Version classiqueVersion mobile

Jean Grémillon et les quatre Éléments

 | 
Yann Calvet
, 
Philippe Roger

Fermeture. Aller au cœur de Jean Grémillon

Yann Calvet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le sens commun oppose généralement réel et poétique. C’est à mes yeux une incontestable erreur car il paraît bien que le langage habituel des images cache la vérité. »
Jean Grémillon1

L’ensemble des communications proposées lors de ce colloque a d’abord montré que Jean Grémillon était un cinéaste de l’entre-deux : le son et l’image – l’appolinisme et le dyonisisme – l’immanence et la transcendance – la terre et le ciel… Tous ses films sont construits dans une dynamique de circulation du sens ; circulation permanente du visible vers l’invisible, du haut vers le bas et du bas vers le haut pour reprendre une formulation de la Table d’Émeraude citée par le cinéaste dans son court-métrage Alchimie (1952). Jean Grémillon est en effet un cinéaste à la fois extrêmement réaliste et en même temps profondément travaillé par une métaphysique. Il brise donc la classification souvent opérée entre les cinéastes qui croient en la réalité et ceux qui croient en l’image proposant une synthèse opérat...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search