Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La traduction épistémique : entre poésie et prose

 | 
Tatiana Milliaressi

Chapitre I. Traduction épistémique et sciences humaines

Traductologie et sciences humaines

Spiros Macris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La traductologie a pour particularité de comporter un noyau de pratiques artisanales ancien et fortement structuré. Celui-ci répond à des besoins pratiques, ce qui a entraîné une codification des moyens et des normes reprise aussi bien par les écoles de traduction que dans les contrats. Cette pratique n’est confrontée à l’évolution de la société que par la pression économique ou d’avancées techniques.

Dans ce contexte de faible théorisation est apparue ce que James S. Holmes (1988) a appelé une utopie disciplinaire, c’est-à-dire un domaine scientifique en formation. Holmes situe autour de la Seconde Guerre mondiale le passage d’une réflexion disparate sur la traduction vers une attention multidisciplinaire soutenue. C’est le moment où émergent la théorie mathématique de l’information de Claude Shannon, la cybernétique avec Norbert Wiener et l’ordinateur programmable. Connaissant les avancées de la cryptographie, Warren Weaver évoque dès 1947 la possibilité d’utiliser l’ordinateur pou...

Auteur

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540