Desktop versionMobile Version

Veilles de guerre

 | 
Fritz Taubert
, 
Vincent Chambarlhac
, 
Véronique Liard
, 
et al.

Troisième partie. Voies pour la paix, internationalismes

Le mouvement pacifiste allemand à la veille de la Première Guerre mondiale

Anne-Marie Saint-Gille

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

À la veille de la Grande Guerre, la mouvance pacifiste qui avait émergé avec la fondation d’une « Société allemande pour la paix »1 en 1892 constituait un bloc erratique à contre-courant des tendances massivement nationalistes et de la militarisation qui traversaient les différentes strates de la société impériale. Nous montrerons en premier lieu que si la faiblesse institutionnelle du pacifisme allemand s’explique par le caractère tardif de son implantation et par la faiblesse du mouvement libéral, seul relais politique envisageable, les pacifistes allemands ont fait avancer la réflexion théorique sur le pacifisme juridique, notamment dans les deux décennies ayant précédé la Première Guerre mondiale. Dans un second temps, il s’agira de définir la position sociale du mouvement pacifiste au sein de la société allemande d’avant-guerre et de caractériser les connexions avec le mouvement ouvrier internationaliste et le mouvement féministe. On évoquera en conclusion les reconfigurations ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search