des cartes ou dans les livres qui faisaient référence à une guerre « classique »1. Il nous semble important de suivre, sur une longue durée, les conditions de la naissance de ces images publiées, afin de comprendre la production médiatique issue d’une certaine attente vis-à-vis à des images d’avant la Grande Guerre. Dans cette perspective, la guerre suivante va se distinguer profondément des guerres précédentes2. Nous partons de l’idée que, dans ce processus, les imprimés ont joué un rôle clé. En effet, ils ont motivé les populations de chaque pays à développer une conviction d’être certains que la victoire après une guerre « classique » peut être proche. Comme une branche de la production des images se situe dans les reproductio...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search