Version classiqueVersion mobile

Veilles de guerre

 | 
Fritz Taubert
, 
Vincent Chambarlhac
, 
Véronique Liard
, 
et al.

Première partie. Mobilisations culturelles et construction de la figure de l’ennemi

Construire l’image de l’ennemi. La Serbie dans la caricature autrichienne (et allemande) avant 1914

Catherine Horel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au tournant du XXe siècle, la presse satirique connaît un essor considérable grâce à la libéralisation de la loi sur la presse (Pressgesetznovelle) survenue en Autriche en 1894 qui supprime notamment la Kaution dont les éditeurs devaient s’acquitter afin de pouvoir publier un périodique. Ces nouvelles dispositions améliorent la situation financière des journaux. Aucune autre loi sur la presse ne devait intervenir en Autriche-Hongrie avant l’éclatement de la Première Guerre mondiale : la censure est alors rétablie et s’exerce sévèrement sur toutes les publications des deux côtés de la Leitha. Toutefois les dispositions législatives régissant la presse montrent des différences nettes entre l’Autriche et la Hongrie. Cette dernière est globalement plus libérale et, y compris durant la guerre, la censure y est moins draconienne. La Hongrie a dès les années 1860 simplement remis en vigueur la loi très libérale votée dans la foulée de la révolution de 1848 et les dispositions ultérieures c...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search