Version classiqueVersion mobile

Veilles de guerre

 | 
Fritz Taubert
, 
Vincent Chambarlhac
, 
Véronique Liard
, 
et al.

Troisième partie. Voies pour la paix, internationalismes

L’Exposition internationale urbaine de Lyon à la veille de la Grande Guerre

Farida Gad El Hak

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 3 août 1913, Le Petit Journal commente une photographie présentant la situation désastreuse dans laquelle se trouvent les populations balkaniques fuyant la guerre. À la légende « Balkans, civils montant dans un train surchargé »1, le périodique français ajoute une description du sinistre état qui prévaut dans la région en question : « Ce ne sont que maisons incendiées et pillées, populations molestées, dépouillées et mutilées. Ce sont là des tableaux dignes des pires époques de la barbarie et qui font souhaiter la fin prochaine d’une guerre atroce entre toutes les guerres »2.

Qui aurait pu imaginer qu’un an après, jour pour jour, serait déclenchée une autre guerre, encore plus barbare, dans laquelle la France ainsi que d’autres pays européens seraient entraînés ? L’immense majorité de l’opinion publique ne s’en doutait guère, confortée qu’elle était dans la résolution de la plupart des conflits par la voie diplomatique. Comme exemple : les deux crises marocaines de 1905 et de 1911...

Auteur

Université du Caire

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search