Version classiqueVersion mobile

Veilles de guerre

 | 
Fritz Taubert
, 
Vincent Chambarlhac
, 
Véronique Liard
, 
et al.

Deuxième partie. Polémiques nationales et fronts intérieurs

L’Alsace-Lorraine à la veille de la Première Guerre mondiale : entre pacifisme et révisionnisme

Dorian Kröger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Symbole de la défaite française de 1870, l’annexion de l’Alsace-Lorraine a détérioré à long terme les rapports franco-allemands et contribué au déclenchement de la Première Guerre mondiale. S’il est certain que ce territoire, en tant qu’objet de convoitise, a joué un rôle considérable dans le conflit, on peut également s’interroger sur la part de responsabilité de sa population. Dans quelle mesure peut-on dire qu’elle a œuvré au rapprochement franco-allemand et dans quelle mesure a-t-elle mis de l’huile sur le feu ?

Devant le fait accompli de l’annexion, les Alsaciens-Lorrains se trouvent confrontés à plusieurs options : ils peuvent adopter une attitude révisionniste et chercher à contrecarrer toutes les mesures allemandes visant à les intégrer ou bien couper tous les ponts avec la France, revendiquer leur héritage germanique et profiter des avantages économiques, politiques et sociaux qu’offrait l’Allemagne. Ces deux options auraient sans doute l’une et l’autre détérioré les rapport...

Auteur

Université de Paris-Sorbonne

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search